Test OCZ Agility 3 : un Vertex 3 à moindres frais ?

14 juin 2011 à 18h20
0
00C8000001813056-photo-logo-ocz.jpg
Alors que le Vertex 2, et maintenant le Vertex 3, font les beaux jours d'OCZ, la marque propose également d'autres gammes de SSD, comme les Agility. C'est précisément l'un de ceux-là que nous testons aujourd'hui, à savoir l'Agility 3 dans sa version 240 Go.

0190000004354292-photo-ocz-agility-3-1.jpg

Quelle différence y a-t-il entre un Vertex 3 et un Agility 3 ? Sur le papier, elles sont minimes : interface SATA 6 Gbps, 550 Mo/s en lecture et 500 Mo/s en écriture pour le premier, 525 et 500 Mo/s pour le second. Côté nombre d'opérations d'entrées / sorties par seconde, l'Agility reste en revanche en retrait : 50 000 opérations contre 60 000 pour le Vertex 3.

Comment expliquer ces différences ? Par par le changement de contrôleur, puisque l'Agility 3 est équipé du SandForce SF2281, tout comme le Vertex 3. Le firmware est également identique, tout comme le nombre de puces mémoire MLC, toutes étant livrées par Micron et gravées en 25 nm. La seule différence réside en fait dans le dernier caractère de la nomenclature de ces puces : un « A » prend la place d'un « B ».

0190000004354296-photo-ocz-agility-3-3.jpg

Cela signifie qu'OCZ a eu recours, dans son Agility 3, à de la mémoire dite asynchrone plutôt que de la mémoire synchrone. La conséquence ? Chaque canal est limité à 50 Mo/s au lieu des 200 Mo/s sur le Vertex 3. D'où des performances qui peuvent être limités dans certains cas, notamment pour le transfert de données incompressibles, SandForce oblige.

Concernant les puces mémoire, on en compte 16 sur le PCB de l'Agility 3 240 Go, ce qui nous fait environ 7% d'espace dédié aux différents processus visant à limiter l'usure du SSD, comme le Wear-Levelling (répartition des écritures sur les différents blocs afin d'obtenir un niveau d'usure uniforme) ou l'over-provisioning (remplacement pur et simple d'un bloc défaillant), ce que SandForce regroupe dans l'appellation DuraClass. Une technologie qui comprend également la fonction de compression des données chère au constructeur, censée accélérer les transferts de données en les compressant à la volée. Notez évidemment l'absence de puce dédiée à la mémoire cache, SandForce s'en passant volontiers depuis ses tout premiers contrôleurs.

0190000004354294-photo-ocz-agility-3-2.jpg

Rappelons évidemment que comme le Vertex 3 ou l'Intel 510 Series, l'Agility 3 fournira de meilleures performances sur une plate-forme Sandy Bridge, comme nous l'expliquions lors du test du Vertex 3. L'Agility 3 est compatible avec les commandes TRIM et NCQ, est garanti pour un MTBF de 2 millions d'heure et est garanti 3 ans. Il est proposé en 60, 120 et 240 Go au prix de 105, 190 et 425 euros.


00C8000004037488-photo-compteur-performance.jpg

Tests synthétiques et pratiques



Que donne ce SSD face à un logiciel de test comme Everest ? Quels résultats dans des tests pratiques de transferts de données ? Vous trouverez des résultats chiffrés et comparés dans les pages suivantes :


Notre avis :


Si les tests synthétiques tendent à montrer que l'Agility 3 vaut un Crucial m4, il n'en est rien au niveau des transferts de gros fichiers dans la pratique. Le choix fait par OCZ de placer de la mémoire asynchrone dans son SSD ne permet pas à l'Agility de proposer les mêmes performances qu'un Vertex 3, un Crucial m4 ou encore un Intel 510 Series. Par ailleurs, les puces en 25 nm et ce choix de NAND asynchrones font certes baisser le prix du SSD (d'une trentaine d'euros sur le modèle 128 Go), mais pas suffisamment pour être vraiment attractif. Finalement, le seul intérêt de la gamme Agility est de proposer un modèle 60 Go qui manque à la gamme Vertex.


SandForce SF2281 : gare aux freezes et au BSOD !


Certains d'entre vous le savent peut être déjà, plusieurs forums sont actuellement envahis de messages rapportant des problèmes avec les SSD équipés du dernier contrôleur de SandForce. De nombreux utilisateurs se plaignent en effet de lenteurs, de blocages de leurs machines ou encore de BSOD intempestifs.

C'est pourquoi, faute de correctif disponible actuellement, nous vous déconseillons tout simplement l'achat de tels modèles. Nous ne modifions cependant pas la note attribuée, représentative des performances que peuvent atteindre ces modèles lorsque ces problèmes seront résolus.


OCZ Agility 3

Les plus
+ SATA 6 Gbps
+ Un modèle 60 Go
+ Performances en écriture
Les moins
- Performances en lecture de gros fichiers
- Prix trop élevé
Performances synthétiques
Performances pratiques
Performances / prix
2.5


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Une étude montre que les cyclistes
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Ecosia : le moteur de recherche plante désormais un arbre toutes les 0,8 s

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top