Le VDSL2 en distribution indirecte est disponible : récapitulons

28 octobre 2014 à 18h15
0
Des centaines de milliers d'abonnés ADSL bénéficient d'une hausse de débit depuis hier, suite à la mise en service du VDSL2 sur les lignes en distribution indirecte.

L'Arcep, l'autorité de régulation des télécoms en France, avait annoncé cet été qu'elle autoriserait « cet automne » l'exploitation du VDSL2 sur les lignes téléphoniques en distribution indirecte. C'est hier, le 27 octobre 2014, que cette autorisation est finalement entrée en vigueur.

Un peu plus d'un an après le lancement du VDSL2 en France (le 1er octobre 2013), limité dans un premier temps aux lignes en distribution directe, cette technologie est désormais accessible à l'ensemble des lignes du réseau cuivre historique, y compris à celles qui sont séparées des NRA par un sous-répartiteur. Elle permet pour rappel de profiter de hausses de débit sur le réseau existant, sous conditions.

00F0000006673554-photo-filtre-adsl.jpg

Il faut se trouver en zone dégroupée, à moins de 1500 m de son nœud de raccordement d'abonnés, mais il faut aussi que les équipements du fournisseur d'accès à Internet (DSLAM) et le modem du client soient compatibles. Tour d'horizon des forces en présence :
  • Orange n'a pas communiqué officiellement, mais sa division low cost Sosh l'a fait sur Twitter, et il ne fait aucun doute que l'annonce vaut pour la maison mère. L'opérateur historique n'indique pas quelles parts de NRA sont compatibles, mais il faut en tout cas disposer du modem Livebox Play, qu'il suffit de redémarrer.

  • SFR n'a pas communiqué non plus, mais de nombreux internautes raccordés par le biais d'un sous-répartiteur signalent sur Twitter qu'ils sont devenus éligibles au VDSL2. Comme d'habitude avec ce FAI, la migration n'est malheureusement pas automatique, il faut la réclamer expressément auprès du service client (par téléphone au 1023). Le cas échéant les clients échangent gratuitement leur box pour une NB6v (avec le « v » de VDSL2).

  • Pas plus de communiqué de la part de Free, mais certains abonnés concernés signalent sur Twitter qu'ils sont passés automatiquement au VDSL2, après avoir redémarré leur Freebox Server. Il faut simplement disposer d'une Freebox Révolution (Freebox v6).

  • Bouygues Telecom a profité hier de l'annonce de la fibre à 1 Gb/s pour officialiser l'extension du VDSL2 sur son réseau. Des 12 millions de foyers raccordés au réseau en propre de l'opérateur, 3 millions sont éligibles au VDSL2. À titre de comparaison, la France compte 27 millions de foyers. Une Bbox Sensation est nécessaire.

  • Enfin OVH, chantre du VDSL2, a tenu promesse et activé le VDSL2 sur l'ensemble des lignes en distribution indirecte de ses quelques NRA.

La courbe de débit étant exponentielle, on rappelle que les gains sont négligeables à moins d'être très proche du NRA, où les abonnés bénéficiaient déjà de débits à peine inférieurs à ce que l'Arcep qualifie de très haut débit (seuil de 30 Mb/s). Le VDSL2 ouvre donc certains foyers à ce très haut débit fixe, quitte à renforcer la fracture numérique.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
Microsoft bloque la mise à jour de Windows 10 (mai 2020) sur de nombreux appareils
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
scroll top