Grosse panne sur le réseau de satellites du programme européen Galileo

15 juillet 2019 à 15h25
0
Deux satellites IOV de Galileo

L'Agence GNSS européenne (GSA) a annoncé une panne du réseau Galileo. Le service de localisation issu du programme européen de satellites est hors d'usage depuis vendredi, à cause d'un incident technique lié à son infrastructure au sol. Pour l'instant, aucun retour n'a été annoncé et il faut compter sur les services américains, russes et chinois.

Composé de 22 satellites opérationnels en orbite et deux satellites en cours d'essai, le projet Galileo est l'alternative européenne au GPS américain.

Galileo, l'alternative au GPS américain, est toujours en panne

Jeudi 11 juillet, l'Agence GNSS européenne (GSA) publiait une brève note d'avertissement : « Jusqu'à nouvel ordre, les utilisateurs peuvent subir une dégradation du service sur tous les satellites Galileo ». Mais vendredi 12 juillet, à 1 h 50 (UTC), le service est tombé en panne. Depuis, le réseau est hors d'usage en raison d'un « incident technique lié à son infrastructure au sol ». Et plus précisément, dans une installation de chronométrage précis (Precise Timing Facility, PTF) en Italie.

Le rôle de cette station au sol est de générer et enregistrer l'heure de référence du système Galileo afin de rendre possible la localisation d'un utilisateur. Ainsi, tous les appareils de localisation, notamment les smartphones, ne recevront pas d'informations de synchronisation ou de position utilisables. Toutefois, la puce de navigation par satellite installée dans l'appareil pourra s'appuyer sur le GPS américain (géopositionnement par satellite), le Glonass russe ou le Beidou chinois.

Pas d'impact sur le service de recherche et de sauvetage

Galileo est entré en service en décembre 2016, après 17 ans de développement. Toutefois, l'alternative européenne au GPS est toujours en phase de déploiement et ne mène aucune application critique. Cette panne est donc sans gravité. Et comme le confirme la GSA : « Cet incident n'affecte pas le service de recherche et de sauvetage Galileo utilisé pour localiser et aider à localiser les personnes en situation de détresse ».

Pour l'instant, aucun retour à la normale n'a été annoncé. L'agence souhaite néanmoins rassurer les utilisateurs : « Les experts s'efforcent de rétablir la situation le plus rapidement possible. Une commission d'examen des anomalies a été immédiatement mise en place pour analyser la cause profonde exacte et mettre en œuvre des mesures de rétablissement ».

Source : BBC
5
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel

Discussions sur le même sujet

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top