🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% ! 🔴 Soldes dernière démarque : jusqu'à - 80% sur le high-tech

Le plus gros avion à moteur électrique à hydrogène a volé : feu de paille ou vrai potentiel ?

23 janvier 2023 à 09h20
15

Le concepteur anglo-américain ZeroAvia veut mettre en service ses appareils à partir de 2025.

En 2018, l'aviation commerciale était responsable d'environ 3 % des émissions de CO₂ à l'échelle mondiale. Mais l'innovation a toujours été très ancrée dans l'aéronautique, et si le secteur a su s'adapter aux différents chocs pétroliers par le passé, nombreux sont ceux qui cherchent désormais à fabriquer des avions moins polluants.

Un vol d’une dizaine de minutes

ZeroAvia fait parler d'elle depuis quelques années déjà. En 2020, elle faisait voler un avion de six places propulsé uniquement par des moteurs électriques à hydrogène, ce qui laissait déjà présager une évolution rapide de ce nouveau marché. Ce mois-ci, elle a fait voler un avion plus imposant : un bimoteur Dornier 228.

Sous son aile gauche se trouvait un moteur électrique à hydrogène, baptisé ZA-600 et alimenté par deux piles à combustible, mais également par des batteries lithium-ion offrant plus de puissance au décollage et plus de sécurité en cas de défaillance. Le vol s'est déroulé sans encombre et a atteint une altitude de 60 mètres pendant un peu moins de 10 minutes. Le fondateur de ZeroAvia, Val Miftakhov, reste satisfait de l'essai et déclare : « Nous venons de faire voler le plus grand avion hybride à hydrogène avec un moteur commercialisable sur un avion commercial. Nous sommes sur la bonne voie pour une entrée en service dans deux petites années. »

De l'optimisme, mais un potentiel à confirmer

Si l'entreprise veut faire certifier le concept d'ici à un an, elle a encore quelques efforts à fournir. En effet, les packs de batteries, les piles à combustible et les réservoirs d'hydrogène étaient tous situés dans la cabine. Pour passer à la configuration commerciale, ils devront être placés dans un stockage externe. Par ailleurs, sous son aile droite, l'avion dispose encore d'un moteur à réaction conventionnel, par sécurité.

Cependant, ZeroAvia est très optimiste. Elle a déjà enregistré entre 600 et 700 précommandes pour des appareils à motoriser, et elle compte commercialiser un avion de 9 à 19 places à l'horizon 2025. De plus, l'entreprise, qui bénéficie d'investissements conséquents de la part d'Amazon et de son Climate Pledge Fund, travaille sur des moteurs plus puissants dans le but d'équiper des engins de 90 places dans la décennie.

L'hydrogène doit encore faire ses preuves, tant du point de vue de sa viabilité commerciale que de sa capacité réelle à réduire les émissions de gaz à effet de serre. En effet, la production du carburant est coûteuse en énergie, et s'il est envisagé de l'alimenter par des sources renouvelables, certains décrient les moteurs électriques à hydrogène pour leur consommation d'énergie globalement plus importante que celle des moteurs électriques à batterie. Enfin, s'il est beaucoup plus évident de concevoir ce type d'avion, l'infrastructure pour produire le carburant, le stocker et le fournir doit encore être généralisée dans les aéroports. Cela limite donc son attrait commercial pour le moment.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
arthur6703
Autant aller au bout des choses dans le titre mal choisi:<br /> « Le plus gros avion à moteur électrique à hydrogène a volé : feu de paille ou future explosion ? »
dredd
Arrêtez de mettre « hydrogène » et « feu » dans la même phrase quand vous parlez d’aérotautique, ça me met extrèmement mal à l’aise.
Altdorf
Toi tu prends souvent l’avion lol
wedgantilles
« Par ailleurs, sous son aile droite, l’avion dispose encore d’un moteur à réaction conventionnel, par sécurité. »<br /> Ce n’est pas un moteur a réaction, mais un turbopropulseur, les moteurs à réaction n’ont pas d’hélices.
pecore
Reste à trouver où stocker assez d’hydrogène pour tenir un vol de plusieurs centaines de km.
Nmut
Techniquement, un turbo-prop est un réacteur. Mais effectivement la force propulsive n’est pas due à la réaction mais bien à l’hélice!
Thamien
Moui… 2 solutions pour que le volume des réservoirs ne dépasse pas le volume de l’avion :<br /> -Des réservoirs avec des parois de plusieurs centimètres d’épaisseurs pour stocker l’hydrogène liquide, à plusieurs centaines de bars (~700 bars) à température ambiante…<br /> -Des réservoirs réfrigéré à -260°c pour stocker l’hydrogène liquide…<br />
justepourlefun
Très chouette nouvelle. A mon avis, l’hydrogène a plus d’avenir dans l’aéronautique que dans l’automobile. Mais tant qu’on ne saura pas produire cet hydrogène correctement…
Thamien
Mais bien sûr…<br /> Et comment tu le stockes cet hydrogène?<br /> A quelle pression , à quelle température?<br /> Mais allons y gaiement, comptons sur la French Tech et nos fleurons industriels pour repousser les lois de la physique?<br /> On pourra tous partir aux Maldives (tant qu’elles restent au dessus du niveau de l’océan) en avion à hydrogène…
justepourlefun
Dans l’article, on lit « altitude de 60 m »…y"a pas une coquille ?
chris06
Il va y avoir encore plus d’accident avec ce type d’avion s’il entre en fonction commerciale, je prendrai encore moins l’avion dans le futur
Martin_Penwald
Pourquoi y aurait-il plus d’accidents avec ce type d’appareil par rapport à un appareil similaire fonctionnant aux hydrocarbures ? D’où tiens-tu ces chiffres ?
Krypton_80
Thamien:<br /> Et comment tu le stockes cet hydrogène?<br /> Dans des réservoirs dédiés, comme pour les voitures, les bus, les trains etc.<br /> Thamien:<br /> A quelle pression , à quelle température?<br /> 350 bars suffisent vu qu’il y a plus de place, à température ambiante.<br /> Thamien:<br /> Mais allons y gaiement, comptons sur la French Tech et nos fleurons industriels pour repousser les lois de la physique?<br /> Toujours la même musique sur les lois de la physique! Pas besoin de les repousser (c’est impossible), il suffit de s’en servir intelligemment.<br /> Thamien:<br /> On pourra tous partir aux Maldives (tant qu’elles restent au dessus du niveau de l’océan) en avion à hydrogène<br /> Et donc tu proposes quoi, continuer à brûler du kérosène pour les vols longues distances ou bien doubler le poids des appareils en y mettant ces bonnes vieilles batteries à tout faire (en supposant que l’avion puisse décoller hein). Remarque, on pourrait installer un pédalier à chaque place de passager, comme ça pendant le vol, les passagers pourraient augmenter (un peu) l’autonomie des batteries!
Thamien
Krypton_80:<br /> Et donc tu proposes quoi<br /> D’arrêter de prendre l’avion comme de changer de chemise…
jfachal
Super !<br /> Maintenant va falloir construire beaucoup d’aérodromes, par exemple, pour faire Paris Lyon en se posant toutes les 10 minutes et pas sûr qu’un train de pneus sera suffisant également…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réalisé en partie avec l'IA, cet anime Netflix fait déjà polémique
Nouveaux AirPods Max et AirPods d'entrée de gamme, c'est pour quand ?
Vous avez aimé ChatGPT ? Découvrez CatGPT
Top 5 des applications pour divertir vos enfants pendant les vacances scolaires
Mentalista : il a 28 ans, invente le Siri de la pensée, et c'est bluffant !
Ne ratez pas cette offre incroyable : -62% sur votre prochain antivirus !
Raccourcis sur l'écran de verrouillage : voilà comment ça va fonctionner sous Android 13
Thylacine, mammouth laineux et dodo : cette entreprise de biotechnologie veut tous les ressusciter
Bon Plan : obtenez un VPN fiable et sécurisé en promo (-65%)
Électricité : le solaire et l'éolien doublent le gaz pour la première fois !
Haut de page