DeepMind et Google capables de prédire les vents un jour à l’avance grâce à une IA

Nathan Le Gohlisse Contributeur
03 mars 2019 à 19h40
0
Eoliennes implantées dans le sud Aveyron_cropped_0x0

Prédire d'ou viendra le vent pour améliorer, notamment, le rendement des éoliennes. C'est l'idée qui se cache derrière une IA conçue conjointement par Google et DeepMind (une filiale britannique du géant californien). Cette dernière vise à prédire, avec un peu plus d'une journée d'avance, la direction précise du vent.

On ne peut pas contrôler le vent, mais Google veut nous aider à savoir d'où il viendra. La firme de Mountain View et DeepMind commençaient ainsi, en cours d'année dernière, à alimenter une IA en données météorologiques. L'objectif était, à terme, de lui permettre d'estimer avec suffisamment de précision la direction future des vents. Après des mois de recherche, les deux groupes touchent au but.

Quand Google s'investit en matière de développement durable


Cette initiative s'inscrit dans l'effort de Google pour les technologies aidant au développement durable. Preuve s'il en faut, l'IA de DeepMind a été alimentée par des données météo, certes, mais aussi par des données récoltées à l'aide des propres éoliennes de Google, posées ces dernières années pour réduire l'impact carbone de la firme.

On apprend d'Engadget que le dispositif mis au point par DeepMind, avec le soutien de Google, permet en l'état de prédire la direction des vents avec 36 heures d'avance. Des performances sur lesquelles Google peut désormais s'appuyer pour améliorer de manière notable le rendement de ses éoliennes.

Le machine learning au service de l'environnement


D'ailleurs, cette avancée permet à la firme d'annoncer, la veille pour le lendemain, à ses partenaires quelle quantité d'énergie elle sera en mesure de livrer. Une mesure qui a d'ores et déjà contribué à augmenter de 20% la valeur de l'électricité produite par le groupe, est-il précisé dans son communiqué.

DeepMind, de son côté, peut se targuer d'avoir grandement contribué à mettre au point une IA dont l'utilité n'est clairement plus à démontrer. Cette initiative pourrait en outre donner au grand public une meilleure image des recherches en Machine Learning.

Comme le note Engadget, la filiale anglaise de Google peut aussi profiter de l'occasion pour clamer haut et fort que sa technologie n'est pas seulement utile lorsqu'il s'agit de mettre une raclée à des joueurs professionnels sur StarCraft II.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Surprise : les GAFA jugent la taxe GAFA
Drako GTE : la nouvelle hypercar électrique aux 1200 chevaux a été dévoilée
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top