Face au coronavirus, IBM propose son super-ordinateur Summit

23 mars 2020 à 13h43
0
summit
Le super-ordinateur Summit d'IBM

IBM a annoncé dans un communiqué sa volonté de faire équipe avec le gouvernement américain dans la lutte contre le COVID-19. Pour cela, le constructeur a déclaré qu'il mettrait son super-ordinateur Summit à disposition de la recherche contre le virus.

IBM avait décrit Summit en 2018 comme le supercalculateur « le plus puissant et le plus intelligent au monde ».

Plus de 330 pétaflops

Plus précisément, IBM va s'associer au département des sciences et de technologie de la Maison Blanche pour lancer un nouveau programme intitulé « COVID-19 High Performance Computing Consortium », qui doit permettre à la recherche autour du virus de disposer d'une énorme puissance de calcul. D'après la déclaration de Dario Gil, le directeur d'IBM Research, Summit fournira 16 systèmes réalisant plus de 330 pétaflops, et réunissant 775 000 cœurs CPU, et 34 000 GPU.

Dario Gil ajoute : « Comment les superordinateurs peuvent-ils nous aider à combattre ce virus ? Ces systèmes de calcul haute performance permettent aux chercheurs d'effectuer un très grand nombre de calculs en épidémiologie, en bioinformatique et en modélisation moléculaire. Ces expériences prendraient des années si elles étaient effectuées à la main, ou des mois si elles étaient effectuées sur des plateformes informatiques traditionnelles plus lentes ».


« Désactiver » le virus

L'objectif annoncé par le consortium est de se concentrer sur la recherche de nouveaux traitements. IBM choisira les propositions de recherche venus d'experts du monde entier, précisant que Summit sera d'abord mis à la disposition des projets « qui peuvent avoir l'impact le plus immédiat ». Les employés d'IBM fourniront également une assistance technique aux chercheurs qui l'utiliseront.

Actuellement, rapporte CNBC, le supercalculateur est déjà utilisé par l'administration pour identifier des composés médicamenteux susceptibles de « désactiver » le nouveau coronavirus. Les grands noms du secteur informatique, dont l'activité a dû être ralentie , cherchent différents moyens de participer à la lutte. NVIDIA a d'ores et déjà annoncé un programme visant à mobiliser la puissance de calcul de votre GPU. Le consortium créé par IBM réunira, pour sa part, divers instituts et laboratoires, ainsi que la NASA et le MIT.

Source : CNBC
Modifié le 23/03/2020 à 13h43
5
6
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top