Tablettes et smartphones cannibalisent les ventes de produits high-tech

30 mai 2011 à 12h31
0
La convergence finirait-elle par porter préjudice au marché de l'électronique grand public ? C'est en tout cas ce que préfigurent les dernières études trimestrielles de Gartner et de GFK, relayées aujourd'hui par Les Échos. Le quotidien relève effectivement un fort ralentissement du marché, excepté pour deux de ses segments qui tirent leur épingle du jeu.

0140000002907286-photo-htc-desire.jpg

Le marché de l'électronique vit vraisemblablement une période charnière, pendant laquelle on voit plus que jamais plusieurs usages converger vers un seul appareil.

Un smartphone pour les gouverner tous ?

Les ventes de baladeurs multimédias ont ainsi chuté de 14 % depuis janvier par rapport à l'année dernière, celles de caméscopes de 10 % et celles de GPS de 15 %, sans aucun doute au profit des smartphones, qui remplissent à eux-seuls ces trois fonctions, dont les ventes ont en contrepartie augmenté de 66 % !

Le smartphone a également bénéficié d'un effet de démocratisation puisque les ventes de téléphones portables conventionnels ont décliné dans le même temps de 20 %.

Une tablette plutôt qu'un netbook

Les tablettes cannibalisent quant à elles bel et bien les ventes d'ordinateurs.

Ce marché a effectivement dégringolé de 23 % auprès du grand public, faute de soutient des netbooks, qui l'ont maintenu jusqu'à l'année dernière, avant de céder leur place à ce nouvel entrant qui a doublé par rapport à l'année dernière.

Il faut dire que le marché de l'ordinateur arrive à maturité, avec sept foyers sur dix équipé d'au moins un ordinateur selon une précédente étude. Les foyers se contentent donc de renouveler leur matériel, ou s'équipent de terminaux d'appoints, rôle que les tablettes remplissent très bien.

Des téléviseurs multifonctions

Les ventes de téléviseurs ralentissent quant à elle, faute de coupe du monde de football et en raison du fort effet de renouvellement intervenu l'année dernière à l'occasion de l'extinction de l'analogique.

La polyvalence des téléviseurs, de plus en plus connectés aux services de vidéo à la demande, soit de manière autonome soit au travers des décodeurs des fournisseurs d'accès à Internet, a enfin eu raison des lecteurs de DVD, dont les ventes chutent cette année de 16 %.

01E0000004304590-photo-les-echos-le-march-de-l-lectronique-grand-public-en-baisse-sur-le-march-fran-ais.jpg

Dans notre contexte économique difficile, les consommateurs ont donc privilégié les appareils polyvalents, quitte à ce qu'ils fassent un peu moins bien ce que chacun des dispositifs qu'ils remplacent à moindre frais faisait.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Biocarburant : les vols long-courriers bientôt tous concernés ?
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Nintendo va lancer une manette Switch inspirée de la Super Nintendo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top