Livebox : Orange porte sa fibre à 500 Mb/s et renouvelle ses offres

01 juin 2018 à 15h36
0
Orange a annoncé aujourd'hui le renouvellement de sa gamme d'offres d'accès à Internet. L'opérateur porte le débit maximal de sa fibre optique à 500 Mb/s et segmente un peu plus son offre.

0140000005544991-photo-orange-livebox-play.jpg

Le FAI complète effectivement ses offres triple play Livebox d'un nouveau palier encore plus haut de gamme, et rétrograde un palier existant pour lui faire de la place :
  • l'offre Livebox Zen à 37 euros/mois est maintenue en l'état : elle donne droit à un débit maximal de 100 Mb/s en réception, de 50 Mb/s en émission, au décodeur TV d'entrée de gamme (dépourvu d'enregistreur), aux appels illimités vers les fixes de France et d'une centaine de destinations et à 10 Go d'espace de stockage en ligne

  • l'offre Livebox Play passe quant à elle de 43 à 41 euros/mois : elle maintient les 200 Mb/s en réception, les 50 Mb/s en émission et les appels illimités vers les mobiles de France, mais elle perd le « divertissement inclus », le décodeur TV haut de gamme passe de 240 à 160 Go au maximum (80 Go en standard, 10 euros pour activer 80 Go supplémentaires), et l'espace de stockage en ligne passe de 50 à 10 Go pour les abonnés reliés par ADSL ou VDSL.

  • l'offre Livebox Jet à 46 euros/mois fait donc son apparition : elle porte les débits à 500 Mb/s en réception mais aussi et surtout à 200 Mb/s en émission, rétablit la capacité maximale du décodeur à 240 Go (deux paliers de 80 Go à 10 euros chacun) ainsi que Deezer Premium ou le bouquet OCS inclus (au choix), et ajoute les appels vers les mobiles d'Europe et d'Asie (en plus de ceux d'Amérique du Nord qui sont considérés comme des fixes).
Ces offres, sans engagement, seront disponibles à partir du 3 avril. Il reste donc une semaine pour souscrire à l'offre Livebox Play existante, qui offre un compromis intéressant entre les deux futures offres.

Les tarifs ci-dessus incluent la location de la Livebox pour 3 euros/mois, que l'opérateur persiste à présenter séparément alors qu'elle est pour ainsi dire obligatoire (puisque indispensable à la TV et au téléphone). Ces prix sont identiques en fibre, en VDSL2 et en ADSL.

0190000005544993-photo-orange-livebox-play-tv.jpg

De tels débits pour quoi faire ?

Concernant la fibre justement, tous les clients éligibles à la fibre d'Orange (2,7 millions de foyers à date) sont éligibles aux 500 et 200 Mb/s. Orange répond ainsi à Free et à SFR, qui proposent quant à eux 1 Gb/s sans surcoût, mais à certains de leurs clients seulement.

Orange est donc potentiellement deux fois moins rapide, mais il faut rappeler qu'en pratique les box existantes plafonnent à environ 850 Mb/s, et qu'on ne peut tirer profit d'un tel débit que dans très peu de situations : il faut être connecté en Gigabit Ethernet, ou bien multiplier les connexions en Wi-Fi, et très peu d'usages exploitent une telle bande passante.

Les 200 Mb/s en émission en revanche permettent de sauvegarder en ligne facilement des disques durs entiers, ou au contraire de mettre en place son propre cloud sur un NAS, pour se passer de prestataires comme Dropbox et consorts.

00F0000002486902-photo-logo-orange.jpg

Open également mis à jour

Précisons pour conclure que les offres quadruple play, qui incluent en plus un forfait mobile, suivent les mêmes évolutions. Elles seront elles aussi disponibles à partir du 3 avril.

Aller plus loin
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

GTC: roadmaps NVIDIA ; Volta et Parker en retard
TV Philips : des téléviseurs Ultra HD à partir de 1199 euros
Philips M120E In.Sight+ : une nouvelle caméra de surveillance compatible iOS et Android
Vivendi regarde désormais l'offre de Bouygues pour vendre SFR
eneloop : la référence des piles rechargeable améliorée
Bon plan : une TV LED Toshiba de 50 pouces pour 400 euros
SFR Red : 2 h et 2 Go pour 15 euros/mois
Microsoft et Dell signent un partenariat pour utiliser des brevets Android et Chrome OS
Google annonce l'édition 2014 de sa conférence Google I/O
GTC: NVIDIA s'ouvre à la virtualisation GPU avec VMware
Haut de page