VDSL2 en distribution indirecte : 1,78 million de foyers supplémentaires éligibles cet automne

0
L'Arcep a annoncé hier l'autorisation d'exploiter le VDSL2 sur des lignes en distribution indirecte. 5,8% de foyers supplémentaires deviendront ainsi éligibles au très haut débit.

Un an après le lancement du VDSL2 en France, le 1er octobre 2013, l'Arcep étendra au cours de l'automne 2014 le VDSL2 à l'ensemble des lignes du réseau cuivre historique. Jusqu'à présent cette technologie était limitée aux lignes en distribution directe.

Désormais les lignes séparées des NRA (nœuds de raccordement d'abonnés) par un sous-répartiteur pourront également bénéficier du VDSL2. Mais cette disposition ne change rien au fait que la technologie n'est bénéfique qu'aux lignes de moins de 1,5 km.

Or si 23,3 des 30,8 millions des lignes cuivre de France sont en distribution indirecte, la mesure n'aura en fait qu'un impact modéré, les sous-répartiteurs étant généralement utilisés sur des lignes longues. Concrètement la mesure ouvrira 1,79 millions de foyers au très haut débit, puisqu'on passera de 8,7 à 14,5% de lignes éligibles.

En additionnant toutes les technologies de raccordement à Internet (c'est-à-dire en ajoutant le FTTLA et le FTTH), on obtiendrait ainsi près de 13 millions de prises éligibles au très haut débit fin 2014, selon le régulateur, soit près de la moitié des foyers français. L'Arcep définit pour rappel le très haut débit comme un accès dépassant 30 Mb/s en téléchargement.

00F0000006673554-photo-filtre-adsl.jpg

Contenus relatifs
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page