🔴 Soldes : jusqu'à - 70% sur le high-tech 🔴 Soldes d'hiver : jusqu'à - 70% sur le high-tech

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub : une immersion sonore sacrément bien négociée

Alban Amouroux
Spécialiste Audio Vidéo
30 novembre 2022 à 11h45
5
Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub lifestyle

Dans la gamme Sennheiser, il n’y avait depuis trois ans qu’une seule barre de son dénommée tout simplement Ambeo Soundbar. Elle est rejointe cette année par une petite sœur qui prend le nom de SoundBar Plus. Elle est accompagnée d’un caisson de basse Ambeo Sub, compatible également avec la grande barre Ambeo. C’est donc l’ensemble Soundbar Plus et Sub que nous testons ici.

Sennheiser Ambeo Soundbar Plus
  • Immersion sonore totale
  • Effets précis et bien placés
  • L’impression que les murs ont reculé
  • Grave cohérent sans être démonstratif
  • Connectivité complète
  • Absence d’afficheur en façade
  • Pas de Dolby Vision ou de 120 Hz sur les entrées HDMI
  • Manque les réglages du sub sur la télécommande

Ambeo est une technologie développée par Sennheiser. Pour résumer, elle permet de capter le son en 3D d’une part, via le micro spécifique VR Mic développé par la marque, et de le reproduire d’autre part, grâce aux barres de son siglées Ambeo. Rappelons que Sennheiser est un fabricant allemand de matériel audio professionnel, essentiellement des micros et des casques. C’est à partir de la création des produits professionnels, auxquels se destinait à l’origine Ambeo, que Sennheiser a décliné une application grand public.

Enfin, grand public en termes de produit, pas vraiment de tarif. La barre de son Ambeo Soundbar, renommée Soundbar Max, positionnée au lancement à près de 2 500 € n’était pas réellement accessible à tous les publics. La Soundbar Plus fait l’effort de descendre à 1 500 €, ce qui est plus acceptable, mais qui reste tout de même dans le domaine du haut de gamme. Cette nouvelle barre est surtout plus petite, plus logeable. Ce qui n’est pas pour nous déplaire.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub lifestyle
©Sennheiser

Fiche technique Sennheiser Ambeo Soundbar Plus

Performances

Kit d'enceinte
7.1.4
Système de compression numérique
Dolby Atmos, DTS:X
Puissance admissible
400W
Réponse en fréquence
38 Hz - 20000 Hz

Caractéristiques techniques

Entrée audio
Audio numérique S/PDIF Optique, RCA, Subwoofer, HDMI 2.1
Supports de stockage supportés
Clé USB
Nombre de haut-parleurs
9
Nombre de haut-parleur Large bande
7
Nombre de haut-parleur Grave
2
Dimention des haut-parleur(s)
Large bande 50 mm

Connectivité

Wi-Fi
Oui
Version Wi-Fi
Wi-Fi 6
Ethernet
Oui
Bluetooth
Oui
Bluetooth Version
5.0
AirPlay
AirPlay 2
Assistant vocal
Alexa

Caractéristiques physiques

Hauteur
77mm
Largeur
1 051mm
Profondeur
121mm
Poids
6,3kg

Design : premium sans aucun doute

Si l'on compare la Soundbar Max et la Soundbar Plus, il est difficile de leur trouver un air de famille. La première est massive, plutôt carrée. Tandis que la petite nouvelle est plus ramassée, plus en rondeur.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub coté
©Alban Amouroux pour Clubic

Le travail effectué sur le dessin est intéressant. La technologie embarquée ne transparait pas vraiment. Les lignes douces et le mélange entre le châssis au plastique grainé robuste et le tissu acoustique donnent un résultat très réussi. Le côté premium est visiblement indéniable.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub boutons
©Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson est plus classique sous sa forme de parallélépipède debout, bien campé sur ses pieds. Le haut-parleur placé à l’horizontale diffuse vers le haut, un choix que nous n’avions jamais rencontré jusqu’ici. Il est protégé par un cache en tissu rehaussé du logo Sennheiser.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub caisson
©Alban Amouroux pour Clubic

Équipement : 7 haut-parleurs identiques pour viser la cohérence

Il y a bien moins de haut-parleurs dans cette Soundbar Plus que dans sa grande sœur, format oblige. Elle va donc se charger de reproduire les bandes son immersives en distillant la technologie Ambeo à partir de neuf haut-parleurs « seulement » bénéficiant de 400 watts au total. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub inside
©Sennheiser

Les voies principales frontales sont reproduites chacune par un large bande. On trouve le même large bande pour les canaux surround avec un haut-parleur à chaque extrémité orienté vers l’extérieur. Enfin, il reste les canaux d’élévation. Ce sont de nouveau deux larges bande orientés vers le plafond, avec un léger angle vers l’avant. Terminons par deux haut-parleurs de grave de 10 cm, un diamètre plus important que les larges bande, orientés également vers le haut. L’emploi du même haut-parleur sur tous les canaux garantit une bonne cohérence sonore.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub
©Alban Amouroux pour Clubic

Le caisson renferme un subwoofer de 20 cm positionné à plat comme nous l’avons vu précédemment. Il est poussé par 350 watts de puissance en classe D. Sennheiser indique que ce caisson descend à 27 Hz, nous ne demandons qu’à le croire ! Il communique sans fil en Bluetooth avec la barre de son. Précisons ici qu’il est prévu dès le lancement de pouvoir connecter jusqu’à 4 caissons Ambeo Sub à l’Ambeo Soundbar.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub caisson top
©Alban Amouroux pour Clubic

Connectivité : complet mais avec des entrées HDMI un peu datées

L’Ambeo Soundbar Plus est bien équipée. Elle possède deux entrées HDMI et une entrée/sortie HDMI eARC. Elles ne sont malheureusement pas compatibles avec le 120 Hz ou le Dolby Vision, ou alors Sennheiser a oublié de le préciser. Côté audio, on trouve une entrée numérique optique et une autre analogique sur prise RCA. Par ailleurs, une sortie RCA mono permet de relier le caisson de basse en filaire, ce dernier étant équipé de l’entrée correspondante.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub connexions
©Alban Amouroux pour Clubic

Le réseau utilise le WiFi ou l’Ethernet. Sennheiser lui a associé la connectivité Ambeo OS. Cela signifie en réalité que la barre est compatible AirPlay 2, Chromecast, Spotify Connect et Tidal Connect. Alexa est intégrée pour le contrôle vocal. N’oublions pas le Bluetooth toujours pratique pour lier rapidement son smartphone. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub prises caisson
©Alban Amouroux pour Clubic

Ergonomie : une app plus que complète

La mise en route de la barre passe évidemment par l’installation d’une application sur votre smartphone. Elle détecte rapidement la barre et nous emmène à travers les différentes étapes classiques : connexion WiFi, renommage, mise à jour et un peu d’explications sur le fonctionnement. L’installation se termine par le calibrage que nous repoussons à plus tard. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub app install

La page d’accueil de l’app nous informe sur l’entrée en cours, le codec audio et le niveau de volume. Nous pouvons aussi vérifier que l’Ambeo est bien actif, son but étant de maximiser la virtualisation du son dans toute la pièce, il n’y a aucune raison de l’éteindre. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub app home

Nous passons ensuite aux différents réglages tels que le mode audio (Adaptive, Musique, Cinema, etc.), le mode nuit et l’amélioration des dialogues. Un mode de démonstration propose trois extraits sonores tirant parti de l’Ambeo et des capacités immersives de la Soundbar Plus.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub app réglages

Dans les réglages avancés, nous allons pouvoir modifier le niveau du caisson. Cependant, il n’y a rien pour retoucher l’action des voies d’effets, il faut faire confiance à l’Ambeo. Il est également possible de renommer les entrées. Enfin, le menu codec nous donne accès aux réglages avancés en Dolby, DTS et MPEG-H, mais uniquement lorsqu’un flux audio dans l’un de ces formats est en train de jouer. On retrouve alors les paramètres habituels présents sur les amplificateurs home cinema, mais que seules les barres de son Ambeo proposent. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub Dolby DTS

Citons la télécommande, simple et efficace une nouvelle fois. En dehors du volume et du choix de la source, elle donne accès à tous les modes audio de façon indépendante.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub télécommande
©Alban Amouroux pour Clubic

Analyse : immersion sonore comme au cinéma

Nous démarrons toujours nos analyses sans calibrage. Dans cette situation, le son reste plutôt centré et collé à la barre, cela manque de respiration. Le caisson est là, mais il manque pour sa part de présence. Le calibrage s’impose. Cela prend environ 3 minutes avec un fonctionnement différent d'autres systèmes que nous connaissons. Après avoir défini les placements de la barre et du caisson, le calibrage travaille par bande en divisant la pièce en trois zones : gauche, centrale et droite. La séance se termine par de la musique, le temps que les mesures et corrections soient ingurgitées par la barre.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub calibrage

Le résultat après calibrage n’a évidemment plus rien à voir. Le son s’est ouvert, les voix remontent pour mieux coller à l’image et le caisson est réglé comme il faut pour les films. Nous remarquons immédiatement le traitement Ambeo de Sennheiser qui agit d’une façon bien différente des barres concurrentes. La scène sonore s’ouvre dans les trois dimensions avec un ajout de réverbération et de délai qui ressemblent à ce que fait Yamaha avec ses DSP, mais sans aucune coloration ni abus qui se caractériserait par des sonorités métalliques ou de l’écho malvenu. Tout est parfaitement maîtrisé.

Le résultat est excellent, même à partir de sources stéréo que la Soundbar Plus se plaît à distribuer tout autour de la pièce en conservant voix et instruments face à nous. L’ambiance ajoutée par cette barre se rapproche de ce que l’on peut vivre dans une grande salle avec l’impression que les murs de notre pièce d’écoute ont reculé. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub logo
©Alban Amouroux pour Clubic

Le grave est propre et profond. Il vient soutenir le travail de la barre avec de l’impact sans trainage apparent. Cependant, les accros aux basses seront peut-être un peu déçus. Ce caisson n’a rien de démonstratif. Il est là pour apporter ce qu’il faut tout en se faisant oublier. N’attendez pas de lui qu’il fasse trembler les murs. Mais, il reste un compagnon quasiment indispensable à la Soundbar Plus. Celle-ci sans caisson fait aussi bien que la plupart de ses concurrentes sans aller jusqu’aux performances dans le grave de la Devialet Dione tout-en-un et imbattable sur ce terrain.

À ce propos, il est dommage que le réglage de niveau du caisson ne soit pas disponible sur la télécommande, ce que proposent pourtant tous les concurrents, même dans l’entrée de gamme. 

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub sync
©Alban Amouroux pour Clubic

La Soundbar Plus est la reine de l’immersion sonore virtualisée. C’est simple : nous n’avons pas trouvé mieux à ce jour avec une barre seule sans satellites surround. Elle est capable d’envoyer dans la pièce de multiples strates d’information, sur les côtés, en hauteur et quasiment en arrière du canapé. Tout cela n’est jamais flou ni grossier. Il y a bien des objets et des ambiances distinctes à des élévations et des distances différentes. Bref, la Soundbar Plus fait presque aussi bien qu’un système en enceintes séparées. La différence avec un système séparé de prix équivalent et même supérieur est tellement réduite que les amplificateurs home cinema installés dans des pièces de vie non dédiées et non traitées ont du souci à se faire.

Le seul point sur lequel cet ensemble pourrait faire mieux selon nous concerne la dynamique sur les programmes hors multicanaux natifs Dolby et DTS. À partir de films en stéréo/PCM, et par rapport à d’autres barres passées entre nos mains et nos oreilles dernièrement, la dynamique semble tassée avec la Soundbar Plus. Comme si tout était ramené au même niveau pour que rien ne dépasse, caisson de basse y compris. C’est plus reposant, plus neutre, mais il manque cette petite folie que l’on attend d’un système home cinema quelle que soit la complexité de la bande son d'origine.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub lifestyle
©Sennheiser

Dans chaque mode sonore, que ce soit l’Adaptative, que nous vous conseillons de garder en permanence, ou Sport, Cinema, News… il existe des réglages supplémentaires. Ils agissent sur le dosage des effets Ambeo ainsi que sur l’égalisation via quatre bandes que Sennheiser a renommées au lieu d’indiquer leur fréquence précise : fondation, bas-médium, clarté et brillance. Il est donc possible de personnaliser le rendu de façon avancée. Si vous n’êtes pas spécialiste et que ces réglages semblent trop complexes pour vous, ils ne sont pas nécessaires pour profiter pleinement des capacités de la Soundbar Plus.

Enfin, en écoute musicale, bonne nouvelle pour le Dolby Atmos Music supporté via Tidal Connect. Vous pouvez profiter des titres dans ce format directement sur la Soundbar Plus lus depuis votre smartphone, ce qui est confirmé par l’apparition du logo rétroéclairé directement sur le dessus de la barre. Pour la musique stéréo, en laissant actif l’Ambeo qui remplit la pièce de musique, cela permet de profiter d’écoutes généreuses et agréables, même à niveau soutenu. De plus, on pourra ici agir sur l’égaliseur 4 bandes propre au mode Music pour ajouter un peu de grave si besoin.

Test Sennheiser Ambeo Soundbar Plus + Ambeo Sub Atmos Music

Prix et concurrence

À 1 500 €, l’Ambeo Soundbar Plus se trouve face à la Bang & Olufsen Stage. Celle-ci délivre un son plus pêchu, avec plus de poids. Mais, elle intègre la partie grave, car aucun caisson ne peut lui être associé. L’immersion est du même tonneau, mais la B&O est plus englobante que précise comme l’Ambeo. De plus, cette dernière est vraiment évolutive avec 1 à 4 caissons et elle possède infiniment plus de réglages pour la partie cinéma.

Si l’on ajoute le prix du caisson (700 €) à celui de la Soundbar Plus, on arrive au tarif de la Devialet Dione. Ces deux barres jouent dans la même cour en termes d’immersion à partir d’une barre et de ses techniques de virtualisation. Cependant, la Sennheiser projette un peu plus loin vers l’arrière que la Dione. Le grave est évidemment plus physique avec le caisson Ambeo Sub que la barre Devialet seule, bien que celle-ci se défende excellemment bien dans le domaine.

On peut aussi comparer la Sennheiser aux ensembles complets avec caisson et satellites comme la Samsung Q990B au tarif identique. Mais, tout est compris avec Samsung. Cette dernière va encore plus loin dans l’immersion avec plus de haut-parleurs et des enceintes surround physiques. Le caisson est aussi plus démonstratif. L’ensemble Samsung est plus imposant et nécessite plus de place. La Sennheiser est tout de même devant en termes de finesse de restitution.

Sennheiser Ambeo Soundbar Plus : l'avis de Clubic

9

En réduisant sa barre Ambeo dans une version Soundbar Plus facile à installer, nous n’avons pas perdu au change. C’est la barre tout-en-un la plus immersive que nous connaissons à ce jour avec des effets réalistes dans les trois dimensions et quasiment jusque derrière le canapé.

Les réglages audio multiples servent à la personnaliser de façon simple ou avancée. La connectivité réseau permet de s’en servir d’enceinte connectée de luxe dont beaucoup se contenteraient à la place d’un vieil ensemble HiFi. Difficile de lui trouver des défauts !

Les plus

  • Immersion sonore totale
  • Effets précis et bien placés
  • L’impression que les murs ont reculé
  • Grave cohérent sans être démonstratif
  • Connectivité complète

Les moins

  • Absence d’afficheur en façade
  • Pas de Dolby Vision ou de 120 Hz sur les entrées HDMI
  • Manque les réglages du sub sur la télécommande

Films 10

Musique 9

Gaming 10

Connectivité 9

Ergonomie 8

Finitions 10

Sennheiser Ambeo Soundbar Plus au meilleur prix
Son-Vidéo 2000€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
5
4
Spashe
Merci pour le test <br /> Petite question vu que vous avez eu la JBL 1000 récemment, est-ce qu’il y a un gap énorme entre les deux, notamment la qualité des effets de hauteur, ou la JBL se défend bien avec les surround physiques ?<br /> Je viens de commander la JBL mais ce test me pose question !<br /> Merci d’avance
Multiroom
@Spashe En réalité, on ne peut pas comparer une barre avec satellites surround face à une barre sans satellites. Ce n’est pas le même usage. Soit on veut du tout-en-un qui prend le moins de place, soit on est prêt à installer des satellites. Dans le cas de la JBL, pas de fil encombrant, mais il faut les recharger/déplacer tous les 1/2/3 jours.<br /> Si l’on prend l’immersion globale, on a des effets à 360° horizontaux que l’on ne peut pas avoir avec la Sennheiser qui se limitera toujours à 180°. Elle arrive justement à le faire, limite à les dépasser, alors que les concurrentes seraient plutôt entre 120 et 180°. C’est là-dessus que la Sennheiser est supérieure à toutes les barres tout-en-un.<br /> Si vous attendez de vrais effets ponctuels surround et un englobement totale, il vous faut la JBL. Si une immersion qui remplit la moitié de la pièce vous suffit, alors la Sennheiser est préférable car elle est aussi plus qualitative dans l’espace entre la barre et la position d’écoute.<br /> Cela dépend vraiment des goûts de chacun !
Robced
Bonjour,<br /> Merci pour ce test mais ma question est de savoir est ce que la barre Ambeo plus est elle mieux ou moins bien que sa grande sœur Ambeo max. Si on ne tiens pas compte de la différence de prix. Laquelle est la mieux. Sachant que j ai la place aussi de mettre la max. Donc vous avez compris je ne demande qu’à savoir laquelle a les meilleurs performance en occultant le prix et l’encombrement.<br /> Merci
Multiroom
@Robced Je n’ai pas eu les deux barres simultanément. La dernière fois que j’ai testé la Amebo Max, c’était il y a 3 ans. Il m’est donc impossible de dire quelle est la meilleure des deux…
krakitos
Bonjour,<br /> En ce qui concerne la restitution des voix, comment se comporte cette Sennheiser Ambeo Soundbar Plus comparer a votre precedent test sur le JBL 1000 ? Il semblerait que les voix sont en retrait sur la JBL.<br /> Merci.<br /> Cordialement.
Multiroom
@krakitos Bonjour,<br /> La JBL 1000 a effectivement cette problématique de voix en retrait, sans possibilité de réglage. La Sennheiser Ambeo n’a pas ce problème. D’une part parce que le calibrage automatique est efficace pour bien équilibrer les canaux, d’autre part car il y a un réglage d’accentuation des dialogues ainsi qu’un égaliseur pour remonter le médium si besoin.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers tests

Test Elgato Facecam : que vaut son
Test G.Skill Trident Z5 RGB DDR5-6800 CL34 : et la DDR5 se transforme en fusée !
Test Intel Core i3-13100F : que vaut l'entrée de gamme de Raptor Lake ?
Test Polar Ignite 3 : une montre connectée sport tout en élégance
Test Sony DualSense Edge : la manette ultime pour la PS5 ?
Test QNAP TS-464 : un NAS performant, évolutif mais trop complexe ?
Test Acer Swift Edge : un laptop OLED ultra léger grisant, mais en manque d'énergie
Test GeForce Now Ultimate : la meilleure expérience Cloud gaming s'améliore encore
Test Corsair Vengeance RGB DDR5-6000 CL30 EXPO : les excellentes performances d'un kit certifié pour AMD AM5
Test Intel Core i5-13400F : le meilleur rapport performances-prix du moment
Haut de page