Comment Facebook vous suggère d'ajouter votre femme de ménage en ami

06 juin 2016 à 16h25
0
Mais comment diable Facebook sait-il que vous connaissez cette personne, avec laquelle vous n'avez encore jamais interagi en ligne ? Voici la réponse !

Qui n'a jamais été étonné par l'effrayante efficacité des suggestions d'amitiés de Facebook ? Nous nous sommes tous déjà demandé comment Facebook pouvait nous suggérer des relations, telles que notre femme de ménage, notre gardien ou un collègue, avec lesquelles on n'a aucun ami en commun ou avec lesquelles on n'a jamais eu aucun contact en ligne.

012C000008240090-photo-logo-facebook-pour-android-2015.jpg

Rue89 répond à cette question existentielle dans un article publié la semaine dernière, et on se demande comment on n'y a pas pensé avant.

Facebook a confirmé au journaliste que les suggestions peuvent tout simplement reposer sur un annuaire inversé. Si le réseau social vous suggère votre femme de ménage ou votre gardien, c'est potentiellement parce qu'il a fait le rapprochement par le biais du carnet d'adresse d'au moins un des deux téléphones.

0000023008463810-photo-partage-du-num-ro-de-t-l-phone-avec-l-application-facebook-messenger.jpg
0000023008463812-photo-synchronisation-continuelle-des-contacts-avec-l-application-facebook-messenger.jpg

À la 1re ouverture de l'application Facebook Messenger, on est invité à partager son numéro de téléphone puis son carnet d'adresses. Il faut reconnaitre que la question est trompeuse !

Une faute d'inattention des utilisateurs



Car lorsqu'ils installent l'application Facebook sur leur smartphone, la plupart des utilisateurs ne lisent pas attentivement ce qui leur est demandé, et autorisent sans le vouloir Facebook à connaitre leur numéro de téléphone voire à transférer leur carnet d'adresse.

C'est la raison pour laquelle le réseau social vous suggère d'ajouter votre gardien à votre liste d'amis, bien qu'aucun de vos amis ne l'ait dans sa liste d'amis. Car Facebook connait votre numéro de portable, qui est enregistré dans le carnet d'adresses que votre gardien a accepté de partager. Et il vous le suggère même si vous avez refusé de partager le vôtre, il lui suffit que vous ayez partagé votre numéro de portable (de nouveau potentiellement par mégarde). C'est-à-dire que ça peut fonctionner de manière unilatérale et à « contresens », avec des relations qui ont votre numéro, même si vous n'avez pas le leur.

Quoi qu'il en soit, Facebook a probablement d'autres moyens de deviner le réseau de chaque internaute, en croisant les historiques de navigation (il peut nous traquer sur tous les sites qui affichent un bouton J'aime, soit la majorité des sites internet), voire les lieux que nous fréquentons dans la réalité (vous avez certainement autorisé Facebook, de nouveau par mégarde ou par méconnaissance, à enregistrer grossièrement vos déplacements par le biais de votre téléphone). Les statistiques et le Big Data font le reste !

0000023008463814-photo-synchronisation-continuelle-des-contacts-avec-l-application-facebook-messenger.jpg
0000023008463816-photo-synchronisation-continuelle-des-contacts-avec-l-application-facebook-messenger.jpg

Si on a la curiosité de taper sur En savoir plus, il est bien indiqué que le carnet d'adresses sert à suggérer des amis

À lire aussi :
Google vous met "sur écoute" ? Le vrai du faux
Ne plus être pisté par la pub sur Facebook
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
Une
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
Google admet écouter certaines de vos requêtes vocales pour améliorer ses services
scroll top