Rode NT-USB mini : un microphone USB très abordable dédié aux streamers et podcasters

Guillaume Fourcadier
Spécialiste Audio
12 février 2020 à 18h40
0
Rode NT-USB Mini (3).jpg
© Rode

Célèbre constructeur de microphones, dont le catalogue va du simple micro-cravate à du très haut de gamme à ruban, Rode est particulièrement plébiscité par les petits créateurs de contenu.

Après le NT-USB, un petit modèle USB clé en main assez intéressant, le constructeur s'apprête à sortir son petit frère NT-USB mini. Plus petit, moins cher et un peu plus simple, il s'adresse avant tout aux podcasters et aux streamers peu argentés.


Le petit micro USB-C en mode perso

Passant heureusement le cap de la prise USB-C (ce qui n'est pas si courant dans les microphones USB), le NT-USB mini est de type plug and play. Un branchement sur PC ou MAC, et le modèle est comme un périphérique d'entrée. Pas de mot sur un éventuel branchement sur smartphone, mais cette fonction était déjà possible sur le précèdent NT-USB.

Rode NT-USB Mini (2).jpg
© Rode

Micro uniquement de type cardioïde, c'est-à-dire enregistrant dans un angle assez large vers l'avant, il ne sera adapté qu'à un usage individuel. En comparaison, un classique (mais plus cher) comme le Blue Yeti peut enregistrer en cardioïde, en bidirectionnel (d'un côté et de l'autre) et en omnidirectionnel (360°).

Très petit (141 mm de longueur et 54,5 mm de largeur), le NT-USB mini intègre une prise casque en jack 3,5 mm avec potentiomètre. Pas de réglage du gain du microphone en revanche, ni de bouton pour déclencher un effet ou un filtre particulier. Le produit est intégré dans un socle orientable, lui permettant de pivoter à 360°, et d'être facilement adapté sur un piétement de bureau (livré) via une accroche magnétique, ou accroché à un bras articulé via son pas de vis clipsable.

Rode NT-USB Mini (4).jpg
© Rode

Simple, basique, efficace ?

Pour parler technique, ce micro mono utilise un condensateur à électret, et intègre à la fois la pré-amplification et le convertisseur numérique analogique dans le boitier (ce qui est toujours le cas pour un micro USB). Il permet d'enregistrer un signal jusqu'en 24 bits avec un taux d'échantillonnage de 48 kHz, soit plus que son aîné limité à 16 bits. La marque annonce une réponse en fréquence de 20 Hz- 20 kHz et un SPL de 121 dB, volume à partir duquel le taux de distorsion harmonique dépasse les 1 %. Enfin, NT-USB mini intègre un filtre anti-pop pour ne pas ruiner vos enregistrements sur les consommes « P » ou « B » trop appuyées.

Rode NT-USB mini (5).jpg
© Rode

Sur le papier seule la cellule différente et moins large que celle du NT-USB risque de vraiment jouer sur la partie sonore. Notons également la palette de réglage (dont le gain) présente directement sur le NT-USB et non sur la version mini.

Annoncé à 100 $, le Rode NT-USB Mini devrait donc se trouver aux alentours des 100 / 120 euros en Europe.

Source : audioxpress
0
1
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Airbus : les USA augmentent nettement les taxes douanières sur les avions européens
Il y a maintenant 300 satellites Starlink au-dessus de nos têtes
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Bugatti dévoile un concept d'hypercar dément, conçu par un étudiant en design
Le processeur AMD Threadripper 3990X peut faire tourner Crysis… Sans carte graphique

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top