Facebook unifie les messages, et teste une fonction payante

Par
Le 21 décembre 2012
 0
En parallèle d'une mise à jour de son service de messagerie, Facebook a annoncé la mise en place d'un test visant à proposer à un petit nombre d'utilisateurs de payer pour qu'un message envoyé soit plus visible par ses destinataires. Un nouveau moyen de monétisation qui pourrait se démocratiser sur le service.

01c2000005626206-photo-facebook-messagerie.jpg

Quand il s'agit de rentabiliser sa plateforme, Facebook ne manque jamais d'imagination : alors que le réseau social annonçait jeudi soir une refonte de son système de messagerie, visant à unifier les mails, les SMS et les conversations instantanées envoyées depuis la version Web et les versions mobiles du site, ainsi que l'ajout de nouveaux filtres, c'est une autre annonce qui monopolise l'attention.

En effet, Facebook a annoncé la mise en place, en version « test », d'un système de mise en avant des messages envoyés. Moyennant finance, un utilisateur de Facebook peut s'assurer qu'un message sera vu - et donc, lu - par un plus grand nombre de membres du site que s'il opérait de la façon traditionnelle.

La démarche est subtile : normalement, Facebook filtre les messages qui ne sont pas envoyés par les amis de l'utilisateur, et les classe dans le dossier « Autres » qui n'est pas synonyme de notifications. C'est notamment le cas des messages envoyés par des pages fans, ou encore par des utilisateurs qui ne sont pas dans la liste d'amis du membre. En payant, il est possible de faire atterrir le message directement dans la boîte de réception, de sorte à ce que l'utilisateur soit alerté de sa présence.

«Nous commençons à tester avec 1 dollar par message, et nous continuerons à tester pour trouver le prix optimal» a déclaré une porte-parole de Facebook à l'AFP. Pour l'heure, seuls les utilisateurs américains sont concernés, mais la démarche pourrait bien vite être étendue au reste du monde si elle fait ses preuves.

Cette nouvelle méthode de monétisation n'est pas sans rappeler celle permettant de sponsoriser les statuts et publications, aussi bien sur les pages fans que sur les timelines des utilisateurs : dans tous les cas, il s'agit de passer outre les algorithmes mis en place par Facebook, et visant à limiter le pourcentage de membres qui voit s'afficher les notifications dans son flux d'actu. Payer pour être vu, un crédo qui se fortifie en permanence sur le réseau social.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36

Les dernières actualités Facebook

scroll top