Debunk : non, la Covid-19 ne résiste pas un mois sur l'écran de votre smartphone

12 octobre 2020 à 16h40
27

S'il y a peu de chances que le SARS-CoV-2 survive aussi longtemps, il est toujours conseillé de nettoyer régulièrement son smartphone.

Selon une étude australienne, le virus responsable de la Covid-19 pourrait survivre 28 jours sur un écran de smartphone ou un billet de banque. Info ou intox ? On décortique pour vous les résultats.

28 jours plus tard…

Une étude publiée dans le Virology Journal met en évidence la résistance du virus SARS-CoV-2 sur des surfaces comme le verre, l’acier ou des billets de banque. 

Résultat ? L’étude démontre que le SARS-CoV-2 porte une charge virale bien plus longtemps qu’on le pensait sur des surfaces non poreuses… Si le virus ne résiste pas plus de quelques heures à 40°C, il est encore bien vivant 28 jours après lorsque la température est de 20°C, et le taux d’humidité de 50% !

Alors, nos smartphones sont-ils des nids de contamination ? Pas si sûr : si la résistance du virus a été prouvée en laboratoire, trois facteurs de l’expérience permettent de douter des résultats en situation réelle.

Des conditions de laboratoire peu probables en réalité

D’abord, les expériences ont été menées dans le noir, c’est-à-dire que le virus n’a pas été exposé au soleil ni à ses rayons UV, potentiellement fatals pour le virus.

Second biais : les expériences ont été réalisées à température constante (20, 30 et 40°C) pour étudier l’évolution du virus dans ces conditions. Impossible dans la réalité de conserver une température constante pendant un mois ! De même pour le taux d’humidité, à taux constant. 

Réunir ces trois conditions est peu probable dans la réalité, surtout pour un objet comme le smartphone dont l’environnement évolue avec celui de son propriétaire.

Néanmoins, l’étude a le mérite de mettre en avant la capacité du SARS-CoV-2 à résister sur des surfaces inertes et non poreuses. Désinfecter votre écran de smartphone est donc fortement recommandé, même si le virus n’y est pas présent : selon une étude menée par l’Université de l’Oregon en 2014, pas moins de 7 000 types de bactéries y vivraient. Certaines sont sans danger, d'autres peuvent être nocives, comme les salmonelles.

27
18
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Abus de position dominante : la justice américaine ouvre une procédure contre Google
Control Ultimate Edition nécessite une connexion internet pour son installation sur Xbox
PAC-MAN est de retour pour ses 40 ans, avec 64 joueurs en simultané et en exclu Stadia
Salto : interface, contenus, fonctionnalités... promesses tenues ? Nos premières impressions en vidéo !
Coinbase publie son premier rapport sur la transparence
Forfait mobile : tout savoir des offres sur les forfaits 4G sans engagement
Halo The Master Chief Collection : un patch Xbox Series X | S dès novembre
Porsche fait évoluer la gamme Panamera, la Turbo S E-Hybrid frôle les 700 chevaux
Un forfait 4G avec 100 Go à moins de 10€, c'est possible !
Le lancement d’Ethereum 2.0 pourrait avoir lieu dans les 6 à 8 prochaines semaines
scroll top