Super Talent UltraDrive MT : des SSD en Indilinx Martini

28 décembre 2010 à 11h24
0
Super Talent a annoncé hier qu'il complétait sa gamme de SSD. Les nouveaux supports de stockage à mémoire flash de la famille « UltraDrive MT » supplantent le modèle lancé cet été. Ils présentent la particularité de reposer sur ce bon vieux contrôleur Indilinx Barefoot, associé toutefois au récent micrologiciel répondant au nom de code Martini.

03411736-photo-super-talent-ssd-ultradrive-mx.jpg

Ils abritent 64 Mo de mémoire cache, prennent en charge la fonction TRIM utilisée par Windows 7, et offrent une fonction « Garbage Collection » pour les autres système d'exploitation. Ils revendiquent ainsi des taux de transferts de jusqu'à 255 Mo/s en lecture et 250 Mo/s en écriture, ainsi qu'un temps moyen avant panne (MTBF) de plus d'un million d'heures.

Ils adoptent naturellement le format 2,5 pouces et l'interface Serial ATA à 3 Gbps. Ils abandonnent en revanche l'interface USB 2.0 du précédent modèle, particulièrement utile dans le cadre de la migration initiale.

Le SSD « Super Talent UltraDrive MT » est décliné en capacité de 60, 120 et 240 Go, avec une variante SLC ou MLC pour chacune d'elle. Ni le prix ni la date de commercialisation de ces SSD n'a en revanche été communiqué.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
scroll top