Box THD de SFR : fin de la "fibre" et hausses de prix

Par
Le 08 juin 2016
 0
C'est la fin de la fibre chez SFR ! Du moins dans ses publicités et par la même occasion dans l'intitulé de ses offres. Mais le câblo-opérateur se venge avec des hausses de prix.

Depuis le 1er juin, impossible de faire passer pour de la fibre ce qui n'en est pas. La règlementation exige désormais de préciser la nature de la terminaison. Or depuis le rachat par Numericable, SFR vend essentiellement ce que le commun des mortels appelle du câble.

Si SFR voulait continuer à parler de fibre, il devrait écrire « fibre à terminaison coaxiale », inconcevable. Le câble a beau avoir des avantages, notamment en termes de couverture (nombre de logements éligibles), l'opérateur s'entête à le rejeter. Ce serait donner raison au « débat parisien », tel que l'a présenté à de multiples reprises le PDG de SFR, après l'avoir tant critiqué.

Précédemment : SFR : câble ou fibre, le client devra savoir

La Box Fibre devient la Box THD


Sur le site internet de SFR, la rubrique « Fibre » qui regroupait les offres fibre, câble et ADSL est ainsi devenue la rubrique « Box ». Surtout, la série « La Box » initiée du temps de Numericable est rebaptisée une fois de plus. De « La Box » tout court en passant par « La Box Fibre » ou « La Box Fibre Zive », le décodeur routeur tout-en-un devient « La Box THD », avec le THD de très haut débit.

0230000008466580-photo-la-box-thd-de-sfr-2-m-ga-en-upload.jpg
Illustration semi parodique : les éligibles au "THD" à 30 Mb/s plafonnent à 2 Mb/s en émission


Rappelons que selon l'Arcep, qui se conforme à la définition de l'Union européenne, la notion de « très haut débit » correspond depuis des années à un débit modeste de 30 Mb/s en réception. Il ne définit toujours aucun débit en émission.

Pour autant, « compte tenu du développement d'usages et de services qui requièrent un débit montant élevé », tels que les services de partage de photo et de vidéo ou de sauvegarde en ligne, le régulateur a rendu obligatoire l'affichage du débit montant à proximité immédiate du débit descendant. SFR affiche ainsi clairement que s'il s'est récemment aligné sur le 1 Gb/s du FTTH en réception, il reste 5 à 6 fois plus lent en émission, à 40 Mb/s au lieu de 200 ou 250 Mb/s selon les concurrents.

Des tarifs discrètement rehaussés


Rancunier, SFR ? L'opérateur a renouvelé hier son offre et procédé à une énième augmentation des tarifs.

Le tarif mensuel de l'offre Starter premier prix augmente effectivement de 5 euros après la première année.

  • A découvrir : profitez de codes promo SFR exclusifs au sein de notre offre de bons plans (codes réduction, promotions et cashback)

Quant aux offres Power milieu de gamme, si leur valeur faciale est stable, la location de la box, dont le coût est séparé bien qu'il soit absolument inévitable, passe en revanche de 3 à 5 euros/mois. La facture totale augmente donc de 2 euros. Le nombre de chaînes est pourtant en baisse, et certaines chaînes ont été remplacées par les nouvelles chaînes du groupe, suite au rapprochement avec la maison mère de BFM.

Jusqu'alors excessivement chères, les deux offres les plus haut de gamme baissent pour leur part de 10 euros, soit une baisse réelle de 8 euros en tenant compte de la hausse de la box. Seules ces offres Power+ et Premium maintiennent le même nombre de chaînes et le service de SVOD Zive inclus. Elles sont tout de même facturées 55 et 75 euros/mois.

À lire aussi : SFR se transforme en vrai groupe de presse

0230000008466576-photo-sfr-thd-au-7-juin-2016.jpg

Une offre remaniée et une généralisation du 1 Gb/s


Enfin, l'opérateur devenu groupe de presse réorganise son offre autour des contenus. Dorénavant ce sont quasi exclusivement le service de vidéo à la demande Zive et les bouquets de télévision SFR News, SFR Sport et SFR Play qui distinguent ainsi les différents forfaits.

Avantage collatéral : tous les forfaits bénéficient désormais des débits maximaux auxquels ils sont éligibles, jusqu'à 1 Gb/s en réception et jusqu'à 40 Mb/s en émission. Exception faite des forfaits Starter qui sont plafonnés à respectivement 100 et 5 Mb/s.

Pour les consommateurs qui veulent la meilleure connexion mais n'ont que faire des services exclusifs, l'offre Power à 43 euros/mois reste néanmoins bien plus onéreuse que les offres FTTH concurrentes. La fibre à 1 Gb/s et à 250 Mb/s est effectivement facturée 29 euros/mois par Bouygues Telecom, ou 30 euros/mois par Free. Reste à être éligible.

On peut consulter le détail des nouvelles offres câble de SFR et y souscrire dès à présent.

03e8000008396290-photo-publicit-orange-la-fibre-100-fibre.jpg

En réponse à l'amalgame de SFR, Orange avait réagi en octobre 2015 avec cette campagne publicitaire
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top