SSD : le passage au 25 nm ne se fait pas sans heurts

21 février 2011 à 17h56
0
L'arrivée des premiers SSD composés de cellules de mémoire Flash gravées en 25 nanomètres ne se fait pas sans heurts, comme ont pu le constater les premiers acheteurs, avec par exemple des modèles OCZ proposant une capacité réelle inférieure à celle qui est affichée. En dépit des bénéfices induits par le 25 nm, les fabricants se doivent donc d'avancer prudemment.

Attendu par les consommateurs, du fait de la baisse des prix qu'il est censé entraîner, le passage au 25 nanomètres a d'ores et déjà commencé chez certains spécialistes du stockage sur mémoire Flash. OCZ, par exemple, a silencieusement remplacé les cellules 34 nm qui équipaient jusqu'ici les Vertex 2 par leurs successeurs gravés en 25 nanomètres. Problème : si la référence commerciale reste la même, ces cellules plus denses offrent une moins bonne résistante à l'usure, et il convient de revoir l'agencement interne du SSD pour en garantir la durée de vie.

OCZ trop pressé ?

Tout SSD récent embarque pour mémoire une réserve de cellules dans laquelle il ira piocher si certaines zones dédiées au stockage deviennent défectueuses. Cette précaution, baptisée Over-provisioning, vise comme le rappelle Hardware.frà répondre au principal défaut des cellules de mémoire Flash : leur usure, qui intervient après un nombre données de cycles lecture / écriture.

Pour accompagner le passage au 25 nm, les fabricants doivent donc augmenter la taille de la zone d'over-provisioning. Si la capacité physique du disque reste inchangée, cette augmentation se fait au détriment de la zone de stockage réservée à l'utilisateur, comme l'ont découvert les premiers acheteurs de Vertex 2 25 nm chez OCZ. Selon les modèles, la capacité accessible avant formatage sur ces modules de 64 Go passe ainsi à 55 ou 60 Go.

00C8000004025404-photo-ssd-corsair-f80-a.jpg
Un impact significatif est par ailleurs attendu au niveau des performances, avec des réductions pouvant se monter jusqu'à 50% lors du travail sur certains types de fichiers. Conscient d'un défaut de communication, OCZ a ouvert une procédure de retour qui permettra aux clients mécontents de récupérer gratuitement un SSD équivalent, mais muni de cellules 32 Gb plutôt que 64 Gb. Un logiciel, baptisé Nand ID Tool, sera par ailleurs prochainement mis à disposition des clients qui ne sont pas sûrs de la nature de leur disque.

Corsair plus prudent

Son compatriote Corsair a choisi de jouer cette période de transition plus prudemment, en n'intégrant des modules 25 nm qu'à des références aisément identifiables. Proposées au sein de la gamme Force (contrôleur SandForce), elles seront reconnaissables à leur suffixe « -A  ».

Dans un premier temps, Corsair se cantonnera au F115-A (115 Go) et au F80-A (80 Go), annoncés aux tarifs respectifs de 215 et 169 dollars aux Etats-Unis. On observera que le différentiel avec les équivalents 34 nm est bien réel puisque le F120 (120 Go donc) et le F80 sont quant à eux facturés 249 et 199 dollars. Selon le fabricant, l'impact sur les performances serait bien réel, mais pas forcément négatif. Il vaudra mieux attendre des tests indépendants pour s'en assurer.

D'autres enfin ont choisi d'en rester en 34 nm, à l'image de Mushkin qui vient d'annoncer qu'il n'était pas, pour l'instant, dans ses intentions de faire évoluer ses SSD vers le 25 nm.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'Arctique révèle deux millions de points chauds de méthane, selon un rapport de la NASA
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Jeff Bezos lance un fonds de 10 milliards de dollars pour lutter contre le dérèglement climatique
JerryRig met le Samsung Galaxy Z Flip à l'épreuve (et ça fait mal)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top