Devialet Dione : l'expérience immersive tout-en-un dans une barre de son très haut de gamme

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
29 mars 2022 à 10h00
16
Devialet Dione
© Devialet

Après l'incroyable succès des Phantom  et leurs déclinaisons, la bonne recette (avec quelques couacs au lancement) des écouteurs Gemini, ou encore divers partenariats, le constructeur français Devialet vient d'annoncer sa première barre de son , la Dione.

Sans surprise, c'est le haut de gamme qui est visé ici.

Une forme sage, à une sphère près

Presque classique, la Devialet Dione veut concilier la discrétion et la qualité sonore. Sur le premier point, la marque réussit clairement son pari, puisqu'elle développe un modèle de seulement 77 mm d'épaisseur (120 cm de large et 16,5 de profondeur), qui plus est d'un design angulaire assez sobre. Surtout, contrairement à ses enceintes connectées , d'un blanc immaculé, la Dione élimine tout type de réflexion lumineuse afin de ne pas déconcentrer l'utilisateur. Devialet opte donc pour une couleur sombre, avec utilisation de tissu et d'un capot en aluminium massif, anodisé en noir mat.

Vous l'aurez remarqué, un « détail » vient perturber cette sobriété : une sphère en métal ajourée, calée dans un petit cratère dédié. Cet élément, baptisé « ORB », est un point central de la partie sonore.

Devialet Dione
© Devialet

La connectique est particulièrement dépouillée, puisque nous ne retrouvons qu'un unique port HDMI 2.1 eARC (compatible CEC), et un unique port optique, ainsi qu'une prise Ethernet. Pas de sortie pour caisson de basses, ou autre prise avancée. La barre de son se veut tout-en-un, sans module surround ou subwoofer.

Heureusement, la Dione s'inscrit dans l'écosystème connecté Devialet. Pas encore Multiroom (c'est prévu via une future mise à jour), elle fonctionne avec l'application smartphone de la marque, ce qui permet un pilotage avancé. L'appareil est également pilotable avec la télécommande Remote de Devialet.

Mais surtout, le modèle est compatible avec les protocoles réseau Airplay 2, Spotify Connect, ainsi que UPnP. Pour dépanner, un module Bluetooth 5.0 est présent.

De la grande basse, format mini ?

On attend forcément Devialet sur le terrain de la basse. La tâche s'avère difficile ici, puisque la finesse du produit nécessite d'optimiser au maximum la structure. Très ambitieuse, l'architecture sonore repose sur un ensemble de 17 haut-parleurs, répartis ainsi :

  • 8 woofers (basses) elliptiques répartis en 4 paires, chacune montée en push-push (chaque haut-parleur dos à dos avec son modèle jumeau) afin d'améliorer l'extension.
  • 8 haut-parleurs large-bande latéraux de 41 mm avec cône en aluminium : 2 à l'avant, 2 sur la tranche externe, 4 sur la face supérieure.
  • 1 haut-parleur large-bande dans la sphère, épaulé par deux radiateurs passifs. Ce haut-parleur est totalement dédié à la voie centrale (dialogue).
Devialet Dione
© Devialet

L'ensemble est propulsé par une amplification ADH (sorte d'hybridation entre classe A et classe D) de 950 W RMS, pour une réponse en fréquence (sans doute un peu optimiste) de 24 Hz è 21 kHz.  

Modernité oblige, la barre de son est compatible avec les contenus Atmos (équivalent 5.1.2), qu'elle reproduit grâce à la disposition des haut-parleurs large-bande sur toutes les faces, et à l'utilisation d'une technologie de formation de faisceaux sonores (beamforming), l'ADE (Advanced Dimensional Experience). Un autre algorithme propriétaire, le SPACE, permet même d'upmixer les sources stéréo vers un contenu 5.1.2.

Afin de s'adapter au type de contenu, plusieurs modes sonores SPACE sont disponibles : Cinéma, Musique, Spatial, et Voix, chacun présentant différemment la scène sonore. Enfin, l'égalisation AVL (Advanced Dimensional Experience) permet d'adapter le niveau sonore suivant la situation. Cela permet, par exemple, de ne pas jouer en permanence sur le volume, afin de faire ressortir les voix (souvent à bien trop faible volume par rapport à des sons types explosions).

Devialet Dione
© Devialet

En outre, la Dione peut se placer à l'horizontale, mais également à la verticale (accrochée au mur). Les traitements sonores s'adaptent ainsi à cette orientation, ce qui permet de conserver la même sonorité.

Intrigante ? Oui, d'autant que la petite présentation du produit nous a montré que le niveau de basses était effectivement bien là. Lancée à tout de même 2 190 euros, la Devialet Dione s'attaque à de très sérieux adversaires, et n'aura pas le droit à l'erreur.

Source : Communiqué Devialet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
11
elrazor
Trop cher pour ce que c’est, normal c’est Français.
guifou
Content de voir que vous l’avez déjà essayé pour avoir un avis si tranché !<br /> Qu’est ce qui ne va pas à ce prix là du coup ?
zoup01
À ce prix, on peut se trouver un vrai système 5.1 complet.<br /> J’ai du mal à être convaincu par des barres de son, sans enceintes arrières…à part l’encombrement, je ne vois pas trop l’avantage.
Popoulo
@elrazor : Tu connais pas la marque. C’est généralement autre chose que les daubes plastoc chinoises ou coréennes.
Multiroom
zoup01:<br /> à part l’encombrement, je ne vois pas trop l’avantage.<br /> C’est l’avantage des barres de son par rapport à un système 5.1 complet, et c’est pour ça que les gens achètent une barre de son et pas un système 5.1.
alexinou
@Popoulo A ce prix là, heureusement que ce n’est pas de la daube plastoc. Si tu mets le prix sur des marques chinoises ou coréennes tu as du très bon. Mais en europe on importe que des produits pour faire de la marge donc bon … La qualité à un prix.
LeToi
A peine moins chère que l’Ambeo Soundbar mais avec moins de codecs audio pris en charge…
Morak
En tout cas, stylé le design avec la boule au milieu! Ca me fait penser à une absorption dans un trou noir. Vraiment beau rendu on peut applaudir, GG. Sauf le prix x)
Yannick2k
tiens! c’est Allemand, c’est encore plus cher !<br /> AVCesar<br /> CES 19 &gt; Sennheiser Ambeo SoundBar, barre sonore 13 haut‑parleurs, Dolby...<br /> Sensation du dernier salon IFA de Berlin en septembre dernier à l'occasion d'une démonstration incroyablement spectaculaire, la barre de son Sennheiser Ambeo Soundbar est également présente au CES de Las Vegas 2019. L'occasion de...<br />
elrazor
J’ai fait un doublon, voir réponses plus bas
elrazor
Tu as BOSE et JBL aussi, qui ont des bons produits et qui valent leurs prix.
elrazor
Si justement la marque je la connais, à savoir que même Free étant actionnaire de cette entreprise a fait fabriquer des enceintes Devialet pour ces Box Delta, perso je préfère d’autres marques, je connais le produit et ca m’intéresse pas du tout, quant à la technologie française, encore moins. Ca toujours été cher de notre contrée sans vraiment avoir la qualité requise.<br /> Tu as BOSE et JBL aussi, qui ont des bons produits et qui valent leurs prix.<br /> Quant à Devialet: Devialet Expert 1000 = 27900€<br /> Devialet Phamtom 108 = 3390€<br /> etc etc… j’espère que pour ce prix la, ca fait cafetière en grains incluse.
TNZ
Questions naïves : Quel élément permet de dire que c’est du haut de gamme à part le prix indécent ? Y a t’il eu une écoute en auditorium ? Y’a t’il eu comparaison par rapport aux autres produits du secteur ?<br /> Devialet sont peut être très bon sur les circuits électroniques mais ils ne font que de l’acoustique d’oscilloscope … et quid des sources sonores ? A croire qu’on peut prendre n’importe quel amplificateur du marché et n’importe quel MP3 encodé à la truelle pour avoir le summum de l’audio. Le pire c’est qu’il y a des gens pour y croire.<br /> L’approche acoustique Devialet est trop complexe pour être honnête. Allez en auditorium, écoutez, comparez et laissez vos oreilles guider votre choix. C’est comme le vin, il y a plein de subtilités à découvrir qui plairont à certains et pas à d’autres. Devialet c’est du rosé-pamplemousse hors de prix avec un emballage doré à paillettes.<br /> Ne marchez pas dans la mode, ça porte malheur.
LeToi
éléments de réponse : Test Barre de son Devialet Dione : des basses détonantes et de la puissance à revendre - Les Numériques
TNZ
Autant lire le test FNAC et celui de Science &amp; Vie junior. Ce n’est que de l’infomercial. Quand je parle de comparatif, je parle en auditorium avec toute un chaîne cohérente source / ampli / enceinte.<br /> Les basses profondes, ça veut dire quoi ? Et la musicalité, le rendu de l’image acoustique ?<br /> Il y a plein de jolies courbes qui donne un air scientifique … mais es tu capable de te représenter les capacités de restitution sonore avec ce genre de courbe ? Le fait pour une enceinte d’être douce ou ciselée, d’avoir de la dynamique et de la clarté.<br /> C’est comme les vendeurs de voitures qui nous refilent de l’ESP en nous faisant croire qu’on va devenir des pilotes.
jpn80
Pourtant la conclusion du test des Num énumère presque autant de défauts que de qualités, dont la faible spatialisation qui n’est pas un des moindres pour ce type de produit.
Yannick2k
ouais je sais bien, mais c’était pour répondre à ta critique du français et cher !
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Ces écouteurs sans fil raviront votre maman pour la fête des mères
Les AirPods Pro 2 dès cette année, mais sans passer à l'USB-C ?
Sony lance les LinkBuds S, des WF-1000Xm4 simplifiés mais next-gen... et brouille encore les pistes
On connaît le prix des Google Pixel Buds Pro en France... et c'est une bonne surprise !
Après sa
Turtle Beach dévoile une oreillette-micro gamer pour smartphone et ordinateur
Cette barre de son Sony voit son prix diminuer de plus de 100€ !
Sony WH-1000Xm5 : le roi des casques nomades révolutionne enfin son design et perfectionne sa technologie
Officiellement abandonnés par Apple, les iPod sont déjà en rupture de stock
Workspace, Google Assistant, Android 13, Pixel 6A, Pixel Buds Pro : ce qu'il faut retenir de la Google I/O 2022
Haut de page