Safeplug : un routeur Tor mettant l'anonymat à la portée du premier venu

22 novembre 2013 à 14h08
0
Pogoplug surfe à son tour sur la vague Prism. Il lance effectivement le Safeplug, un appareil permettant au premier venu d'assurer son anonymat sur Internet au travers du réseau anonyme Tor.

Pogoplug, qui commercialisait jusqu'à présent des appareils permettant de mettre en place son propre cloud, lance aujourd'hui le Safeplug, un appareil promettant cette fois de bloquer facilement le pistage sur Internet.

0190000006858204-photo-safeplug.jpg

Le Safeplug fonctionne un peu comme un véritable routeur VPN. Une fois activé, il détourne effectivement le trafic vers un autre réseau, le réseau Tor en l'occurrence, parfois qualifié de Darknet. Pour ce faire on le branche à sa box, on lance son navigateur Internet, puis on se rend sur une page Web qui active l'appareil.

Une mise en œuvre à la portée du « bon père de famille »

Le fabricant ne le précise pas mais il semble que cette page exploite les procédures de configuration automatique de proxy des navigateurs Internet les plus courants (Chrome sur ordinateur et Android, Firefox, Internet Explorer et Safari sur ordinateur, iPhone et iPad). En l'occurrence le proxy fonctionne sur le Safeplug, qui sert alors d'intermédiaire entre ce navigateur et le réseau Tor, ce qui évite d'installer des logiciels sur ses différents ordinateurs.

Dès lors chaque requête issue du navigateur, au lieu d'être transmise en clair et par le chemin le plus court au site Internet visé, emprunte un circuit aléatoire de nœuds Tor, tout en étant chiffrée à chaque étape. Les requêtes sont par conséquent impossibles à tracer, mais la navigation est en contrepartie ralentie. Si l'utilisateur le souhaite et s'il dispose d'une connexion à la hauteur, il peut d'ailleurs faire de son Safeplug un nœud Tor, que d'autres internautes pourront emprunter, pour contribuer à l'amélioration du réseau.

0190000006858208-photo-tor.jpg
En + vert les ordinateurs Tor, en rouge le chemin en clair et en vert un chemin chiffré. Source : Wikipédia

Un bloqueur de pub intégré

Naturellement utiliser Gmail via Tor n'empêchera pas Google de cibler ses publicités en fonction des emails que vous recevez. Tor ne peut empêcher le pistage à lui seul. Le Safeplug embarque par conséquent un bloqueur de publicités et d'outils de pistage. Mais l'utilisateur n'est pas dispensé pour autant de choisir les bons services en ligne. Une liste blanche permet enfin de passer outre Tor pour les sites Internet avec lesquels ce n'est pas pertinent (tel que Facebook).

Le Safeplug est disponible dès à présent aux États-Unis, au prix public de 50 dollars. Le fabricant ne livre malheureusement pas en dehors des USA et aucune information n'a été communiquée pour le reste du monde. À défaut, ceux que ce produit inspire pourront envisager de confectionner leur propre solution avec un Raspberry Pi et la distribution Onion Pi.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
StopCovid : l'Assemblée nationale adopte officiellement l'application, qui sera disponible dès ce week-end
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top