AMD et NVIDIA intègrent le consortium HPC COVID-19

Serveurs

Le consortium HPC COVID-19 compte désormais AMD et NVIDIA dans ses membres. Les deux sociétés américaines, habituellement concurrentes, rejoignent ainsi d'autres géants de la tech tels que Google, Amazon ou encore Microsoft.

Leur puissance cumulée met des ressources de calcul colossales à disposition des chercheurs, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.


COVID-19 : AMD et NVIDIA rejoignent la lutte contre le coronavirus

Le consortium COVID-19 High Performance Computing, ou HPC COVID-19, a mis à jour la liste de ses membres. On y voit désormais apparaître les constructeurs américains AMD et NVIDIA, aux côtés d'autres grands noms de l'industrie : IBM et son super-ordinateur Summit, Amazon, Google, HP et Microsoft.

Leurs puissances de calcul cumulées, combinées à celles des autres membres du HPC COVID-19 que sont les académies, laboratoires et agences fédérales américaines, offre ainsi un cluster de 402 pétaflops. C'est plus que n'importe quel supercalculateur au monde... Mais moins que ce que propose Folding@home.

En effet, le projet communautaire détient, de très loin, l'incroyable record de 1 500 pétaflops. De leur côté, les chercheurs qui œuvrent à lutter contre le coronavirus peuvent demander des ressources de calcul au consortium HPC COVID-19 pour avancer dans leurs travaux.

Source : TechPowerUp
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
1

Actualités du moment

Contact tracing : en quoi consiste le traçage numérique suggéré par le député Mounir Mahjoubi ?
Google travaille à reproduire les mouvements d'un animal à un robot avec plus d'efficacité
En images : les plus belles photos de la super Lune du 7 avril
Coronavirus : Jack Dorsey va offrir 1 milliard de dollars pour combattre la pandémie
Facebook Gaming donne désormais la possibilité de créer ses propres tournois
Une carte mémoire SDXC SanDisk 64 Go pour seulement 20€
Le concept-car électrique de Hyundai a des inspirations multiples et évidentes !
Instagram : les messages privés (ou DM) arrivent sur la version web !
Google suspend le déploiement d'une fonctionnalité relative aux cookies sur Chrome 80
Haut de page