Grève : la CGT bascule des foyers en heures creuses, l'électricité devient un enjeu

16 décembre 2019 à 08h00
0
électricité-compteur-fils.jpg
© Pixabay

Ces derniers jours, la CGT Énergie a multiplié les opérations coup-de-poing pour lutter contre le projet de réforme des retraites du gouvernement.

On n'en parle forcément moins que la mobilisation paralysante des cheminots, conducteurs et salariés de la SNCF et de la RATP, mais la CGT Énergie a mené plusieurs actions en France ces derniers jours, pour clamer son désaccord avec la réforme des retraites défendue par Édouard Philippe et ses ministres. Ses membres ont notamment coupé l'électricité dans certaines entreprises et basculé des foyers en heures creuses. Des actions qui, dans l'esprit, rappellent celles des Gilets jaunes sur les péages .

L'électricité, nouvelle arme de contestation

Beaucoup considèrent aujourd'hui que manifester dans des cortèges et dans les rues ne suffit plus, et que des actions de terrain peuvent avoir davantage de poids et d'impact sur la politique menée par le gouvernement.


Après le discours du Premier ministre devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE) du mercredi 11 décembre, le Syndicat CGT lyonnais de l'Énergie a décidé, en assemblée générale, de passer des usagers en heures creuses, de bloquer des sites de travail en les plongeant dans le noir complet, de filtrer l'accès devant les centrales nucléaires, de baisser massivement la production pour fragiliser le réseau, de couper plusieurs préfectures et également des banques, ou de mettre en place des opérations péages gratuits.

En faisant de l'électricité une arme de contestation, l'appel du syndicat n'est pas tombé dans l'oreille d'un sourd, et plusieurs actions ont effectivement été répertoriées dans le pays.

Des actions un peu partout en France

Dans le Rhône, d'où est parti l'appel, les électriciens et les gaziers ont basculé 80 000 foyers en heures creuses, manifestant ainsi « leurs revendications de gagner l'inscription dans la Constitution que l'énergie n'est pas une marchandise, mais un bien de première nécessité, dont l'accès doit être garanti à toutes et tous ». Au départ, des coupures pures et simples d'électricité étaient évoquées.


Les électriciens et gaziers se disent « en lutte pour une autre répartition des richesses et pour une société, plus juste et plus solidaire ». Outre les réformes des retraites, les manifestants s'opposent au projet de réforme Hercule, qui vise à privatiser une partie de leur métier.

À Bordeaux, les manifestants sous la bannière CGT Énergie se sont organisés pour couper l'électricité ou le gaz de certaines entreprises, parmi lesquelles Cdiscount, Decathlon ou Lidl, et en ont profité pour rétablir le courant chez les plus précaires, qui n'en bénéficiaient plus à cause des impayés.


Du côté de l'Hérault, les salariés d'Enedis qui s'étaient déclarés en grève se sont introduits dans la centrale d'alimentation électrique pour également opérer la bascule en heures creuses, mais sur l'ensemble du réseau cette fois.

À Sauclières, dans l'Aveyron, les grévistes auraient provoqué une importante panne entraînant une coupure qui aurait privé 33 000 foyers d'électricité de courant. Plusieurs quartiers ainsi que le centre hospitalier ont alors été coupés d'électricité. Pour ce dernier, les générateurs de secours ont fort heureusement pu prendre le relais le temps que les choses reviennent à la normale. Perpignan et Salanque sont parmi les autres villes à avoir été impactées par les actions menées par la CGT Énergie.

Source : CGT Énergie
Modifié le 16/12/2019 à 09h27
134
34
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
Rachat de Maxwell : Elon Musk s'exprime enfin sur l'impact sur les batteries Tesla
Lucid Air : la berline électrique concurrente de la Model S ouvre ses précommandes en France
La Toyota Mirai propulsée à l'hydrogène, prévue en 2020, promet 650 km d'autonomie
Kaamelott : un premier teaser et une date de sortie avancée pour le film
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Quand Microsoft configure Bing par défaut sur Chrome en installant Office 365
Fnac Darty : le groupe a perdu 70 millions d'euros au T4 2019, conséquence des mouvements sociaux
Selon Bloomberg, il y aura bien un iPhone plus petit et moins cher annoncé en mars
Cyberpunk 2077 aurait été reporté à cause... du manque de puissance des consoles

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top