Fibre optique : le déploiement prendra du retard

01 février 2017 à 10h36
0
Le projet de connecter chaque foyer à un Internet très haut débit, qui était dans les cartons depuis 2006, a été officiellement lancé en 2010 et devait être terminé en 2022. Ce délai ne sera finalement pas tenu, annonce la Cour des comptes.

Le très haut débit pour tous ne verra pas le jour



Pour que l'ensemble du territoire français soit connecté en très haut débit, il faudra attendre non pas 2022, mais probablement 2030. La Cour des comptes estime que le projet n'est par réalisable dans les délais initialement prévus, faute d'investissements de la part des opérateurs de télécoms.

Face à ce constat, la Cour des Comptes propose de revoir les objectifs de connexion à la baisse. Les Sages appellent les pouvoirs publics à explorer « les technologies alternatives à la fibre optique jusqu'à l'abonné ». En d'autres termes : substituer la fibre sur une partie du territoire par d'autres technologies de transmission des données, moins coûteuses. Un objectif de haut débit minimal devrait également être fixé, de façon à ce que chaque foyer puisse avoir accès à Internet haut débit, même s'il ne s'agira finalement pas du très haut débit pour tous.

0258000005749574-photo-fibre-optique.jpg


La France, la lanterne rouge en termes de très haut débit



Les investissements clairement insuffisants accordés jusqu'ici par les opérateurs à cette cause, malgré le principe de cofinancement inscrit dans la loi, sont un problème majeur. L'Etat et les mairies ont été quasiment les seuls à avoir participé à cet effort, qui devrait s'arrêter en 2022, date de fin estimée de ce programme. Et même si les opérateurs se réveillent, au-delà de 2022, l'Etat et les mairies auront déjà épuisé leurs budgets respectifs qui étaient dédiés à la réalisation de ce plan. Il sera alors très difficile d'entreprendre des travaux, quels qu'ils soient, sur le territoire des communes.

Autre obstacle : le coût du raccordement final, jusqu'au client. La Cour des comptes note que celui-ci est très inégal selon la commune et que les mairies qui ont choisi de puiser dans leur budget pour le financer sont justement celles où ce coût, qui incombe normalement aux opérateurs, est particulièrement élevé.

Aujourd'hui, seuls 15 % des foyers français bénéficient du très haut débit. Sur les 28 pays de l'Union européenne, la France occupe la 24e place pour l'accessibilité de cette technologie.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top