Covid-19 : l'UE réclame des applications de traçage compatibles entre elles

13 mai 2020 à 19h08
12
masque-covid-smartphone.jpg © Pixabay

Alors que plusieurs pays développent leur propre application mobile pour tracer les individus porteurs du coronavirus, la Commission européenne a appelé ses États membres à faire en sorte qu'elles soient interopérables. Et ce, dans le but d'enclencher prochainement une réouverture des frontières.

Le mois dernier, le Contrôleur européen de la protection des données demandait la création d'une application de traçage paneuropéenne , pour lutter contre la pandémie de Covid-19. Cette requête semble avoir été peu suivie, puisque plusieurs États membres de l'UE continuent de travailler sur leur propre solution, à l'image de la France et de son StopCovid .

Une interopérabilité nécessaire en vue de la réouverture des frontières

Quand bien même un tel dispositif serait efficace à l'intérieur d'un pays, qu'en serait-il au moment de la réouverture des frontières ? C'est précisément ce qui inquiète la Commission européenne, qui espère pouvoir prochainement autoriser la reprise des échanges entre les nations du continent. Avec, en ligne de mire, la relance de l'industrie du tourisme et du voyage, à l'approche d'une saison estivale forcément déterminante.

Mais pour cela, il faut que les diverses applications mobiles soient compatibles entre elles. C'est en tout cas le souhait de la Commission européenne, exprimé dans un communiqué : « L'interopérabilité est cruciale : les citoyens européens doivent pouvoir être alertés d'une possible infection d'une façon sécurisée et protégée, où qu'ils se trouvent dans l'UE, et quelle que soit l'application qu'ils utilisent ».

Des recommandations à suivre pour les développeurs

Et ce n'est pas si simple. Sans concertation préalable, chaque pays a pu opter pour un fonctionnement différent, par exemple quant à la distance à partir de laquelle deux téléphones sont considérés à proximité (pour établir si un utilisateur a côtoyé un individu contaminé). Par conséquent, la Commission européenne prévoit de publier une série de recommandations, à destination des développeurs, pour les aider à concevoir des applications mobiles compatibles entre elles.

De cette façon, les voyageurs ou travailleurs transfrontaliers devront pouvoir être alertés, dans leur langue, s'ils ont été en contact avec une personne testée positive au Covid-19, dans n'importe quel pays de l'Union européenne.

Enfin, la Commission a rappelé quelques principes indispensables pour chaque solution déployée. « Les applications de traçage doivent reposer sur le volontariat, être transparentes, temporaires, sécurisées, utiliser des données anonymisées et faire appel à la technologie Bluetooth », exige l'institution.

Source : Reuters

Modifié le 14/05/2020 à 08h22
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
jjBEA_smb
L’éternel combat européen… (Un peu comme l’arret du passage heure d’ete heure d’hiver, tout le monde est à peu pres d’accord sur le principe, mais impossible de s’harmoniser du le choix d’un fuseau horaire, bref, j’arrete de polémiquer…<br /> Et si la solution était que ca soit un groupe de travail du parlement européen qui nous ponde 1 et 1 seule application pour tous les pays d’europe ? Ca parait si insensé ?<br /> Moins de temps et d’argent perdu, et oh mon dieu plus de souci d’interopérabilité.<br /> L’Union européenne est vraiment un feu de paille
Gilky
En ce domaine, un partenariat serait souhaitable. Quitte à en définir les contours quant à l’ opérationnalité de l’application au plan européen.
madforger
Et si la solution était tout bêtement la dissolution de l’union européenne, qui depuis sa fondation a prouvé son inefficacité perpétuelle et dans tous les domaines.
Nmut
Si, et même pas mal. Mais surtout, soit pour tout bloquer et pouvoir dire que l’Europe ne sert à rien (les opposants à l’Europe, le boulot probablement le plus facile vue toutes les divergences entre les politiques des divers pays), soit à faire plaisir à ces électeurs sans vision européenne, soit à tenter de faire quelque chose malgré tout ça…
Nmut
Si tu travaillais dans l’industrie (ou le commerce) depuis pas mal d’années, tu aurais vu tous les progrès apportés par l’Europe. Toutes les normes et régulations qui facilitent les échanges et les interopérabilités, les organisations plus efficaces, les ouvertures de marchés, … Tout ça ne se voit pas directement (voir c’est vu en négatif comme les normes!?!) mais a été très efficace.<br /> Après, c’est sur qu’il reste du boulot, genre la PAC qui oscille entre très bon et très mauvais, ou bien la solidarité qui ne fonctionne que quand tout va bien (tu me diras cela reflète ce que veulent les populations…), …
kellog89
Une courte distance entre deux téléphones n’est pas mesurable.<br /> Oui, il serait bon que l’application soit uniforme dans toute l’Europe (et pas seulement les pays de la CEE)
Louiss
Enfin une excuse pour que la France abandonne son projet qui ne marche pas ?<br /> Le pauvre Cédric O montrera enfin sa capacité d’adaptation<br /> Développer une application qui ne marche pas pour 25% des utilisateurs n’apparaît pas comme la meilleure idée
Wen84
J’ai participé à un projet Européen de dev pour l’assistance à des personnes en difficultés, un beau fail en terme de gestion <br /> Leur app de traçage, ils peuvent se la mettre… je ne préciserai pas où.
zoup01
Je préférais nettement la dissolution de tous les partis populistes ( rn et équivalent) qui sont complètement incompétents dans tous les domaines possibles ( économie, santé, droit du travail, etc…) et ne connaissent qu’une solution : exclure et interdire ceux qui pensent différemment.
Popoulo
Pas oublier ceux de l’autre côté, extreme gauche, PC etc… pour équilibrer la balance vu qu’en fait ils ne sont guère plus intelligents et autant si ce n’est plus fachos question pensées que ceux que tu as cité.
kellog89
Et que proposes tu pour<br /> 1/ savoir si tu as rencontré des personnes infectées<br /> 2/ avoir une idée du nb de personnes infectées pour suivre l’épidémie
sexeplat
Je veut pas être tracé , je suis pas Un mouton
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Lotus Evija : l’ingénieur principal donne des précisions sur la future supercar électrique
Kickstarter perd près de 40% de ses employés
Uber met en place de nouvelles mesures sanitaires
Le streaming de jeu vidéo en plein boom grâce au confinement
Huawei : les États-Unis renouvellent les sanctions jusqu'à mai 2021 au moins
Amazon : la nouvelle tablette Fire HD 8 disponible début juin, à partir de 99,99 euros
Fortnite sortira bien sur les prochaines consoles
Un PC portable gamer Dell Inspiron G3 15,6
L'abonnement d'un an EA Access Xbox One à moins de 20€
Loi sur les contenus haineux : les députés adoptent le texte, en voici les points essentiels
Haut de page