🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

La fibre Videofutur : FTTH et SVOD pour 40 euros en banlieue et en province

01 juin 2018 à 15h36
0
Videofutur entre sur le marché des fournisseurs d'accès à internet par la grande porte, avec le lancement d'une offre triple play en fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH), qui présente la particularité de s'adresser aux « zones numériquement défavorisées », et d'inclure de la vidéo en illimité, pour un total de 40 euros par mois.

L'ex chaîne de vidéoclubs Videofutur poursuit sa reconversion et devient fournisseur d'accès à internet. C'est la suite de son rachat en 2013 par Netgem, qui n'éditait jusqu'alors des solutions de télévision sur IP que pour le compte d'autres FAI. Alors éditeur de services de vidéo à la demande, Videofutur était devenu opérateur de télévision deux mois seulement après son acquisition, en OTT. Mais Netgem supprime encore un intermédiaire avec l'annonce aujourd'hui du lancement d'une offre triple play.

« La fibre Videofutur » est présentée comme une offre « tout compris ». Son point distinctif, c'est qu'elle inclut un service de vidéo à la demande sur abonnement (SVOD) en plus de l'accès à internet, du bouquet de télévision et du téléphone fixe. Le tarif est de 40 euros/mois.

0226000008180104-photo-la-fibre-videofutur.jpg

Du FTTH symétrique en banlieue et en province

Concrètement, la fibre Videofutur associe les services et les solutions de plusieurs acteurs.

L'accès à Internet en fibre optique jusqu'à l'abonné (FTTH) est opéré par le FAI alternatif Alsatis sur les infrastructures de Covage. Ces deux acteurs sont spécialisés dans les zones blanches ou grises et dans les réseaux d'initiative publique (RIP). La fibre Videofutur n'est donc pas accessible dans les grandes villes, mais en contrepartie elle l'est dans de petites villes de banlieue et de province qui ne seront pas desservies par les opérateurs historiques avant des années1. La connexion fonctionne à 200 Mb/s en réception et à 200 Mb/s en émission, par le biais d'un modem routeur Wi-Fi ZTE H298N.

Le téléphone fixe est illimité vers les fixes ainsi que vers les mobiles de France métropolitaine.

Un décodeur avec une interface unifiée

En matière de décodeur enfin, l'offre inclut une évolution de La Box Videofutur, fabriquée et développée par la maison mère Netgem.

Le décodeur bénéficie d'une nouvelle interface propriétaire, visiblement aboutie. Celle-ci présente un écran d'accueil « éditorialisé » (automatiquement en fonction de la dernière chaîne consultée et des audiences). Elle permet de trier les 60 chaînes du bouquet par numérotation, mais aussi par catégorie ou même par audience. Elle inclut un moteur de recherche unifié, qui permet de trouver un programme diffusé à la télévision, dans un catalogue de 10 000 films et séries en location ou parmi 500 films du pass illimité FilmoTV et 300 programmes jeunesse, renouvelés régulièrement. Elle donne accès à des applications propriétaires en HTML52. Elle permet enfin de lire des fichiers MKV depuis un support de stockage USB.

0226000006073966-photo-la-box-videofutur.jpg

Un tarif plus ou moins intéressant

Par rapport à une offre triple play conventionnelle à laquelle on ajouterait une offre de SVOD tierce, c'est plus ou moins cher selon les cas.

C'est moins cher que chez Orange, Free ou SFR, qui facturent la fibre 30 à 35 euros/mois, et probablement que chez certains FAI locaux auxquels les clients potentiels sont éligibles.

Mais c'est plus cher que chez Bouygues Telecom. On peut effectivement associer l'offre Bbox Miami à 26 euros/mois à une offre de SVOD en HD à 10 euros/mois, que ce soit le Pass Cinéma Illimité de FilmoTV sur lequel repose l'offre de Videofutur ou le forfait standard de Netflix, pour un total de 36 euros/mois.

Et ceux qui ne sont pas éligible à la fibre peuvent confectionner le même genre d'offre pour 30 euros/mois, en souscrivant aux offres ADSL AliceBox Initial ou Bouygues Telecom Bbox à 20 euros/mois.

1 Seine Essonne Très Haut Débit (Corbeil-Essonnes, Etiolles, Le Coudray-Montceaux, Soisy-sur-Seine), Dunkerque Grand Littoral Network sur le territoire du SIVU (Coudekerque-Branche, Saint-Pol-sur-Mer, Cappelle-La-Grande, Fort-Mardyck), Sem@for77 et bientôt sem@fibre77 (Bailly-Romainvilliers, Cesson, Vert-Saint-Denis, Chevry-Cossigny)
2 Dailymotion, Muzu, France 24, Zouzou, Euronews, Weather Network, Vieweter, ComFM Radios, un service Adulte


Contenus relatifs
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
L'Ukraine dans le noir à cause d'un virus informatique ?
Tesla Model S 75 kWh : plus autonome, mais plus chère
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page