Sommaire

Test Muse M-150 IP : le dock à la sauce française

19 mai 2021 à 13h36
0

Muse M-150 IP

Quoi de mieux qu'un cocorico pour se réveiller ? Et oui, Muse est un constructeur d'électronique grand public français (aucun lien de parenté avec le groupe britannique...). Plus diversifié qu'iHome ou iLuv, Muse reste tout de même assez spécialisé dans l'audio. Nous testons ici le M-150 IP.

01C2000004523324-photo-muse-m-150-ip.jpg
Muse M-150 IP


Présentation

Le M-150 IP est le plus volumineux des docks radio-réveil testés : 35,9 cm de large pour un cylindre de 13 cm de diamètre. Attention donc, l'appareil ne passera pas sur toutes les tables de chevet. Le design est clairement plus celui d'un dock que celui d'un réveil. Ce qui surprend en revanche, c'est le poids plume de la bête : seulement 1 Kg. Ce côté 100 % plastique inquiète même si l'assemblage reste sérieux. Muse fournit une télécommande très classique (avec un beau « made in China » au dos), et six socles adaptateurs pour iPod mini, iPod 4ème et 5ème génération, iPod nano (toutes générations), iPod classic, iPod touch et iPhone toutes générations. Mais rien de vraiment adapté à l'iPhone 4 (même si un des socles fourni correspond à peu près).

0000006E04523348-photo-muse-m-150-ip-dock.jpg
0000006E04523360-photo-muse-m-150-ip-t-l-commande.jpg
0000006E04523340-photo-muse-m-150-ip-connectique.jpg

La prise dock, la télécommande et la connectique


En matière de fonctionnalités, notez que le M-150 IP propose deux alarmes, cinq égaliseurs sonores, une sortie S-vidéo, une entrée son et vingt presets FM. Le reste est habituel pour un réveil : choix de la source (buzz, radio ou iDevice), snooze, sleep... Mais pas de timer. Et on regrettera de ne pas pouvoir régler la durée de la répétition. Par contre, le M-150 IP se montre très économe en énergie. En effet, notre wattmètre indique 0 watts quand l'appareil est en veille avec le rétro-éclairage au minimum et 0,6 watt avec le dimmer au maximum. L'iPhone reçoit 6 watts en charge.

Ergonomie

Si l'ergonomie n'est pas mauvaise dans l'absolu, il y a tout de même des détails gênants pour un réveil. Le principal étant la taille ridicule et l'emplacement mal choisi du bouton de répétition : à côté du dock, dans l'enfilade des 13 touches. Si le réveil est du bon côté du lit ça passe encore, mais dans le cas contraire c'est l'arrachage d'iPhone garanti ! Avoir autant de boutons étalés sur les 35 cm de l'appareil n'est de toute manière pas une riche idée.

0000009604523332-photo-muse-m-150-ip-commandes1.jpg
0000009604523336-photo-muse-m-150-ip-commandes2.jpg

La première rangée de boutons à droite du dock... et de l'autre côté du dock, la deuxième rangée avec la petite touche « snooze »


On regrettera également que Muse ne fournisse pas d'application. Ou que le rétro-éclairage bleu de l'affichage ne se coupe pas complètement au besoin. Ou encore qu'il n'y ait pas de synchronisation automatique de l'heure. En résumé, la partie dock convient, la partie réveil déçoit...

0000009604523344-photo-muse-m-150-ip-dimmer.jpg
Rétro-éclairage au minimum puis au maximum


Audio

Sur le terrain de l'audio, le Muse M-150 IP se situe entre le dock Logitech pour sa puissance et le dock iLuv pour sa sonorité « plastique ». Mais il offre un rendu nettement plus creux que l'iMM178, un peu étouffé dans les graves, presque nasillard dans les aigus. Et les différents égaliseurs n'arrangent rien, au contraire. Au final, on se situe toujours dans une moyenne correcte pour du radio-réveil. Mais pour un dock...

Conclusion

Le Muse M-150 IP est un bien moins bon dock que le Pure-Fi Express Plus de Logitech, mais un meilleur réveil. En même temps, ça n'est pas très compliqué ! Disons qu'à moins de 65 € il se défend correctement. Dommage que Muse n'ait pas plus soigné l'ergonomie de son produit en se mettant davantage dans la tête d'un utilisateur de radio-réveil, notamment en disposant les touches de façon plus intelligente, et en apportant des petits conforts comme la synchronisation automatique de l'heure.

Muse M-150 IP

4

Les plus

  • Bonne puissance
  • Connectique complète / faible conso
  • 20 presets de radio / 5 égaliseurs
  • Prix intéressant / compatibilité

Les moins

  • Ergo pas typée réveil / bouton snooze
  • Pas d'appli ni de synchro heure
  • Affichage ne s'éteint pas totalement
  • Finition légère / son moyen

Ergonomie4

Qualité audio5

Fonctionnalités7

Finition5


Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Le portage de Chromium OS débute pour le Raspberry Pi
HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Test de Mozilla Firefox 4.0 : de retour au top ?
Haut de page