Drones : Wing, filiale d'Alphabet, dévoile une appli de contrôle du trafic aérien

Alexandre Boero Contributeur
17 juillet 2019 à 22h35
0
Wing-drones.png
(Crédits : Alphabet)

Wing, la filiale de la maison-mère de Google, vient de lancer une application, OpenSky, permettant la gestion du trafic aérien des drones.

Pour faire face à un espace aérien de plus en plus encombré par des drones parfois indisciplinés, la société Wing, filiale d'Alphabet spécialisée dans le développement d'aéronefs, a mis au point un logiciel intelligent : OpenSky. Il sert de système de contrôle de l'espace aérien des drones, qui peuvent naviguer à basse altitude et en toute sécurité grâce à lui.

L'appli d'abord déployée en Australie


L'application OpenSky fonctionne avec les appareils iOS et Android. Gratuite, elle n'est pour instant disponible qu'au pays des kangourous, en Australie, où le service est déployé et actif. Wing y opère déjà après avoir obtenu, en avril dernier, l'autorisation de l'Autorité de sécurité de l'aviation civile (CASA) locale, pour réaliser des livraisons par drone. La société est aussi parvenue à obtenir le feu vert de la Federal Aviation Administration (FAA) pour les États-Unis.

Outre la livraison par drone, Wing a donc porté une grande partie de son attention sur l'appli OpenSky, qui dès lors qu'un drone pénètre dans un lieu, agit comme un véritable système de régulation et de navigation, destiné à sécuriser l'espace aérien.

OpenSky-carte.png
(Crédits : OpenSky - Alexandre Boero pour Clubic.com)

Un système de régulation qui guide les pilotes, pour plus de sécurité et de fluidité


À travers un système de notification, OpenSky délivre ainsi tout un tas d'informations aux pilotes des aéronefs comme les situations d'urgence en cours, les événements sportifs qui ont lieu à proximité de la zone survolée par l'aéronef et d'autres éléments pouvant potentiellement avoir une incidence sur l'espace aérien disponible. Sur la carte, vous pouvez savoir, en temps réel, s'il est possible de survoler la position ou s'il s'agit d'une zone interdite par exemple, momentanément ou non.

OpenSky-carte-zoom.png
(Crédits : OpenSky - Alexandre Boero pour Clubic.com)

L'application OpenSky se destine aussi bien aux amateurs, qui prennent plaisir à faire voler leur appareil, qu'aux professionnels, qui peuvent par exemple mener une inspection, cartographier un champ ou une forêt. Ainsi, la sécurité sera renforcée au sein de cet écosystème, qui favorisera la livraison des marchandises par drone tout en évitant tous les obstacles : élément naturel, bâtiment, poteau ou aéronef cousin.


OpenSky-carte-zoom-2.png
(Crédits : OpenSky - Alexandre Boero pour Clubic.com)

Source : OpenSky - Wing
Modifié le 18/07/2019 à 09h40
3 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top