Facebook teste une fonction d'auto-destruction programmée de messages

Par
Le 11 septembre 2014
 0
Facebook teste actuellement une nouvelle fonctionnalité destinée à rendre éphémères certains messages envoyés via son application iOS. Une initiative à part de son application Slingshot.

00fa000007610367-photo-facebook-programmation-message.jpg
La mode du message qui s'autodétruit bat son plein, et Facebook cherche toujours sa place dans cette tendance. Après avoir lancé puis tué Poke, pour mieux dévoiler Slingshot il y a quelques mois, le réseau social teste actuellement une autodestruction programmée des messages postés sur ses pages. Ici, il n'est pas question d'applications tierces, puisque la fonctionnalité en question est proposée au sein de Facebook pour iOS.

Le test, actuellement en cours auprès d'une toute petite partie de sa communauté d'utilisateurs, permet à ces derniers de programmer la suppression automatique d'un message, de 1 heure à 7 jours après sa publication. La démarche permet à un membre du réseau social de publier un message et de recueillir des commentaires de ses contacts qui ne seront plus accessibles lorsque la suppression sera effective.

Le site The Next Web souligne cependant un point à ne pas négliger : un message supprimé sur Facebook disparaît certes immédiatement de la page, mais reste sur les serveurs du réseau social jusqu'à 90 jours avant une destruction totale. Une telle fonctionnalité, si elle s'avérait conservée après la phase de test, ne serait donc pas la porte ouverte à toutes les dérives en matière de publications furtives. Par ailleurs, rien ne dit que Facebook décidera de conserver cette option après son expérimentation. Les adeptes d'applications de type Snapchat devraient donc rester encore un moment sur leur service de prédilection.

Contenu relatif :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Facebook

scroll top