Rachat d'Alcatel-Lucent par Nokia : "pas de suppression d’emplois"

15 avril 2015 à 14h29
0
Nokia va mettre la main sur l'équipementier franco-américain Alcatel-Lucent. L'opération, à hauteur de 15,6 milliards d'euros, a été confirmée, mais certains syndicats restent inquiets en matière d'emploi.

Alcatel-Lucent et Nokia confirment leur fusion. Pour la somme de 15,6 milliards d'euros, Nokia va mettre la main sur 66,5 % d'Alcatel-Lucent et ainsi créer un nouveau géant dans le domaine de l'équipement réseau. Si l'opération était attendue depuis plusieurs mois, la question de l'emploi reste en suspens.

0190000005471737-photo-alcatel-lucent-logo.jpg


Dans une note commune, la CFDT, la CFE-CGC et la CGT ont témoigné de leur inquiétude au sujet de l'opération. Les représentations syndicales précisent qu'elles ne peuvent « évidemment que s'inquiéter au vu des redondances, au niveau mondial, d'activités, de produits et de métiers entre les deux entreprises de plus de 50 000 salariés chacune ».

Les syndicats estiment donc qu'un tri sera fait entre les postes existants déjà chez Nokia et ceux présents auprès d'Alcatel-Lucent. Un point qu'a tenu à relever la direction d'Alcatel-Lucent. Interrogé par Europe 1, Michel Combes, le PDG du groupe précise qu'aucune nouvelle suppression d'emplois ne sera à la clé.

Le dirigeant précise : « En ce qui concerne la France à proprement parler, nous avons pris des engagements forts : à savoir la prorogation des engagements en termes de volumes d'emplois en France qui avait été pris dans le cadre du programme Shift. Mais surtout, beaucoup, beaucoup plus important, c'est relancer la recherche en France puisque nous avons indiqué ce matin que seraient créés 500 nouveaux emplois de Recherche et développement au sein d'Alcatel-Lucent ».

De son côté, le ministère de l'Économie a formulé deux souhaits auprès du repreneur. Le gouvernement aimerait que les centres de Lannion et Villarceaux restent en place. Emmanuel Macron formule également le vœu que la France demeure le pôle de R&D du groupe à travers le monde. Des promesses acceptées par la direction mais qui seront difficiles à tenir dans le temps.

Alcatel-Lucent a déjà supprimé 5 490 emplois



La direction du groupe a déjà supprimé par le passé de nombreux emplois en son sein. A la fin 2012, l'équipementier indiquait qu'il allait supprimer pas moins de 5 490 postes dans le monde. Le « programme performance » était alors activé, dans le but de restructurer la société.

L'idée était de réduire la voilure dans les domaines du support et de l'administration. Le plan s'accompagnait de cessions d'actifs jugés non-stratégiques par la société. Les mesures ont donc déjà été prises pour qu'aucune suppression d'emplois ne soit décidée consécutivement au rachat. La nouvelle direction pourrait cependant être amenée dans les prochains mois à faire des choix quant à ses effectifs.

A lire également
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Des scientifiques réinventent l'air conditionné grâce au froid de l'espace
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top