La plus grande centrale solaire française avec stockage a été mise en service en Outre-Mer

30 novembre 2019 à 20h00
0
Panneaux solaires

Total a annoncé ce 27 novembre l'inauguration de la centrale solaire avec stockage d'Hélio Boulouparis 2. Située en Nouvelle-Calédonie, l'installation serait la plus grande en son genre en Outre-Mer.

La centrale, qui se situe à 75 kilomètres au nord du chef-lieu Nouméa, est constituée de deux parties dont la première a été inaugurée en 2017.

Un petit record pour Total

Les 58 000 nouveaux panneaux solaires de l'installation ont été mis en route cette semaine. Avec les éléments déjà installés, la centrale de Boulouparis couvre désormais 35 hectares et affiche une puissance totale de 30 mégawatts, répondant aux besoins de 40 000 personnes. Une capacité importante pour cette collectivité comptant environ 270 000 habitants.

La centrale de Boulouparis aura coûté 50 millions d'euros à Total. Le Directeur de l'agence Pacifique de Total Quadran, Stéfan Sontheimer, déclare : « C'est le plus grand parc solaire avec stockage en France. Il met en lumière la dimension de laboratoire des énergies renouvelables que constitue l'outre-mer et en particulier la Nouvelle-Calédonie ».


La Nouvelle-Calédonie vise une énergie (relativement) verte

Le parc n'est pas le plus grand de France, ni d'Europe, cette position revenant à la centrale de Cestas, au sud de Bordeaux, dont le million de panneaux solaires a été inauguré en 2015. Boulouparis fait également pâle figure face aux géants mondiaux, comme le parc solaire inauguré près d'Abu Dhabi en juillet dernier. L'installation de Boulouparis serait toutefois la plus grande de France avec stockage, celui-ci reposant sur des batteries de 10 mégawatts.

Stéfan Sontheimer précise : « On plaide pour que cette centrale puisse avoir une souplesse de fonctionnement qui permette d'inclure une proportion la plus importante possible de renouvelable ». Selon lui, la forte disponibilité du foncier et l'importance de l'ensoleillement en Nouvelle-Calédonie offrent des opportunités uniques au territoire.


Boulouparis constitue un nouveau pas pour la Nouvelle-Calédonie, qui prévoit d'ici 2030 d'assurer la totalité de sa consommation énergétique publique par des énergies renouvelables. Le député Philippe Gomès a déclaré : « Cet ouvrage illustre le chemin sur lequel la Nouvelle-Calédonie s'est engagée à travers son schéma de transition énergétique ».

Actuellement, ces énergies couvrent 12 % de ces besoins. L'objectif ne tient pas toutefois pas compte de l'industrie du nickel, qui occupe 80 % des besoins énergétiques de la collectivité. D'après Les Échos, une nouvelle centrale à gaz doit être ouverte d'ici 2024.

Source : Les Échos
11
7
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Coronavirus : le traçage numérique
L'empreinte carbone issue de la consommation des Français a chuté de deux-tiers avec le confinement
Coup dur chez HPE : des SSD destinés aux entreprises pourraient se briquer après 40 000 heures
Le stockage d’énergie sous forme d’hydrogène fait un bond en avant
Xiaomi lancera la très attendue Mi TV 4S 65
Des Macbook propulsés par des processeurs ARM prévus pour l'an prochain
Folding@home dépasse l'ExaFLOP pour lutter contre le Coronavirus
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
scroll top