Plusieurs associations dénoncent le partenariat entre Ring (Amazon) et la police américaine

10 octobre 2019 à 16h34
0
Ring 2 - Vue caméra

30 associations américaines de défense des citoyens ont écrit une lettre ouverte aux autorités du pays, afin de contester les accords passés entre Ring et les forces de l'ordre. Ceux-ci offrent la possibilité aux policiers de consulter les vidéos enregistrées par les sonnettes connectées, même sans mandat.

Cet été, Ring, entreprise spécialisée dans les sonnettes connectées, rachetée par Amazon en 2018, a conclu un partenariat avec les forces de police de plus de 400 villes des États-Unis. Avec ces accords, les policiers peuvent ainsi avoir accès aux images enregistrées par les dispositifs, et ce, sans avoir besoin d'un mandat formel, mais simplement de l'accord des utilisateurs.

Lettre ouverte signée par 30 associations

Il s'agit d'un marché gagnant-gagnant pour les deux parties. Car si les agents de l'État profitent d'un système de surveillance étendu, Ring bénéficie, de son côté, d'une plus grande force commerciale. Les policiers sont en effet incités à distribuer les sonnettes connectées, pour obtenir ensuite des avantages sur les produits vendus par l'entreprise.

Mais ce partenariat n'est pas du goût de tout le monde. Une lettre ouverte a ainsi été signée par 30 organisations américaines de défense de la vie privée et des droits civiques. Les associations entendent alerter les autorités des États-Unis sur les risques d'abus et d'utilisation détournée associés à un tel accord.

Menaces sur la vie privée

Selon les signataires, la technologie d'Amazon permet d'accéder facilement aux images filmées et de les stocker indéfiniment. Ils mettent également en garde contre le partage de ces informations entre employés de Ring ou avec d'autres services, comme le FBI, sans que les citoyens n'en soient informés. Des inquiétudes accentuées par la possibilité d'inclure Rekognition, la technologie de reconnaissance faciale d'Amazon, dans les sonnettes connectées.

Par conséquent, les associations demandent aux maires et aux conseils municipaux des villes concernées de mettre fin à leurs contrats avec Ring. Et afin d'éviter qu'une telle situation ne se reproduise, elles en appellent aux autorités gouvernementales, invitées à réglementer au plus vite ce genre de pratiques.

Source : TechCrunch
3
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
scroll top