Grosse panne sur le réseau de satellites du programme européen Galileo

15 juillet 2019 à 15h25
5
Deux satellites IOV de Galileo

L'Agence GNSS européenne (GSA) a annoncé une panne du réseau Galileo. Le service de localisation issu du programme européen de satellites est hors d'usage depuis vendredi, à cause d'un incident technique lié à son infrastructure au sol. Pour l'instant, aucun retour n'a été annoncé et il faut compter sur les services américains, russes et chinois.

Composé de 22 satellites opérationnels en orbite et deux satellites en cours d'essai, le projet Galileo est l'alternative européenne au GPS américain.

Galileo, l'alternative au GPS américain, est toujours en panne

Jeudi 11 juillet, l'Agence GNSS européenne (GSA) publiait une brève note d'avertissement : « Jusqu'à nouvel ordre, les utilisateurs peuvent subir une dégradation du service sur tous les satellites Galileo ». Mais vendredi 12 juillet, à 1 h 50 (UTC), le service est tombé en panne. Depuis, le réseau est hors d'usage en raison d'un « incident technique lié à son infrastructure au sol ». Et plus précisément, dans une installation de chronométrage précis (Precise Timing Facility, PTF) en Italie.

Le rôle de cette station au sol est de générer et enregistrer l'heure de référence du système Galileo afin de rendre possible la localisation d'un utilisateur. Ainsi, tous les appareils de localisation, notamment les smartphones, ne recevront pas d'informations de synchronisation ou de position utilisables. Toutefois, la puce de navigation par satellite installée dans l'appareil pourra s'appuyer sur le GPS américain (géopositionnement par satellite), le Glonass russe ou le Beidou chinois.

Pas d'impact sur le service de recherche et de sauvetage

Galileo est entré en service en décembre 2016, après 17 ans de développement. Toutefois, l'alternative européenne au GPS est toujours en phase de déploiement et ne mène aucune application critique. Cette panne est donc sans gravité. Et comme le confirme la GSA : « Cet incident n'affecte pas le service de recherche et de sauvetage Galileo utilisé pour localiser et aider à localiser les personnes en situation de détresse ».

Pour l'instant, aucun retour à la normale n'a été annoncé. L'agence souhaite néanmoins rassurer les utilisateurs : « Les experts s'efforcent de rétablir la situation le plus rapidement possible. Une commission d'examen des anomalies a été immédiatement mise en place pour analyser la cause profonde exacte et mettre en œuvre des mesures de rétablissement ».

Source : BBC
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
0
bmustang
je me disais aussi que mon autopilote me conduisait pas vraiment à la maison tout à l’heure !? C’est donc pour ça ! J’ai repris le pilotage manuel, car pas foutu de se rappeler où j’habite ces trucs là
manu0086
Samedi, Google Map fonctionnait mal avec une mauvaise précision et surtout une direction inversé. Peut-être une explication.
redosk
Pour un service qui se veut des plus fiables, avoir un tel SPOF, sur Terre et ne pas réussir à le réparer en plusieurs jours… C’est très très moche quand même !
Peter_Vilmen
C’est bien ce que je me disais ! En rentrant du boulot, je suis arrivé dans un quartier à l’opposé de la ville, où j’ai surpris ma femme en train de me tromper avec un autre homme !
couliez
Ah je comprends. Samedi je conduisais et j’ai suivi à la lettre les indications de mon GPS et j’ai fini dans un lac, c’était la nuit. Ma voiture est morte. Je peux porter plainte contre Galileo vous pensez?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

La roadmap Intel suggère les
🔥 Amazon Prime Day : Huawei MediaPad T3 10 Tablette 9.6
🔥 Amazon Prime Day : les meilleures promotions sur les smartphone Huawei, Apple et Samsung
🔥 Amazon Prime Day : -100€ sur les écouteurs Intra Bose QuietComfort 20 !
L'intérieur de l'ID.3 de Volkswagen se montre en vidéo
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
Haut de page