Chouette ! Kalashnikov lance des drones kamikazes plus abordables

le 27 février 2019
 0

Bientôt, un tout nouvel appareil pourrait venir équiper plusieurs forces armées à travers le monde. En effet, l'entreprise Kalashnikov a mis au point un drone kamikaze qui pourrait être massivement utilisé dans les années qui viennent. Cerise sur le gâteau, ce modèle devrait être très abordable. Bref, la guerre a encore de beaux jours devant elle...

Il est difficile ne pas grincer des dents lorsqu'une telle « innovation » voit le jour. La société Kalashnikov, principalement connue pour son fusil d'assaut AK-47, vient tout juste de présenter un drone pouvant transporter des explosifs, durant une exposition à Abu Dhabi. Nommé KYB-UAV, l'appareil promet des spécificités diverses et elles font froid dans le dos.

Un seul drone pourra embarquer jusqu'à 3 kg d'explosifs


Ainsi, le drone en question peut se déplacer à une vitesse maximale de 130 km/h et possède une autonomie de 30 minutes. Il peut transporter jusqu'à trois kilogrammes d'explosifs et la détonation se fera à l'impact. Un véritable robot kamikaze contrôlé par les soldats à distance. Une manière de limiter les risques tout en infligeant des dommages considérables au camp adverse.

L'espace aérien devra redoubler de vigilance


Kalashnikov a tenu à préciser que son KYB-UAV possède une charge explosive deux fois plus puissante que celle d'un drone de fortune fabriqué par des terroristes. Ces derniers utilisent généralement des engins classiques vendus dans le commerce avant d'y attacher les explosifs. De plus, des représentants de la marque ont déclaré que ce modèle serait très simple à utiliser avec un prix attractif. Le but étant de vendre ces appareils aux grandes comme aux petites armées.

Ce dernier point a de quoi inquiéter, car ces drones pourraient bien évidemment se retrouver entre de mauvaises mains. En effet, les aéroports du monde entier sont constamment sur le qui-vive et si un drone s'approche trop près, c'est tout le trafic aérien qui s'en trouve paralysé. Avec ces modèles kamikazes, les autorités auront des raisons supplémentaires de s'inquiéter. Comme le mentionne Engadget, plusieurs aéroports travaillent actuellement sur des dispositifs anti-drones pour contrer ce phénomène.

Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Facebook travaille sur son propre assistant vocal, pour concurrencer Alexa et Siri
Face aux géants comme Alibaba, Amazon ferme sa marketplace en Chine
Pinterest pèse 12,7 milliards de dollars et fait une entrée réussie en Bourse
Une association porte plainte contre Xiaomi en raison des DAS trop élevés de ses smartphones
L'UE vote en faveur d'une nouvelle limite d'émission de CO2 pour les camions
Test LIFX Beam : l’éclairage connecté au service du design d’intérieur
Oups : Facebook a
Programmation : quels langages sont les plus recherchés et rémunérateurs ?
Google et Amazon font la paix : Chromecast va désormais supporter Amazon Prime Video
Finalement, Pepsi abandonne son idée de mettre de la publicité en orbite
MSI annonce que les cartes mères en chipset AMD 300 supporteront bien les Ryzen 3000
Mi 9 SE, trottinette électrique : Xiaomi signe une distribution exclusive avec Fnac Darty
Notre-Dame de Paris : Drones, robots... La technologie de plus en plus sollicitée par les secours
Les GAFAM désarment un projet de loi protégeant les données personnelles des utilisateurs
Les Furtifs, le dernier livre phénomène d'Alain Damasio, sort aujourd'hui
scroll top