1,18 gigawatt ! Le plus puissant des parcs solaires se lance près d'Abu Dhabi

07 juillet 2019 à 09h05
0
Noor Abu Dhabi

Lors du Abu Dhabi Climate Meeting se tenant le 30 juin dernier au Palais des Émirats, plus de 1 000 délégués politiques, experts en énergie et chefs d'entreprise se sont réunis pour assister à une conférence sur le changement climatique aux Émirats Arabes Unis. Parmi eux, Thani Al Zeyoudi, ministre du changement climatique et de l'Environnement, a annoncé la mise en service de la centrale solaire Noor Abu Dhabi et ouvre déjà les appels d'offres pour la construction d'une centrale encore plus imposante.

Avec une puissance de 1,18 gigawatt, Abu Dhabi possède désormais la plus grande centrale solaire indépendante en activité au monde.

Une centrale solaire pouvant alimenter 90 000 personnes


Avec Noor Abu Dhabi, officiellement en service depuis le 29 juin 2019, les Émirats Arabes Unis ont battu le record de la plus grande centrale solaire du monde. En effet, les chiffres ont de quoi donner le vertige : plus de 3,2 millions de panneaux solaires répartis sur une surface de 8 km2 et pouvant subvenir aux besoins en énergie de 90 000 personnes !

La centrale Noor Abu Dhabi peut également se targuer de fournir l'énergie solaire la moins chère du marché : au prix de 0,024 $ par kWh, elle est plus compétitive que toutes les autres centrales solaires du monde.

Pour que ce projet hors normes au budget de 871 millions de dollars puisse voir le jour en temps et en heure, ce sont plus de 2 900 personnes qui ont travaillé sur le site pendant près de 2 ans.

Les Émirats Arabes Unis dans la course à la société post-carbone


Les scientifiques estiment qu'il reste moins de 12 ans pour limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré d'ici la fin du siècle et ainsi tenter d'éviter des perturbations climatiques irréversibles. Les Émirats Arabes Unis semblent l'avoir compris et ont donc déjà entamé leur transition énergétique : leur stratégie lancée en 2017 prévoit d'augmenter la part d'énergies renouvelables à 50% dans le bouquet énergétique total, ainsi que de réduire de 70% l'empreinte carbone de leur production électrique.

Deux jours seulement après la mise en service officielle de Noor Abu Dhabi, le ministre du changement climatique Thani Al Zeyoudi annonçait la construction d'une nouvelle centrale solaire encore plus puissante. C'est dans la région d'Al Dhafra que verra le jour une centrale de 2 gigawatts. Si le projet n'a encore ni délais ni budget attribués, les candidatures à l'appel d'offres sont déjà ouvertes. Pour rappel, le précédent projet Noor Abu Dhabi avait été remporté conjointement par la société japonaise Marubeni Corp et la société chinoise Jinko Solar Holding.

N'oublions cependant pas que malgré ces efforts faits en matière d'énergies renouvelables et de réduction de leurs émissions carbone, les Émirats Arabes Unis ne souhaitent pas encore s'affranchir de leur ressource la plus précieuse : le pétrole. Gare au greenwashing politique, donc.

Source : Engadget.
46 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
scroll top