DJI Phantom 3 Standard : un drone moins cher et encore plus facile à utiliser

le 06 août 2015 à 11:02
 0
DJI lance le Phantom 3 Standard, un drone moins cher et encore plus grand public que les modèles existants.

Quatre mois après avoir lancé la série Phantom 3 avec les modèles Advanced et Professional à 1 100 et 1 400 euros, le célèbre fabricant chinois de drones civils DJI a lancé hier un modèle Standard plus accessible, tant sur le plan financier que de la facilité d'utilisation. Contrairement à ce qu'on pensait, ce n'est pas un modèle dépourvu de caméra.

Plus encore que les deux premiers modèles, le nouveau DJI Phantom 3 Standard s'adresse au grand public. Il promet à ceux qui n'ont jamais piloté de multicoptère de produire facilement « des souvenirs inoubliables » en photo ou en vidéo.

0226000008132896-photo-dji-phantom-3-standard.jpg

De nouvelles fonctions de pilotage automatique



Pour ce faire, le Phantom 3 Standard propose de nouvelles fonctions vidéo intéressantes :
  • Avec « Follow me », le quadricoptère suit automatiquement une personne ou un objet en mouvement (sans qu'on sache exactement comment)
  • Dans le même état d'esprit, « Point of interest » permet de maintenir la caméra sur un point d'intérêt désigné, pendant que l'appareil effectue automatiquement un cercle à une distance et à une altitude donnée, ou pendant que l'utilisateur le pilote librement
  • À l'inverse, le mode « Waypoints » permet de paramétrer un vol automatique et de se concentrer sur le cadrage
Ces trois fonctions seront en fait disponibles dans un second temps, par le biais d'une mise à jour de firmware, puis dans un troisième temps pour les deux modèles existants.

De petites concessions sur tous les plans



Le modèle Standard est par ailleurs une variante un peu allégée.

En termes de vol, il se passe du vision positionning system inauguré sur l'Inspire 1 haut de gamme puis introduit sur les deux premiers Phantom 3. Ces capteurs optique et à ultrason améliorent la stabilité de l'appareil et l'ouvrent aux vols en intérieur. Le modèle Standard se contente quant à lui d'un GPS et de gyroscopes. Un peu plus léger et moins gourmand en énergie, il est en contrepartie un brin plus autonome, il peut voler 25 min au lieu de 23.

0226000008132900-photo-dji-phantom-3-standard.jpg

Le modèle Standard se contente par ailleurs d'une télécommande dérivée de celle du Phantom 2 Vision+. Son support ne peut accueillir qu'un smartphone (mais pas une tablette), et la portée du récepteur Wi-Fi Lightbridge intégré est deux fois inférieure à celle de la télécommande des deux autres modèles, elle est ici d'1 km (ce qui est bien suffisant compte-tenu de la législation pour le grand public).

Last but not least, la caméra est toujours montée sur une nacelle stabilisatrice à 3 axes, elle repose toujours sur un capteur Sony de 12 millions de pixels, toujours coiffé d'une lentille f/2,8 à 94° (équivalent à un 20 mm), mais ce capteur est moins qualitatif. Il photographie quoi qu'il en soit en JPEG ainsi qu'en RAW DNG, et filme jusqu'en 2,7K à 30 i/s (ce qui n'est pas de l'Ultra HD, contrairement à ce que DJI avance), en 1080p jusqu'à 30 i/s ou en 720p jusqu'à 60 i/s, avec un débit maximal réduit de 60 à 40 Mb/s.

08132898-photo-dji-phantom-3-standard.jpg

Le DJI Phantom 3 Standard est disponible dès à présent dans le monde entier, au prix public de 920 euros, c'est-à-dire pour un peu moins de 200 euros de moins que le modèle Advanced. DJI ne concurrence donc toujours pas directement Parrot, dont le réputé Bebop, avec sa caméra fixe, se vend 500 euros.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Cette édition 2019 de la Game Developers Conference aura suscité un intérêt tout particulier chez les joueurs grâce à la présentation de Stadia par Google. Mais aussi, et comme chaque année, l'événement à destination des professionnels de l'industrie du jeu vidéo a récompensé les meilleurs titres de ces derniers mois.
21/03 | Jeux vidéo
Un prototype du vaisseau spatial Starship va faire l’objet d’un premier essai sur le site de Boca Chica, au Texas. Une étape à la fois symbolique et importante dans la course à la conquête spatiale menée par SpaceX.
21/03 | Espace
Le constructeur va lancer en Inde son propre de système de paiement mobile. Contrairement à ses concurrents, Xiaomi n’utilise pas de puce NFC pour régler un commerçant mais met en avant le paiement par QR Code.
Incriminé pour son manque de réactivité, voire son inertie face au live diffusé par un terroriste lors de la fusillade de Christchurch, le réseau social Facebook promet de perfectionner son IA pour détecter les vidéos à caractère terroriste.
21/03 | Facebook
En pleine conférence à la Game Developers Conference, Tim Sweeney, patron d’Epic Games, a fait pleuvoir les annonces concernant le futur de sa boutique lancée en fin d’année dernière.
Alors que les écrans percés se généralisent peu à peu après la déferlante de « notchs » observée en 2018, Samsung confirme une fois encore sa volonté d’en finir avec ce genre de solutions.
21/03 | Samsung
L’horloger suisse présente une montre connectée qui enregistre les performances des golfeurs et leur donne des informations adaptées pour améliorer leur jeu, dont une cartographie 3D du parcours.
Dans le domaine spatial, les retards sur le calendrier initial d’un programme sont légion, ce qui reste assez compréhensible compte tenu de la complexité d’un lancement, de la conception d’un lanceur ou d’un moteur de fusée.
21/03 | Espace
La plateforme, lancée le 18 mars, répond aux questions posées par les Européens dans le cadre des élections qui vont avoir lieu au mois de mai. Mais sa mission ne s’arrête pas là.
21/03
Malgré sa présentation retentissante durant la Game Developers Conference cette semaine, Stadia, le service de cloud gaming signé Google, suscite encore beaucoup d'interrogations chez les joueurs.
Nvidia lance son nano-ordinateur équipé d’un processeur ARM et d’un GPU Maxwell, un kit de développement proposé pour seulement 99$ (87 €). Il ambitionne de conquérir, à l’instar du Raspberry Pi, un marché de > intéressé par le deep learning et les réseaux de neurones artificiels.
21/03 | Mini-PC
Les opérateurs mobiles ont une "fâcheuse" tendance à prolonger les offres sur les forfaits mobiles et on ne va pas s'en plaindre ! Bouygues ne déroge pas à la règle et annonce le prolongement de son offre B&YOU 40 Go à 9,99€ par mois. Et parce qu'on ne s'en lasse pas, faisons une nouvelle fois le tour de cette offre !
21/03 | Bon plan
Une pétition en ligne visant à abroger l’article 50 été victime de son succès en obligeant le site hébergeur à fermer momentanément
La filiale sportive de Mercedes accélère sa transition vers l’électrique : l’ensemble de sa gamme aura le droit à des versions hybrides rechargeables au cours des prochaines années.
Si la version française de la plus grande encyclopédie du monde se pose des questions, d’autres versions européennes ont décidé de baisser pavillon, face à la réforme du droit d’auteur.
scroll top