État des lieux d'Internet : la France se connecte à 4,9 Mbits/s en moyenne

Thomas Pontiroli
10 août 2012 à 12h40
0
Akamai a enregistré 666 millions d'adresses IP uniques dans le monde au premier trimestre 2012. La France est le sixième pays où l'on accède le plus à Internet avec 25,5 millions de connexions uniques, soit 6,4% de plus qu'en 2011 sur la période.

00B4000005350018-photo-akamai-logo.jpg
Dans son dernier état des lieux de l'Internet, le spécialiste dans la distribution de contenus Akamai a relevé une augmentation annuelle de 14% du nombre d'adresses IP (IPv4) uniques dans 238 pays et régions du monde, pour atteindre le chiffre de 666 millions. Sixième de ce classement, la France dénombre 25,5 millions de connexions, soit 39% de sa population nationale. C'est 3,8% du réseau mondial.

Le premier pays à accéder au Web est représenté sans surprises par les États-Unis qui comptent 146,5 millions de connexions uniques. La Chine est deuxième avec 92,4 millions de connexions. Rapporté à la population, les Américains sont 46% à pouvoir se connecter au Net, quand les Chinois ne sont que 7%. Le Japon ferme le podium avec 40,5 millions de connectés.

0230000005350014-photo-akamai-etat-des-lieux-internet-q1-2012-connexions.jpg

Au chapitre de la vitesse de connexion à Internet, la France ne pointe qu'au 30e rang mondial, avec une vitesse moyenne mesurée de 4,9 Mbits/s. Si cette valeur a augmenté de 35% en un an, l'Hexagone figure derrière la Pologne, 29e avec 5 Mbits/s, ou la Roumanie, 13e avec 6,6 Mbits/s en moyenne.

Le haut du classement européen est occupé par les Pays-Bas, dont les habitants disposent d'un accès au Net de 8,8 Mbits/s en moyenne. Le pays est suivi de la Suisse (8,1 Mbits/s) et de l'Irlande (7,3 Mbits/s). Au niveau mondial, la Corée du Sud est en tête avec une vitesse moyenne de 15,7 Mbits/s, suivie du Japon, seul autre pays à franchir la barre des 10 Mbits/s (10,9 Mbits/s).

Au niveau de la connexion mobile, Akamai constate que « l'Allemagne apparaît comme le fournisseur de téléphonie mobile proposant la vitesse de connexion moyenne la plus rapide, avec à peine moins de 6 Mbit/s ».

Le très haut débit mondial a progressé de 54% sur un an

À noter qu'Akamai propose dans son état des lieux une nouvelle définition du haut débit, le fixant à 4 Mbits/s, et du très haut débit, évalué à partir de 10 Mbits/s. Sur cette base, le rapport révèle que 53% des Sud-Coréens (1er) disposent d'un Internet à très haut débit, contre 15% des Américains (10e) et seulement 4,5% des Français, 33e du classement mondial.

L'Arcep, pour qui le très haut débit commence à 50 Mbits/s, comptait fin 2011 665 000 foyers français raccordés au très haut débit, un chiffre qui serait supérieur aujourd'hui selon Akamai. Le taux d'équipement dans l'Hexagone a tout de même progressé de 140% comparé au premier trimestre 2011. Au niveau mondial, l'évolution se chiffre à 54%.

0230000005350012-photo-akamai-etat-des-lieux-internet-q1-2012-attaques.jpg

Enfin, Akamai indique qu'avec « 16 % des attaques de trafic au cours du premier trimestre 2012, la Chine a conservé la première place dans ce domaine, suivie par les États-Unis et la Russie qui occupent respectivement les deuxième et troisème places du classement et qui représentent 18 % des attaques observées ».

Pour parvenir à ériger ces statistiques, la société compte le nombre de connexions à son service Akamai Intelligent Plateform, utilisée par les plus grandes sociétés informatiques. Cette dernière est constituée de pas moins de 100 000 serveurs présents dans 75 pays et couvrant, selon la société, « un réseau qui réunit près de 90% des utilisateurs d'Internet ».
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Normandie : la plus grande route solaire du monde est un échec
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
Minecraft s'offre un boost graphique... réservé aux possesseurs de cartes NVIDIA RTX
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top