Le Raspberry Pi redonne vie au lapin connecté Nabaztag

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
17 avril 2020 à 16h15
4
Nabaztag

Vous souvenez-vous des lapins connectés Nabaztag et Karotz ?

Lancé en 2005 par la société française Violet, cet objet connecté est l’un des premiers concepts du genre, bien avant les Alexa, Google Home et consorts. L’aïeul de l’IoT et des enceintes intelligentes a connu son quart d’heure de gloire avant de tomber en désuétude, mais les nostalgiques seront heureux d’apprendre que ces lapins ont maintenant le droit à une seconde vie grâce, évidemment, au Raspberry Pi  !

Un Nabaztag dopé au Raspberry Pi

Est-ce que les lapins aiment les framboises ? Aucune idée, mais une chose est sûre, les Nabaztag vont pouvoir se délecter de Raspberry Pi, ce nano-ordinateur qui fait le bonheur des geeks et autres bidouilleurs.

Véritable ancêtre des enceintes connectées, Nabaztag et son cousin Karotz pouvaient notamment signaler la réception d’e-mails, vous informer sur la météo ou le trafic routier, lire de la musique et même raconter des blagues. Des « dons » merveilleux pour un lapin me direz-vous, d'autant plus pour l’époque puisqu’en 2005, il s’agissait d’une importante innovation.

Seulement, après avoir connu son moment de célébrité, Nabaztag et sa société Violet ont connu pas mal de déboires, jusqu’à ce que cette dernière soit placée en liquidation judiciaire en 2009, avant que les serveurs ne ferment définitivement en 2011.

La nostalgie a cependant été entretenue et le Nabaztag est revenu sur le devant de la scène, d’abord en 2018 à la Maker Faire Paris, pour un projet qui s’est finalement concrétisé en 2019 grâce à une campagne de financement participatif sur Ulule. Le projet consistait simplement à faire revivre Nabaztag à l’aide d’un kit qui permet de remplacer l’électronique du lapin par une carte basée sur un Raspberry Pi Zero W .

Ce kit, nommé TagTagTag, bénéficie aujourd’hui d’une seconde campagne Ulule qui permettra de relancer la production d’un nouveau lot, d’où le nom de la campagne : « Le retour du retour de Nabaztag ».

Une campagne pour le moment suspendue à cause du coronavirus

Actuellement stoppée en raison de l’épidémie de Covid-19 , cette seconde campagne de financement a pour le moment atteint 74 % de son objectif, le but étant d’engranger un minimum de 270 préventes. Il faudra encore un peu de patience pour se procurer un kit TagTagTag, la campagne devrait logiquement reprendre dès que la situation le permettra.

La page Ulule du projet contient toutes les informations nécessaires pour faire fonctionner Nabaztag, notamment des tutoriels et des explications simples à suivre.

Et vous, avez-vous un Nabaztag qui attend sagement dans un carton ou dans un coin de votre grenier ?

Source : Raspberry Pi

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
best98
J ai encore mon lapin dans le séjour. Tout nickel
Jean_DelCapitaine
Oui oui. Mon lapin est dans un placard. Il a hâte de recevoir son Rpi.
TopPc
Attention Mathieu Legouge vous mélangez Nabaztag et Karotz qui ne viennent pas de la même boîte et qui sont différents… Le kit tagtagtag est uniquement pour le plus vieux des deux
obi
Sisi, l’entreprise est la même mais rachetée.<br /> Violet (Nabaztag) acheté par Mindscape (Karotz) acheté par Aldebaran (RIP le Lapin).
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Cyberattaques, désinformation, Chine : le Sénat appelle à la méfiance, en pleine crise de coronavirus
Streets of Rage 4 : le 30 avril sur PS4, PC, Nintendo Switch, Xbox One... et Xbox Game Pass !
L'iPhone 12 Pro Max prend vie grâce à des rendus basés sur des document officiels
Cyberpunk 2077 : après la manette, Microsoft tease une Xbox One X Collector
Xiaomi devrait lancer son Mi Stick TV au mois de mai
Nokia ferait face à une tentative d'offre publique d'achat
Au Japon, Final Fantasy VII Remake réalise le 4ème meilleur démarrage de l'histoire de la PS4
Karma Automotive révèle une berline électrique attendue pour le printemps 2021
Le film Artemis Fowl débarque en juin sur Disney+
Santé, cuisine, jeux vidéo : quels sont les contenus en ligne les plus lus pendant le confinement ?
Haut de page