Test Ezviz LC3 : caméra IP et luminaire LED, le deux-en-un efficace et abordable ?

David Nogueira
Spécialiste automobile
06 septembre 2021 à 12h00
1
Test Ezviz LC3
© Ezviz

Cette caméra de surveillance d'extérieur remplace efficacement un luminaire sur la façade de votre maison en assurant une fonction de vidéosurveillance : un produit tout-en-un attractif à ce niveau de prix ? C'est ce que nous allons vérifier dans ce test.

Après la solution de vidéosurveillance Ezviz BC1-B2 , qui s’est révélée être une excellente alternative aux caméras extérieures d'Arlo, nous testons cette fois-ci le modèle LC3, une caméra dotée d’un éclairage LED. Avec cette solution, le constructeur chinois se positionne face au constructeur Netatmo et sa célèbre caméra murale « Presence » vendue 250 euros. Qu'est-ce que Ezviz, filiale du géant et professionnel de la vidéosurveillance Hikvision, nous réserve avec ce modèle à 170 euros ? C'est ce que nous allons tenter de cerner dans ce test.

Ezviz LC3
  • Qualité d'image de jour
  • Vision nocturne en couleur
  • Puissance de la lampe LED
  • Facilité d'utilisation de l'application
  • Mémoire interne de 32 Go
  • Installation de la base perfectible
  • Orientation limitée de l'objectif

Ezviz LC3 : les caractéristiques techniques

La caméra LC3 est une caméra d’extérieur qui a vocation à remplacer un point lumineux par un système deux-en-un. Elle ne requiert aucune recharge de batterie ni câble Ethernet, à condition que la liaison Wi-Fi soit de bonne qualité. À noter que Ezviz annonce une puissance lumineuse de 700 Lumens pour le système LED intégré.

Fiche technique Ezviz LC3

Caméra

Nombre de caméras
1
Type de caméra
Fixe
Utilisation
Extérieur
Capteur
4 Mpixels
Angle de vue horizontale
140 degrés
Angle de vue verticale
75 degrés
Température de fonctionnement
De -30°C à 50°C
Humidité de fonctionnement
IP65
Alimentation
Filaire

Vidéo

Résolution streaming vidéo
2560 x 1440 pixels
Streaming vidéo
2560 x 1440 pixels
Résolution d'enregistrement vidéo
2560 x 1440 pixels
Compression vidéo
H.265
Fréquence d'images
30 ips

Fonctionnalités

Assistant vocal compatible
Google Assistant, Alexa
Environnement(s) logiciel(s) compatible(s)
Google Home

Stockage

Mémoire interne
32GB

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Ethernet
Non
Bluetooth
Non
Zigbee
Non

Caractéristiques physiques

Hauteur
28cm
Largeur
8,6cm
Profondeur
12cm
Haut-parleur intégré
Oui
Microphone intégré
Oui
Indicateur LED
Oui

Une installation physique simple, mais perfectible

Le kit de l’Ezviz LC3 est finalement assez sommaire et, en expert de la vidéosurveillance, Ezviz n'a pas manqué d'indiquer, en gros sur la boîte, les principales caractéristiques de la caméra. Capteur 4 Mp, éclairage 700 Lumens, Wi-Fi 2,4 GHz (le 5 GHz n'est pas à l'honneur chez le constructeur), 32 Go de mémoire interne, certification IP65, angle de vision en diagonale de 157 degrés, vision nocturne en couleur, sans oublier la fonction de détection de corps humain.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic
Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Esthétiquement, la caméra ressemble à une applique murale tubulaire, et c'est sa partie basse qui intègre le module caméra, nous y reviendrons. Pour le fixer au mur, le constructeur livre la visserie nécessaire, mais comme toujours nous aurons recours à notre propre matériel, plus adapté à nos murs en parpaings.

La notice d’utilisation guidera les plus novices pas-à-pas dans l'installation, mais à vrai dire, la seule vraie consigne indispensable, à respecter quoi qu'il arrive, est de couper le courant électrique.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Si vous êtes plutôt du genre à vous méfier des produits de manufacture chinoise, il convient de saluer ici quelques détails positifs dans la conception de cette caméra - même si tout n'est pas rose, gamme de prix oblige.

Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessus, la partie « éclairage et caméra » se fixe à une base qu’il convient de visser au mur par deux vis. L’étanchéité est assurée par les joints nécessaires.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Mention spéciale pour le raccordement avec un domino qui prévoit, d’un côté ce qu’il faut pour l’alimentation via vos fils électriques, et de l’autre des connecteurs qui s’emboîtent dans la base. C’est simple et efficace. L'ensemble est ensuite verrouillé par une petite vis à serrer sur la partie haute de la base. Là aussi, un joint d'étanchéité est prévu.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

L’affaire peut se compliquer dans la fixation de la platine. Les trous prévus à cet effet ne sont pas oblongs, mais simplement « ronds ». Conséquence, si cela ne pose aucun problème pour le marquage (un guide papier est même livré), il n’est pas permis ensuite de se rater sur la précision du perçage. Or, sur un mur avec des matériaux friables comme un ravalement ou du parpaing, cela peut poser quelques problèmes. Il suffit que le forêt ripe sur quelques millimètres et vous pourriez être contrarié par le résultat.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

L'applique murale pourrait en effet ne plus être du tout d’aplomb ou simplement ne pas être parfaitement verticale.
Selon nous, c’est là une erreur de conception que Ezviz pourrait corriger (assez facilement d'ailleurs) de toute urgence.

À noter que si sa conception peut laisser penser le contraire, la tête de la Ezviz LC3 n’est pas du tout motorisée. Il faut régler l’inclinaison et la rotation manuellement, mais vous pourrez la faire tourner sur 10 degrés ou l'incliner de 15 degrés.

Ezviz LC3 © Ezviz
© Ezviz

Ce n'est pas grand-chose, mais grâce à son champ de vision de 140 degrés horizontalement, vous devriez pouvoir couvrir un vaste espace. Et en cas de doute, faites comme nous et procédez à une installation à blanc pour savoir si la caméra sera idéalement placée avant de percer les trous nécessaires à la fixation de la base.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Dans tous les cas, vous resterez dépendant de l'arrivée électrique… à moins de vous engager dans un bricolage un peu plus poussé.

Enfin, nous aurions apprécié qu'Ezviz propose une seconde version de sa caméra, intégrant un culot E27 (par exemple) plutôt qu'un éclairage LED. En l'état, il n'est pas possible de le remplacer par quelque chose de plus lumineux encore et c'est bien dommage. Avec un dispositif différent, nous pourrions même opter pour ampoule (connectée) qui fait de la couleur, pour créer une ambiance lors des soirées en terrasse par exemple.

Une bonne qualité d’image

Les difficultés d'orientation de la caméra que nous évoquions au chapitre de l'installation se vérifient à l'usage. Malgré nos efforts pour assurer le meilleur cadrage possible, l'image est un peu trop orientée vers le ciel.

Nous aurions clairement apprécié que l'optique puisse s'incliner encore plus pour être en mesure de suivre au plus près l'habitation. Rien de totalement dramatique, mais en l'état, avec l'objectif situé à environ 2,4 mètres du sol, l'angle mort de la caméra s'étend sur une bande d'environ 50 cm parallèle à la maison. Cet angle mort augmentera encore si la caméra est installée plus haut. Un détail à avoir en tête et un point sur lequel la Netatmo Presence fait mieux, puisque la caméra peut s'incliner à l'envi (ou presque) vers le bas.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Côté qualité d'image, il faut bien reconnaître que le capteur de 4 Mp assure un retour vidéo assez flatteur, du moins à l'écran du smartphone. En effet, comme toujours, sitôt qu'on exporte les photos réalisées depuis l'application mobile vers l'écran du PC... le résultat ne semble pas aussi génial.

Là encore, dans notre configuration, avec une exposition plein sud, si l'optique pouvait s'incliner un peu plus et moins capter le ciel, le réglage automatique de l'exposition n'en serait que meilleur. En l'état il faut parfois redouter un effet de contre-jour qui n'arrange rien à l'identification des personnes.

Bonne nouvelle en revanche, le flux vidéo étant codé en H.265, même dans la définition maximale (2 560 x 1 440 pixels), l'accès à l'image est plutôt rapide. Évidemment, il est dépendant de la qualité de la connexion Internet sur le smartphone et à domicile - précisons que notre domicile est relié à la fibre 1 Gbit/s.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Si vous ne disposez pas de conditions idéales, Ezviz propose deux autres modes de prise de vue dans son application, permettant de basculer en Full HD ou en 720p. De quoi soulager la connexion Internet, sans pour autant que la qualité vidéo ne devienne grossière à l'écran. Ci-dessus il est d'ailleurs très difficile de faire la différence entre le mode 720p, à gauche, et le mode Full HD, à droite.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic
Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic
Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic
Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

C'est lorsque l'on utilise le zoom numérique que cette caméra (comme bien d'autres d'ailleurs) montre ses faiblesses. En témoignent les photos ci-dessus qui comparent les mêmes images sans zoom, avec celles utilisant un grossissement x2, x4 et x8. Rapidement l'effet de bruit numérique pose de sérieux problème de lecture l'image.

Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic
Ezviz LC3 © David Nogueira
© David Nogueira pour Clubic

Cette Ezviz LC3 parvient tout de même à se démarquer avec une autre caractéristique bienvenue : la vision nocturne en couleurs. En plus, et comme pour la C3X, la LC3 profite d'un mode classique, en infrarouge façon « noir et blanc ». Notons tout de même que la technologie utilisée est sensiblement différente pour ces deux caméras : la LC3 utilise la puissance de la lampe LED et un algorithme pour reproduire des scènes en couleur, là où la C3X utilise deux capteurs distincts. Reste que le résultat est impressionnant. Rappelons tout de même qu'Ezviz n'est pas le seul constructeur à proposer la vision nocturne en couleur.

Ezviz LC3 © David Nogueira
Ezviz LC3 © David Nogueira

Et puisque nous parlons d'algorithme, signalons également que la LC3 profite de fonctions avancées de détection, permettant de faire la différence entre un arbre qui bouge et un corps humain. Un détail qui fait une réelle différence à l'usage, d'autant plus que l'IA de la caméra peut même apprendre de son environnement, pour limiter encore les fausses alertes.

Si vous faites partie des personnes qui ne veulent rien rater de ce qui se passe devant chez elles, sachez qu'une option « détection du changement d'image » est disponible… mais là, les alertes deviennent vraiment très invasives.

Application mobile et compatibilité avec les assistants

Nous vous avons déjà parlé de l’application mobile Ezviz (testée sous Android) à l’occasion des tests d'autres produits de la marque, telles que les caméras BC1-B2 ou encore Ezviz C3X . Nous n’avons pas noté d’évolution significative à ce sujet, si ce n’est que les différentes mises à jour téléchargées via le Play Store semblent avoir quelque peu amélioré la rapidité d’accès aux flux vidéo.

Ezviz LC3 © David Nogueira

Le menu d’accueil donne instantanément accès aux différentes caméras, sous la forme de liste ou de modes dits « condensé » ou « développé », qui affichent des vignettes plus ou moins grandes. Evidemment, le mode développé offre une vue plus grande et plus confortable.

Ezviz LC3 © David Nogueira

Intéressons-nous désormais aux fonctionnalités spécifiques du système LC3, à savoir son éclairage. Pour ce test nous avons laissé la configuration par défaut et profité de l’éclairage sitôt que la caméra détecte un mouvement. Toutefois, quelques options sont disponibles pour atténuer la puissance lumineuse. L’éclairage n’indisposant ici aucun voisin et n’étant d’ailleurs pas trop puissant, nous l’avons laissé à 100 % de puissance et en mode automatique.

Ezviz LC3 © David Nogueira

Vous pourrez également décider de programmer la mise en marche forcée à certaines heures. Là aussi l’option peut être pratique pour simuler une présence, par exemple, à des moments aléatoires de la soirée et ainsi (peut-être) dissuader un éventuel cambrioleur en repérage. Cette option permet aussi de forcer l’éclairage sur la terrasse ou le jardin, au moment d'un dîner ou d’une soirée sans avoir à s’en remettre à la détection de mouvement.

Ezviz LC3 © David Nogueira

Comme pour le kit Ezviz BC1-B2, on retrouve sur l'application l’option « plan de notification » qui permet de créer des plages horaires pour la surveillance. Cela vous évitera notamment de recevoir des notifications parasites lorsque vous êtes à la maison.

Ezviz LC3 © David Nogueira

On trouve sur cette LC3 une option de la BC1 et que nous avions appréciée sur la C3X, à savoir la possibilité de gérer très précisément les zones de surveillance et les alertes associées. Les menus de notification d’alarme proposent ainsi trois options que sont « Zone de détection », « Sensibilité de la détection de mouvement » et « Sélectionner le mode » qui permettent de gérer la surveillance de manière très fine. Là encore, un « plan de notification » peut être associé si le besoin s’en fait sentir.

Ezviz LC3

9

Avec cette LC3, le constructeur Ezviz présente une nouvelle fois un produit d'un très bon rapport qualité/prix. Le capteur de 4 Mp assure une belle qualité d'image, de jour comme de nuit d'ailleurs, grâce à son éclairage LED intégré. Un dispositif de vidéosurveillance deux-en-un qui peut même se passer de service de stockage en ligne grâce à sa mémoire interne de 32 Go. Avec quelques efforts en plus du côté de l'ergonomie, cette caméra aurait obtenu la note maximale.

Les plus

  • Qualité d'image de jour
  • Vision nocturne en couleur
  • Puissance de la lampe LED
  • Facilité d'utilisation de l'application
  • Mémoire interne de 32 Go

Les moins

  • Installation de la base perfectible
  • Orientation limitée de l'objectif

Qualité de l'image de jour 9

Qualité de l'image de nuit 9

Qualité audio 8

Ergonomie matérielle 7

Ergonomie logicielle 9

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
1
2
fringe
Il en existe des dizaines d’autres au même prix…rien de nouveau!! Article clairement sponsorisé!!
Eric1313
Effectivement il existe déjà des modèles de ce type mais cela commence clairement à se démocratiser. Le produit reste correcte et mérite que l’on s’y arrête tout de même <br /> Pour ma part, je m’intéresse beaucoup aux luminaires extérieur et notamment à ce genre là. Donc toujours intéressant d’en apprendre plus
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

IKEA : une surprenante enceinte nomade et lumineuse en fuite
Verisure intégrera dès 2022 les sonnettes connectées Arlo à son système de sécurité
Suite à un procès perdu au Royaume-Uni, Amazon demande aux utilisateurs de Ring de ne pas espionner leurs voisins
Le Minitel revient, plus puissant que jamais, propulsé par un Raspberry Pi
Google Nest lance deux nouveaux modèles de caméras de surveillance filaires
Google souhaite que son thermostat Nest réduise les coûts énergétiques et soit plus écologique
Marre de faire les courses ? Amazon prépare un frigo qui se remplit (presque) pour vous
Dyson prépare un nouveau robot aspirateur, le 360 Hyperdymium, pour faire le ménage de ses concurrents
Google ne veut pas que son assistant en côtoie un autre sur un appareil, selon Sonos
Google Nest Doorbell : la seconde génération de la caméra de sécurité avec enregistrement 24/7 prévu pour 2022
Haut de page