GIGABYTE lance sa "ferme" à SSD Aorus Gen4 AIC : 8 To à 15 Go/s ventilée

Nathan Le Gohlisse Contributeur
24 septembre 2019 à 11h31
0
gbt-aorus-4-way-ssd-678_678x452.jpg
© GIGABYTE

Présenté pour la première fois au printemps lors du Computex, l'AORUS Gen4 AIC est un adaptateur de luxe pour SSD au format M.2-2280. Cette carte, dotée d'un système de dissipation actif, permet d'adapter quatre SSD NVMe de 2 To sur un slot PCIe 4.0 x16. Elle fait cette semaine son entrée sur le marché.

Pensé essentiellement pour les professionnels et les utilisateurs les plus pointus, le dispositif de GIGABYTE peut se gausser de permettre aux 8 To de stockage SSD qu'il embarque de fonctionner à plein régime.

Jusqu'à 15 Go/s de débit en RAID 0

Une fois configuré en RAID 0, le débit maximal annoncé tutoie en effet le seuil des 15 Go/s en lecture et écriture séquentielles, tandis qu'on atteint les 430K / 440K IOPS en lecture et écriture, le tout grâce à un contrôleur Phison PS5016-E16, le seul à prendre en charge l'interface PCIe 4.0 x4 précise AnandTech. Pour supporter de tels débits, l'AORUS Gen4 AIC se pare d'un système de refroidissement costaud basé sur un dissipateur en cuivre, un ventilateur de 5 cm, une backplate et un ensemble de huit capteurs thermiques.

Exploités par l'outil Aorus Storage Manager, ces derniers permettent de gérer finement les températures et la ventilation du dispositif, qui profite de trois modes de refroidissement : « silencieux », « équilibré », et « performance ».

L'AORUS Gen4 AIC : un quatuor de SSD réservé pour l'instant au monde AMD... et qui vous privera de carte graphique dédiée

Bien qu'attractif avec ses 15 Go/s de débit maximum, le produit de GIGABYTE se confronte aux réalités actuelles du marché. Pour l'instant seules les plateformes AMD X570 pour processeurs Ryzen 3XXX supportent le standard PCIe Gen 4 et les nouvelles cartes mères AMD n'embarquent que 24 lignes PCIe 4.0 : x16 pour le slot dédié à la carte graphique, x4 pour un SSD NVMe et x4 pour le chipset.

gbt-aorus-4-way-ssd-e.jpg
© GIGABYTE

Au delà du fait qu'il faille se tourner obligatoirement vers les solutions d'AMD pour utiliser efficacement l'Aorus Gen4 AIC, ce dernier ne peut être exploité à son plein potentiel qu'en étant installé sur le slot normalement destiné à une carte graphique dédiée. Les autres solutions (comme installer le quatuor de SSD signé GIGABYTE sur un slot PCIe x16 contrôlé par le chipset) résulteront à un effet botleneck qui compromettra les performances de l'ensemble.

L'AORUS Gen4 AIC pourra donc servir aux utilisateurs n'ayant pas besoin d'un GPU dédié ou aux entreprises utilisant les plateformes dédiées aux puces EPYC 7000, dotées d'un maximum de 128 lignes PCIe Gen 4. Les futures plateformes pour processeurs AMD Threadripper de troisième génération pourraient aussi tirer avantage du nouveau produit de GIGABYTE. Nous serons fixés sur ce point en novembre.

Source : AnandTech
Modifié le 24/09/2019 à 11h31
0 réponses
1 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top