Debunk : non, la Covid-19 ne résiste pas un mois sur l'écran de votre smartphone

12 octobre 2020 à 16h40
27
Nettoyer smartphone

S'il y a peu de chances que le SARS-CoV-2 survive aussi longtemps, il est toujours conseillé de nettoyer régulièrement son smartphone.

Selon une étude australienne, le virus responsable de la Covid-19 pourrait survivre 28 jours sur un écran de smartphone ou un billet de banque. Info ou intox ? On décortique pour vous les résultats.

28 jours plus tard…

Une étude publiée dans le Virology Journal met en évidence la résistance du virus SARS-CoV-2 sur des surfaces comme le verre, l’acier ou des billets de banque. 

Résultat ? L’étude démontre que le SARS-CoV-2 porte une charge virale bien plus longtemps qu’on le pensait sur des surfaces non poreuses… Si le virus ne résiste pas plus de quelques heures à 40°C, il est encore bien vivant 28 jours après lorsque la température est de 20°C, et le taux d’humidité de 50% !

Alors, nos smartphones sont-ils des nids de contamination ? Pas si sûr : si la résistance du virus a été prouvée en laboratoire, trois facteurs de l’expérience permettent de douter des résultats en situation réelle.

Des conditions de laboratoire peu probables en réalité

D’abord, les expériences ont été menées dans le noir, c’est-à-dire que le virus n’a pas été exposé au soleil ni à ses rayons UV, potentiellement fatals pour le virus.

Second biais : les expériences ont été réalisées à température constante (20, 30 et 40°C) pour étudier l’évolution du virus dans ces conditions. Impossible dans la réalité de conserver une température constante pendant un mois ! De même pour le taux d’humidité, à taux constant. 

Réunir ces trois conditions est peu probable dans la réalité, surtout pour un objet comme le smartphone dont l’environnement évolue avec celui de son propriétaire.

Néanmoins, l’étude a le mérite de mettre en avant la capacité du SARS-CoV-2 à résister sur des surfaces inertes et non poreuses. Désinfecter votre écran de smartphone est donc fortement recommandé, même si le virus n’y est pas présent : selon une étude menée par l’Université de l’Oregon en 2014, pas moins de 7 000 types de bactéries y vivraient. Certaines sont sans danger, d'autres peuvent être nocives, comme les salmonelles.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
27
18
vbond007
Je pense qu’il est préférable de lire les résultats fournis dans l’article original, la discussion et la conclusion qui suivent (même si les formules fournies ne sont pas évidentes à lire :p)<br /> En attendant, quel est le meilleur moyen de désinfecter son smartphone? Quelles solutions utilisez-vous (je m’adresse à tous les lecteurs de Clubic)?<br /> Car perso, j’avoue ne jamais nettoyer mon smartphone… pô bien…
Sans_Plot
Pareil, je nettoie jamais mon smartphone <br /> Après, je suis le seul à le toucher et l’utilise très rarement
jmbcg
Lave linge, chute dans cuvette… ou lingette désinfectante. Que je ne fais pas, bien sur
cirdan
«&nbsp;trois facteurs de l’expérience permettent de douter des résultats en situation réelle.&nbsp;»<br /> Et le plus important est oublié : c’est une souche pure qui est utilisée pour ce genre d’expérience, ce qui n’existe pas à l’air ambiant.<br /> Le mode de transmission après avoir touché un objet contaminé n’a jamais été prouvé.<br /> En attendant, il est conseillé de ne pas lécher son téléphone…
Bombing_Basta
Qui passe son temps à prêter son smartphone?<br /> Ou alors la peur de ses propres microbes est un nouveau skill en 2020?
Pronimo
Les pigeons qui achètent de la camelote dans le style petit boitier avec led bleu ridicule -.-<br /> A la limite, en prendre un pro comme chez les coiffeurs (d’ailleurs, y en a a de moins en moins de ces bidules, surtout chez les grandes enseignes, économie au détriment de la sécurité ?)
TheLoy
Le point n’est pas là, il est question des transferts.<br /> Le téléphone est fréquemment utilisé dans les zones «&nbsp;contaminées&nbsp;», genre les transports en commun, où on peut récupérer des particules ou des trucs que l’on a chopé en touchant les barres etc… Une fois arrivé chez soi, on retire son masque, on se lave les mains mais on ne nettoie pas son téléphone que l’on va ensuite tripoter ou se coller sur la face. Il est là le risque.
Bombing_Basta
Perso j’utiliserais plutôt un mouchoir et de l’alcool à 70 à 1€ les 100 ml mais chacun son style en effet
Bombing_Basta
Je dois dire que je n’utilise pas les TEC (y’en a pas à mes heures de travail où je suis) ni ne sors mon téléphone à tout bout de champ donc j’ai pas pensé à ça en effet.
cirdan
TheLoy:<br /> Une fois arrivé chez soi, on retire son masque, on se lave les mains mais on ne nettoie pas son téléphone que l’on va ensuite tripoter ou se coller sur la face. Il est là le risque.<br /> Est-ce que tu peux citer une seule étude (non théorique) qui prouve qu’on peut attraper le Covid de cette manière ?
sebzuki
Mdr, c’est simple, t’es au supermarché avec ton tel dans la main, tu prends un paquet de céréales, du beurre et des yaourts que tout le monde a touché et après tu retouches ton portable ^^
TheLoy
Non, tu doutes du fait que l’on puisse attraper un germe par l’intermédiaire d’un objet ?
c_planet
sur l’écran tv, pour le moment, on est à 7 mois d’incrustation …
cirdan
Complètement ! Autant je pense que le masque est la meilleure protection, autant je regrette qu’on continue à propager cette idée que manipuler des objets puisse être vecteur de transmission.<br /> Pendant le confinement, à une époque où on laissait croire que le masque ne servait à rien, je regardais, incrédule, les vidéos de la vie à Séoul, la Corée du Sud érigée en modèle dans la gestion du virus. Il faut dire qu’ils n’ont jamais vraiment confiné et ont pourtant eu des taux de contamination parmi les plus bas (et aussi ils sont disciplinés, ça peut aider…).<br /> Et qu’est-ce qu’on pouvait voir ? Dans les métros bondés, tout le monde avait un masque, mais personne (absolument personne) n’avait de gants !<br /> Il faut dire, l’étude qui a rendu tout le monde parano (pendant combien de temps on trouve des traces du virus sur différentes surfaces) a été faite avec des souches pures du virus, qui ne se rencontrent jamais IRL, et même malgré ça, les possibilités de rendre le virus contaminant étaient tellement ténues qu’elles ne pouvaient pas être considérées comme vraiment plausibles.<br /> Le résultat a été cette méfiance démesurée envers nos objets quotidiens, qui malheureusement perdure aujourd’hui pour beaucoup, et les industriels savent bien en profiter.<br /> Cela dit, pour une hygiène basique, nettoyer son téléphone reste un bon conseil !
TheLoy
C’est compliqué avec le vivant.<br /> Si le virus est majoritairement présent dans les particules expirées par les gens alors le port généralisé du masque peut fortement diminuer le risque de contaminer un téléphone. Il y a aussi la question de la charge initiale, de l’état de santé de l’individu, de la compétition entre autres micro-organismes présents sur l’objet etc…<br /> Le problème c’est qu’il n’y a pas de risque zéro et par principe de précaution il faut aussi suspecter son gadget préféré. Après de là à aller acheter un nettoyant spécifique… Peut-être pas <br /> Je ne fais pas particulièrement attention dans les transports hormis peut-être de penser à utiliser une main pour le train et l’autre pour moi.
Rapidkiller
Toi oui, pas lui … lui les virus le craignent parce qu’on lui fait pas !
carinae
C’est clair qu’il y a quand même quelques questions étonnantes a se poser. En Corée, Chine ou ailleurs soit disant qu’ils s’en sortent mieux que les autres malgré les transports en communs bondé (et sur le dos desquels on mets beaucoup de choses) et simplement la protection du masque. Cette il est efficace mais tout de même… Pourquoi même avec le masque certains pays seraient bien plus touchés que d’autres ? …
austinlolo
Le virus reste plus longtemps actif sur le smartphone, que l’application StopCovid.
cirdan
carinae:<br /> Pourquoi même avec le masque certains pays seraient bien plus touchés que d’autres ? …<br /> Parce qu’il devrait être porté en permanence en lieu clos, mais ce que je vois autour de moi montre qu’on a la volonté mais pas forcément le mode d’emploi.<br /> Par exemple, il y a des personnes qui le portent tout le temps… mais qui l’enlèvent pour parler ou d’autres qui l’ont souvent, sauf quand ils l’ont pas…<br /> Après il y a aussi le fait qu’on oblige à le porter à l’extérieur alors que ça ne sert sans doute à rien (sauf peut-être dans une foule compacte et immobile). Cette obligation nous pousse peut-être à «&nbsp;décompresser&nbsp;» là où on devrait vraiment le porter.<br /> En Asie ils ont une culture du masque et c’est altruiste. Dans les transports en commun on en voit toujours qui en portent. C’est quand ils sont malades, c’est pour ne pas passer leurs microbes aux autres.
Blues_Blanche
Je lave de temps en temps mon téléphone avec de l’eau et du savon ou du gel hydraulique (surtout pour la protection et la face de l’écran). Il y a une étude chinoise sortie en avril (il me semble) qui mesurait la charge virale présente sur les surfaces contaminés par les personnes positives (c’était surtout sur les soignants). La charge infectieuse diminue très vite sur les surfaces absorbantes comme les tissus en coton (les blouses), de l’ordre de quelques heures, voir moins. C’est plus long sur les tissus hydrophobes comme les blouses jetables où se forment des potentiellement des gouttelettes. Mais c’est surtout très dépendant de l’environnement sec/humide, chaud/froid… On peut supposer que le virus reste peu s’il est sur un téléphone, en tous cas pas 1 mois…
Khamu31
Ici a Taiwan, dans les transport en commun (grand magasin, ascenseur) c’est 100% des personnes qui porte le masque, plus prise de temperature (par camera dans les grandes station, manuel pour les petites).<br /> Test obligatoire pour rentrer dans le pays + quarantaine<br /> 22 millions d’habitant, 529 cas (la majorite isole a l aeroport) 7 morts
max_971
Pourquoi ne pas faire des prélèvements dans la rue au hasard ?<br /> Sur de multitudes de surface, avec culture des prélèvements pour voir si le virus est vivant.<br /> Moi je ferai des prélèvements :<br /> de la condensation des climatisations des commerces<br /> de l’air ambiant dans les bars et restaurants<br /> des billets et pièces<br /> des surfaces des produits<br /> des masques chirurgicaux NON STERILE importés de Chine<br />
gnagnagna
du nettoyant vitre sur un essuie-tout ou de l’alcool dénaturé mais non camphré, c’est très rapide à faire. A faire à chaque fois qu’on touche son téléphone avec des mains qu’on sait contaminées (courses, travail, …)
gnagnagna
les gants sont inutiles. Si tu salis les gants mais que tu te touches le visage avec ces gants, ça sert à rien. Le lavage de mains c’est quand tu reviens en zone safe comme chez toi. Entre deux il faut surtout éviter de se toucher le visage.
carinae
C’est clair que dans la rue … ca ne sert pas a grand chose …<br /> Pour le reste, perso j’avoue être assez surpris, dans les transports en commun ou même dans la rue je vois très peu de gens sans le masque, contrairement aux bars par exemple <br /> Après je crois quand même que tout le monde pouvant dire ce qu’il veut sur les chiffres beaucoup de pays minorent le nombre de personnes atteintes …
Blues_Blanche
Je connais 4 ou 5 clusters et tous sont dû à des événements «&nbsp;festifs&nbsp;» : pot de départ, pot de thèse, soirée étudiante, soirée dans un bar…
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

La meilleure offre Nintendo Switch pour Noël, c'est celle la (avec Zelda Skyward Sword offert)
Idée cadeau : l'assistant vocal Lenovo Smart Clock Essential est à bon prix pour Noël
Passez un Noël 2022 sous le signe de la confidentialité en ligne
Quand un bug sur Need for Speed Unbound impose la mise à jour du BIOS
Une IA a appris à jouer à Minecraft... en regardant YouTube
Apple veut toucher ses 30% sur les transferts de NFT sur l'app de Coinbase sauf que...
Un Core i5-13500 de pré-série testé : jusqu'à 68 % plus puissant que le Core i5-12500
Les processeurs AMD Ryzen 7000
L'ex P.-D.G. de FTX affirme dans une interview hallucinante qu'il aurait arnaqué à l’insu de son plein gré
Sony présente Mocopi, mais à quoi vont servir tous ces petits capteurs ?
Haut de page