Drones de loisir : une notice d'information concernant les règles de vol désormais obligatoire

Alexandre Boero Contributeur
06 juillet 2019 à 20h00
0
Drone DJI
© Melissa Popanicic / Unsplash

La notice d'information doit obligatoirement être incluse dans les emballages de drones de loisir depuis le 1er juillet. Elle comporte dix règles majeures.

À force de se répandre, les drones sont naturellement de plus en plus encadrés, avec la réglementation qui va avec et qui se renforce depuis 2012, année où la DGAC (Directeur générale de l'aviation civile) avait posé un premier cadre restrictif, d'abord destiné aux professionnels. Un décret du 19 avril 2019, à l'usage des aéronefs circulant sans personne à bord, oblige, depuis ce 1er juillet 2019, les fabricants, importateurs et vendeurs de drones civils d'inclure dans les emballages une notice d'information relative à l'usage de ces derniers. Voici les 10 règles qu'elle contient.

Les 10 commandements du drone de loisir :


« 1. Je ne survole pas les personnes »


Le drone doit être télépiloté en prenant soin de ne pas mettre en danger les personnes et véhicules qui se trouvent à proximité. Il faut ainsi conserver une distance minimale de sécurité et rester éloigné de tout rassemblement.

« 2. Je respecte les hauteurs maximales de vol »


En dehors des sites d'aéromodélisme autorisés, la hauteur maximale est fixée à 150 mètres, par défaut. Il convient de vérifier, avant tout vol, la hauteur maximale autorisée à l'endroit où l'on veut utiliser l'aéronef. Une carte officielle, Géoportail, aide à trouver sa zone.

« 3. Je ne perds jamais mon aéronef télépiloté de vue et je ne l'utilise pas la nuit »


L'aéronef doit rester visible à l'œil nu. Un vol en immersion est possible si une seconde personne est en mesure d'assurer la sécurité du vol. La nuit, et même s'ils sont équipés de dispositifs lumineux, les drones sont strictement interdits.

« 4. Je ne fais pas voler mon aéronef télépiloté au-dessus de l'espace public en agglomération »


Le survol est toutefois possible sans présence de public et sous réserve de respecter une hauteur et la vitesse adaptées à l'environnement de vol, prenant en compte bâtiments ou arbres.

« 5. Je n'utilise pas mon aéronef télépiloté à proximité des aérodromes »


Tout terrain d'aviation pouvant accueillir des avions, hélicoptères planeurs, ULM ou autres, ne peuvent être survolés. Une distance minimale de sécurité de 10 kilomètres est à respecter.

« 6. Je ne survole pas de sites sensibles ou protégés »


Les terrains militaires, les centrales nucléaires, les parcs nationaux ou les réserves naturelles font partie des sites qu'il est interdit de survoler.

« 7. Je respecte la vie privée des autres, je ne diffuse pas mes prises de vues sans l'accord des personnes concernées et je n'en fais pas une utilisation commerciale »


Une propriété ne peut évidemment pas être survolée à basse altitude sans obtenir l'accord du propriétaire. Du moment que le drone est équipé d'une caméra, son télépilote doit en informer les personnes qui peuvent être dans le périmètre au moment de la captation.

« 8. Si la masse de mon aéronef télépiloté est supérieure ou égale à 800 grammes, je dois respecter certaines obligations légales »


Dans ce cas, il faut enregistrer son drone sur le site AlphaTango et suivre toute la procédure, qui passe notamment par une attestation de suivi de formation à obtenir.

« 9. Je vérifie dans quelles conditions je suis assuré pour la pratique de cette activité »


Le pilote peut voir sa responsabilité engagée s'il cause des dommages à des personnes, des biens au sol ou même à d'autres drones.

« 10. En cas de doute, je me renseigne »


Le guide consacré à l'aéromodélisme sur le site de la direction générale de l'aviation civile peut être particulièrement utile.

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire
11 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

7 400 gigatonnes de neige seraient nécessaires pour enrayer la fonte des glaces
Peugeot 3008 Hybrid : tout ce que l’on sait du futur SUV de la firme sochalienne
Audi fait la promotion de son e-tron... aux stations de recharge Tesla
L'Anses confirme l'impact du trafic automobile sur la santé et invite à promouvoir l'électromobilité
Que se passerait-t-il si Stadia disparaissait ? Un ponte de Google répond
Le jeu de rôle anti-Brexit
Un timbre en édition limitée pour célébrer les 50 ans du premier pas sur la Lune
Pampers se lance dans les
Orange lance son
2 Français sur 3 auront accès à la 5G en 2025, selon le patron de l'Arcep

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top