La ville de Pau déploie Fébus, une flotte de bus fonctionnant à l'hydrogène

27 décembre 2019 à 11h45
36
febus.jpg

Les bus à hydrogène de Pau, nommés Fébus, ont été inaugurés le mardi 17 décembre dernier par François Bayrou et le transporteur de l'agglomération paloise, Idelis.

Les six Fébus mis en circulation, coûtant chacun 1,8 millions d'euros, sont parmi les premiers au monde à rouler grâce à ce carburant considéré comme propre.


Une flotte de huit bus pour changer les transports

Cette nouvelle flotte Fébus a été surnommée en référence à un comte de Foix du 14e siècle. Elle inclura, à terme, un ensemble de huit bus, chacun capable de transporter 120 personnes.

Actuellement, seuls six d'entre eux ont été mis en circulation. Les Fébus mesurent 18 mètres de long, pour quasiment trois mètres de large et disposent de 35 places assises sur des fauteuils en cuir. Ces bus à hydrogène ont été conçus par Van Hool, une entreprise belge.

À terme, la flotte sera entièrement dédiée au trajet allant de l'hôpital à la gare de Pau, soit 14 stations pour un total de six kilomètres, réalisable en 17 minutes environ. Lors de la mise en service de ces bus nouvelle génération, les Palois ont pu profiter de « journées découvertes » se voyant offrir deux trajets à bord des Fébus.


À noter pour l'anecdote qu'Emmanuel Macron, qui devait se joindre à François Bayrou pour le lancement de ces bus, a finalement reporté sa venue en raison du contexte social.



Le carburant à l'hydrogène, le futur ?

Les Fébus sont propulsés grâce à une pile à combustible qui utilise l'hydrogène comme carburant, ce qui lui permet de n'émettre que de la vapeur d'eau et de l'oxygène, sans aucune particule fine. Chaque nuit, les véhicules sont rechargés dans une station à hydrogène, construite spécifiquement par la ville de Pau.

Celle-ci utilise des panneaux solaires pour générer environ 270 kilogrammes d'hydrogène par jour. Au total, chaque bus devrait être capable de parcourir 200 km entre deux recharges.

Certes, les Fébus ne rejettent aucune particules nocives. Néanmoins, comme le précise le Figaro, l'hydrogène n'est pas le carburant propre ultime : ce gaz doit être récupéré, notamment à partir d'énergies fossiles, engendrant de fait des émissions carbone indirectes.

Source : Hydrogenfuelnews
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
36
22
sviet666
Vous dites que l’hydrogène est créé par panneaux photovoltaïques, que vienne faire les énergies fossiles ici ???<br /> Hydrogène est créé par hydrolyse de l’eau pas par du pétrole ???<br /> Votre article est parfait jusqu’au 4 dernières lignes.
xxxholic
Tout a fait d’accord, je ne voit aucun rapport entre l’hydrogène et une quelconque énergie fossile !
sami17220
Phoebus devient Fébus, le nivellement par le bas encore et toujours …
GRITI
@sviet666 @xxxholic<br /> Extrait de l’article du Figaro en lien dans l’article:<br /> Ce gaz doit être produit. Plus de 95% des 70 millions de tonnes d’hydrogène, synthétisées dans le monde chaque annnée, sont ainsi issues d’énergies fossiles. Le gaz est produit par une réaction chimique dite de «vapo-réformage» qui consiste à mettre au contact du méthane de la vapeur d’eau et beaucoup de chaleur. Avec ce procédé, la production d’un kg d’hydrogène génère 9 kg de CO2. L’empreinte carbone de l’hydrogène reste donc encore très mauvaise.<br />
ultrabill
Parce qu’à part dans le cadre de cette station à électrolyse, au moins 90% de l’hydrogène est produit à partir d’hydrocarbures (principalement du gaz naturel)
ultrabill
Mais ce n’est pas le cas ici puisque Pau a un électrolyseur sur place.
Loga
Parce que plus de 95% de la production d’hydrogène est obtenu a partir d’énergie fossile ? La production d’hydrogène par électrolyse de l’eau avec des d’éolienne est un délire de la nouvelle religion écologique.
carinae
je ne suis pas spécialiste mais il me semble avoir lu qu’il y avait plusieurs façons de produire de l’hydrogène. En convertissant des molécules à l’aide de réactions chimiques (vaporeformage), en gazéifiant du charbon de bois ou par électrolyse de l’eau, ce qui suppose donc utilisation d’électricité. Le problème c’est que pour l’instant la solution la plus utilisée apparemment est la 1ere car plus facile a mettre a oeuvre. Mais du coup ça produirait du CO2 … donc pas terrible … Mais bon ça va évoluer … en principe
GRITI
Pour moi cette partie de l’article élargit la question de l’hydrogène au-delà de la ville de Pau. D’où son titre: Le carburant à l’hydrogène, le futur ?
LedragonNantais
J’espère que les sécurités sur ces bus sont mastoc, parce que un Hiddenburg 2 dans les rue de Pau ça va être folklo…
ultrabill
Dans la mesure où l’article ne traite que de Pau et, surtout, de la solution retenue d’électrolyse locale, le lien vers l’autre article tombe un peu comme un cheveu sur la soupe.<br /> Attention, je ne dis pas que ce rappel sur les sources habituelles d’hydrogène est malvenue; bien au contraire. C’est juste mal amené
ultrabill
Le Hindenburg transportait l’hydrogène dans une enveloppe en toile. Ces bus utilisent des réservoirs probablement en métal (voire en fibre de carbone), sous pression, avec valve de sécurité.
GRITI
Je vois plutôt cela comme une façon d’élargir le sujet et de mettre en avant, par opposition, que la ville de Pau a retenue une solution plutôt propre.<br /> Comme quoi, sur le même sujet de base, les points de vue peuvent être bien différents
leulapin
Monsieur est contre les jeux de mots?<br /> Ca nuit à une certaine excaaaaeeeelllllence pour ceux qui sont persuadés qu’avoir des bonnes notes les place au dessus des autres?
rexxie
Le problème est que l’hydrogène est la plus petite molécule connue, et se faufile facilement entre les autres, même l’acier qu’elle parvient à écailler, surtout sous pression.<br /> Ça explique les coûts et la difficulté de maintenir les tuyaux, joints et infrastructures des pompes, réservoirs et stations de production.<br /> Ça explique aussi pourquoi 3 stations sur un très petit nombre, ont déjà explosé.<br /> En fait les véhicules à hydrogène ne sont promus que par les cartels des hydrocarbures, qui fournissent le méthane et nous garderaient esclaves des prix et des pompes.<br /> Les voitures à hydrogène, ces hybrides électriques compliquées, demandent au final 3 fois plus d’énergie pour parcourir la même distance qu’une pure électrique, avec l’encombrement, le danger d’explosion et les coûts de remplacement de la pile à combustible qui doit être changée aux ~60 000 km.<br /> Comme le dit la blague qui court depuis 25 ans, l’hydrogène est le carburant du futur… et le restera toujours…
Al_Jardine
Il s’agit en l’occurrence d’une allusion au béarnais le plus célèbre de l’histoire après Henri IV, Gaston III de Foix-Béarn dit Fébus (1331-1391).
leulapin
https://fr.wikipedia.org/wiki/François_Fébus ce fébus là est mort à Pau…
ultrabill
On pense la même chose, je trouve juste que cette façon d’élargir le sujet est mal amené.
ultrabill
En l’occurence, l’hydrogène produit ici l’est par électrolyse et non à partir de gaz naturel ou autres hydrocarbures. Les « cartels » ont, justement, été écartés du projet. Encore que Engie est présent dans le lot via GNVert.<br /> Quant à la quantité d’énergie nécessaire on s’en fout. Il vaut mieux avoir un rendement global de 10% avec une chaîne à 95% non-nocive qu’un rendement de 50% au bilan carbone désastreux.<br /> J’anticipe ta réponse : « Oui mais ça coûte plus cher ». Il faut voir ce qui est plus important : la bourse ou la vie ?
orionb1
si on devait s’arrêter au danger, alors l’électrique sur batterie est pas mal non plus dans son genre … vu ce qu’il faut pour éteindre complètement un incendie sur une voiture type Tesla
rexxie
C’est que ce projet pourrait bien n’être qu’un cheval de Troie, et que la fabrication massive de l’hydrogène se fera à grande échelle avec ce que les cartels choisissent TOUJOURS : le moins cher.<br /> Ceci dit, c’est bien certain que la vie est plus importante que la bourse, mais pas pour ces corporations géantes qui mènent le monde… à sa perte…
rexxie
Y’a une grande différence entre l’explosion soudaine d’une hydrogène, l’embrasement explosif spontané de si nombreuses thermiques chaque année, et la combustion graduelle d’une électrique, qui nous donne amplement le temps de sauver notre vie. Que ce soit difficile à éteindre a posteriori n’a pas grand importance.
zoup01
On sait stocker l’hydrogene sans problème, le mythe de l’explosion relève aujourd’hui du bashing, tous les réservoirs de gaz doivent être équipés d’une soupape de décharge…ce n’est pas plus dangereux que n’importe quel gaz…( ou même que l’essence )<br /> Aujourd’hui, on sait faire fonctionner un véhicule avec de l’hydrogene, on sait distribuer aussi facilement que l’essence, il reste juste à trouver un moyen de le produire à grande échelle…et là, c’est le grand vide .<br /> Cette solution est bien plus viable sur grand parcours que les voitures à piles rechargeables qui ne restent qu’un moyen complémentaire local et pas un moyen polyvalent .<br /> Un gros avantage de l’hydrogene, est qu’il est possible de le stocker, contrairement à l’électricité…on peut imaginer une production à grande échelle qui profiterait des périodes creuses d’utilisation du reseau électrique pour produire et stocker…<br /> Mais pou la voiture, le train ou le bus à hydrogène, la généralisation à grande échelle n’est pas pour demain.
juju251
rexxie:<br /> Que ce soit difficile à éteindre a posteriori n’a pas grand importance.<br /> Ben, le fait même que l’incendie soit compliqué a éteindre laisse sous entendre un risque important de propagation, non ?
rexxie
Je parlais du risque pour la vie des occupants bien moins menacée par un feu de batteries qui démarre très lentement que par l’explosion d’un réservoir d’essence ou d’hydrogène.
rexxie
Le « mythe » a fait des dégâts imaginaires…<br /> interestingengineering.com – 11 Jun 19<br /> Hydrogen Fueling Station Explosion Halts Fuel Cell Car Sales by Toyota, Hyundai<br /> A hydrogen fueling station in Sandvika, Norway suffered a massive explosion in one of its hydrogen tanks yesterday, raising safety concerns about the technology and prompting Toyota and Hyundai to halt sales of hydrogen fuel cell vehicles.<br /> Roadshow<br /> Following hydrogen facility explosion, fuel-cell vehicle owners left stranded<br /> The explosion happened in June, but some owners have been forced to park their cars due to lack of fuel.<br /> Si tu avais lu ma première intervention, tu saurais qu’il est bien plus difficile et coûteux de manipuler l’hydrogène.<br /> "L’hydrogène est le plus petit des atomes et, sous forme diatomique, le plus léger des gaz. A l’état liquide ou gazeux, l’H2 est particulièrement sujet aux fuites à cause de sa basse viscosité et de sa faible masse moléculaire ; du seul fait de sa faible viscosité, le taux de fuite de l’hydrogène liquide est notamment 50 fois supérieur à l’eau, et 10 fois supérieur à l’azote liquide [1].Sous forme gazeuse, sa viscosité à température ambiante est également la plus faible de toutes celles des autres gaz ; il traverse ainsi aisément les parois poreuses et fuit très facilement par les moindres interstices. Il peut donc s’échapper d’un appareil ou d’un circuit qui serait étanche vis-à-vis de l’air ou d’un autre gaz.De ce fait, les points faibles des installations à surveiller sont naturellement les vannes d’isolement, les organes de raccordement et les joints associés avec une considération particulière à accorder au mode de serrage de ces équipements "<br /> « Le stockage, rapidement réversible et sécurisé de quantités importantes d’hydrogène est encore un défi technologique et scientifique. L’atome d’hydrogène, très petit est parmi les plus difficiles à contenir, y compris sous forme de molécule de dihydrogène. »
nirgal76
Par les temps qui courent, vaudrait mieux inventer des bus sans conducteur, ça serait plus utile
Blues_Blanche
Il doit y avoir une erreur, c’est écrit « coûtant chacun 1,8 millions d’euros ».
zoup01
Arrêtes donc ton bashing de Tesla fanboy, le stockage de l’hydrogène, on sait faire.<br /> Air Liquide Energies – 11 Apr 17<br /> Comment stocker l'hydrogène ?<br /> L’hydrogène est un gaz extrêmement léger qui occupe un volume important dans les conditions de pression standard, c’est-à-dire à la pression atmosphérique. Pour le stocker et le transporter efficacement, il faut fortement réduire ce volume.<br />
orionb1
exact, c’est bien là le problème …<br /> imaginons un parking souterrain (c’est pas comme si c’était rare) avec uniquement des voitures sur batterie, imaginons qu’une se mette à cramer (c’est déjà arrivé) et que le feu se propage aux autres (ça, ce n’est pas encore arrivé … heureusement !) et que les autres soient également électriques (on peut attendre un petit moment mais c’est le futur « rêvé » aujourd’hui), ce serait juste l’enfer sur Terre pour les pompiers pour arrêter ça
keyplus
Celle-ci utilise des panneaux solaires pour générer environ 270 kilogrammes d’hydrogène par jour.<br /> 270 kilogramme ca fourni un bus pas plus
ultrabill
Un bus consomme 10 à 12kg/100km. 270kg ça fait au pire 2700km/jour pour la flotte (450km/jour par bus).<br /> J’arrive pas à me rendre compte, c’est assez ou pas ?
Nyzen
C’est totalement faux, ces Fébus passent par Pau, mais ils ne s’y arrêtent pas !
Jl26
Pour ma part, je trouve qu’ il est intéressant de tester à cette échelle. On tirera des conclusions évidemment après.<br /> Pour autant a priori le coktail, PV, électrolyse de l’eau, hydrogene, mérite vraiment des investigations, car certainement plus vertueux que…<br /> Même si le rendement n’est pas bon, si j’ai bien compris, ça ne génère pas de déchets lors de la production d’hydrogene, ni lors de sa combustion.<br /> N’oublions pas que le rendement de production de l’électricité nucléaire ou fossile n’est que de 30% env. Avec en prime production de déchets!
pjc
En urbain, 450 kms c’est plus que largement assez.<br /> Mais faut-il encore savoir comment ont été calculés ces 450kms…<br /> Si c’est du sur du « vitesse stabilisée », ça ne correspond pas à de la conso urbaine.<br /> Un bus en ville consome plus L/100kms qu’un car de tourisme sur autoroute. logique.
ultrabill
Les 10 à 12kg/100km sont les données constructeur pour ce modèle.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Rakuten : Le top des produits high-tech pour profiter du code promo
Après The Mandalorian, bientôt une série basée sur Dark Maul sur Disney+ ?
Huawei dément avoir reçu des aides financières de la part du gouvernement chinois
Google Stadia Pro : les jeux Rise of the Tomb Raider et Thumper gratuits en janvier
AI Room Calibration : LG annonce que ses barres de son cuvée 2020 embarqueront du machine learning
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page