Sony développe une batterie alimentée par du papier

22 décembre 2011 à 12h19
0
00FA000004838998-photo-sony-batterie.jpg
A l'occasion de l'exposition Eco-Products 2011 qui s'est tenue la semaine dernière à Tokyo, Sony a dévoilé un prototype de batterie écologique qui puise son énergie dans le papier coupé.

Pour élaborer ce prototype d'éco-batterie, la firme nipponne a expliqué s'être inspirée de la manière dont les termites digèrent le bois pour le transformer en énergie : Sony utilise une enzyme nommée cellulase qui, mélangée à de l'eau, permet de récupérer le sucre présent dans le papier. Le sucre est ensuite traité avec d'autres enzymes qui, associées à l'oxygène, le convertissent en ions d'hydrogène et en électrons qui alimentent la batterie.

Sony explique que si le prototype est assez performant pour alimenter un lecteur MP3 basique, il est encore beaucoup trop tôt pour envisager une quelconque commercialisation. « Bien entendu, on en est encore au stade précoce du développement, mais quand vous imaginez les possibilités d'une telle technologie, c'est réellement passionnant » a commenté Yuichi Tokita, un chercheur de la firme.

Au-delà de l'ingéniosité de l'ensemble, ce prototype permet de démontrer qu'il est possible de concevoir des batteries écologiques qui n'intègrent ni produits chimiques, ni matériaux polluant. Mais le chemin sera sans doute encore long avant de voir de tels dispositifs intégrés dans les appareils du quotidien.

01F4000004839000-photo-sony-batterie.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top