WoW The Burning Crusade : premier contact

le 28 juillet 2006 à 18h00
0
Adeptes du massivement multijoueur ou réfractaires au jeu en ligne, aficionados de Blizzard ou critiques à l'égard du studio californien... peu importe dans quel camp vous vous situez, vous connaissez forcément World Of WarCraft. Jamais un titre n'avait jusqu'à présent réussi pareille prouesse et en l'espace de vingt mois, le fameux jeu de Blizzard est parvenu à rassembler la bagatelle de 6,5 millions d'abonnés. Impossible à vérifier, un tel chiffre donne le vertige et a rendu celui que l'on nomme wow tout simplement incontournable. Alors forcément, quand Blizzard décide d'organiser une présentation de la première extension pour son rouleau compresseur, on ne peut passer à côté de l'événement.

World Of WarCraft : et la Croisade s'amuse...



En début de semaine, Blizzard et Vivendi ont effectivement convié toute la presse vidéoludique française à une présentation de l'extension la plus attendue du moment. Hélas, autant être clair d'entrée de jeu, de nombreuses questions sont restées sans réponse et Frank Pearce, vice-président au développement chez Blizzard, jouait très fréquemment la carte du « vous en saurez plus prochainement ». De la même manière, si nous avons pu voir le jeu tourner, le monde n'était pas « opérationnel » et il faudra donc attendre le bêta test pour se faire une première idée du jeu... Cela n'a pas empêché Blizzard de nous détailler de nombreux éléments de cette Burning Crusade qui promet d'être particulièrement riche. Tout d'abord et comme vous le savez sans doute déjà, deux nouvelles races font leur entrée dans le monde de World Of WarCraft. Sur une île (Azuremyst) au large d'Auberdine, se trouvent les Draeneïs et leur « ville » de départ, Exodar (en fait, un vaisseau écrasé). Descendant des Érédars, ils haïssent les Orques qui les ont pratiquement exterminés de l'Outreterre et permettent aux joueurs de l'Alliance de découvrir la classe de chaman.


Sensiblement plus petite que Stormwind ou Orgrimmar, Silvermoon, la capitale des Elfes de Sang est dotée d'une architecture flamboyante

À côté de cette « nouvelle » classe, les Draeneïs peuvent incarner de plus classiques guerriers, paladins, prêtres, magiciens et chasseurs. En dehors d'un design plutôt massif, ils ont une affinité pour les cristaux et sont donc naturellement destinés à exercer le métier de joaillier... la nouvelle profession que nous détaillerons un peu plus tard. Afin d'équilibrer les choses, la Horde profitera également d'une nouvelle race, les Elfes de Sang. Installés dans leur cité de Silvermoon en Quel'Thalas au nord des Maleterres, ces Elfes tout de rouge vêtus ont été proches de l'extinction lorsque le maléfique Arthas réduisit en cendres leur Royaume. Cherchant une nouvelle source de pouvoir, les survivants se tournèrent alors vers Illidan, l'Elfe de la Nuit déchu, et vers la magie démoniaque. Ce faisant, ils s'écartèrent de l'Alliance et rejoignirent peu à peu les rangs de la Horde. Dans World Of WarCraft, les Elfes de Sang permettent surtout d'apporter la classe de paladin aux joueurs de la Horde... et tant pis pour les différences entre les deux grandes factions de World Of WarCraft.

Si au grand dam de certains joueurs, Blizzard a bel et bien pris le parti « d'équilibrer » ses deux camps, Frank Pearce nous a précisé que quelques traits caractéristiques devraient différencier le chaman draeneï des autres. Ces traits seraient directement liés à la race, mais le responsable de Blizzard n'a pas voulu en dire plus et a préféré embrayer sur l'une des nouveautés majeures de Burning Crusade : la nouvelle profession de joaillier. Celle-ci marque l'avènement du sertissage dans World Of WarCraft et devrait apporter beaucoup de variété aux équipements. Un joaillier est en fait un expert dans la création de gemmes qu'il réalise à partir des cristaux disponibles dans le jeu. À l'heure actuelle, le nombre de gemmes différentes n'a pas encore été arrêté, mais nous avons déjà pu en voir une jolie palette. En fonction de leur couleur, ces gemmes donneront un bonus particulier à l'objet sur lequel elles sont enchâssées, sachant qu'il ne devrait pas y avoir plus de trois emplacements par article.

Une fois les gemmes obtenues, un objet pourra être serti par n'importe quel joueur, comme il est possible d'utiliser un kit d'armure par exemple. De plus, si les objets avec emplacements pourront être découverts en jouant, les métiers actuels pourront également fabriquer de tels équipements. Les emplacements disponibles sur un objet seront le plus souvent « neutres », c'est-à-dire que seul s'appliquera le bonus de la gemme. En revanche, des emplacements « de couleur » profiteront d'un bonus supplémentaire si la gemme correspondante est insérée. Précisons qu'une gemme enchâssée ne pourra pas être récupérée, mais il sera possible de la détruire pour regagner l'emplacement. Enfin, si la chose est susceptible d'évoluer, il est question de métagemmes aux pouvoirs encore plus grands. Frank Pearce n'a pas voulu nous indiquer la procédure de création de ces métagemmes, mais elles donneront des bonus supplémentaires si certaines conditions sont remplies : par exemple, que 12 gemmes d'une couleur donnée soient enchâssées dans l'ensemble des objets du joueur.


Elfes de Sang et Draeneïs réduisent considérablement les différences qui existent entre les deux factions de World Of WarCraft

Sans doute l'un des éléments les plus mis en avant depuis l'annonce de Burning Crusade, la présence de montures volantes n'a toutefois pas suscité l'enthousiasme escompté par Frank Pearce. Il faut dire que la fonctionnalité est encore largement en développement et pour être tout à fait honnête, nous n'avons pas appris grand-chose de plus depuis l'E3 2006 de Los Angeles. Si d'autres montures sont à l'étude chez Blizzard, nous n'avons d'ailleurs pu en découvrir qu'une, déjà présentée à plusieurs reprises : le drake du néant. Même celle-ci est loin d'être terminée et le design qui nous a été montré pourrait ne pas être celui de la version finale. Du côté des certitudes, nous savons donc que les montures volantes seront réservées à l'Outreterre et que leur principal intérêt (en dehors de la frime), sera d'atteindre des zones sinon inaccessibles. Comme une monture classique, elles ne permettront pas le combat et pour le moment, Blizzard n'a pas déterminé la procédure d'obtention : quête ou achat, la question est toujours d'actualité.

Depuis le début de cette preview, il a déjà été à plusieurs reprises question de l'Outreterre et il est plus que temps de préciser un peu les choses. Afin d'élargir l'horizon des joueurs, Blizzard s'est effectivement lancé dans la conception de nouvelles zones de jeu et l'Outreterre n'est rien d'autre que la plus importante d'entre elles... Un nouveau continent, ni plus, ni moins ! Derrière ce nom mystérieux se cache le nouveau visage du monde natal des Orques, Draenor. Après la Deuxième Guerre, l'Alliance traversa la Porte des Ténèbres pour vaincre Ner'zhul. Acculé, celui-ci décida de s'enfuir, mais en ouvrant un nouveau portail, il provoqua une terrible explosion qui déchiqueta Draenor lui donnant l'aspect qu'il a encore aujourd'hui : des lambeaux de terre plus ou moins grands balayés par les vents du Néant. Maintenant royaume d'Illidan, Draenor porte le nom d'Outreterre. Il s'agit d'un pays particulièrement inhospitalier peuplé par quelques tribus draeneïs et par des orques primitifs.

Frank Pearce n'a pas souhaité entrer davantage dans les détails, mais nous devrions en savoir plus très prochainement. Le responsable de Blizzard a plutôt décidé de nous parler des nouveautés intégrées aux deux continents que nous connaissons déjà bien. Ainsi, comme la limite maximale de niveau passe avec Burning Crusade à 70, de nombreux éléments ont été créés pour que les joueurs puissent monter en puissance. La région de Quel'Thalas, patrie des Elfes de Sang sera ainsi ouverte de même que l'île des Draeneïs. Blizzard a bien sûr prévu de nouveaux donjons et en plus de la tour du sorcier Medivh à Karazhan, déjà présentée, nous avons pu découvrir le Réservoir de Coilfang ainsi que le temple d'Arkan Dhun. Le premier est la demeure de puissants Nagas décidés à puiser les eaux des marais avoisinants pour leur usage personnel. Graphiquement, ce donjon sera donc très « mécanique » avec de nombreuses canalisations et autres pompes. Arkan Dhun se trouvera au milieu d'une zone complètement dévastée suite à une expérience d'invocation ayant mal tourné.


Outreterre, Réservoir de Coilfang et Tour de Medivh sont quelques-unes des nouvelles zones imaginées par Blizzard

Avec ces quelques nouveaux donjons (et bien d'autres encore à annoncer), Blizzard confirme son intérêt pour les structures à plusieurs « ailes ». Cela permet tout d'abord au développeur de varier les plaisirs en créant par exemple une aile pour les groupes de cinq joueurs et une autre pour les raids, mais cela permet en plus de jouer plus tranquillement : on peut faire le donjon en plusieurs étapes et ainsi éviter les séances de quatre heures sans interruption. Certaines ailes de ces donjons seront également réservées aux personnages les plus puissants (niveau 70), que d'autres permettront justement de progresser vers ce dernier niveau, mais il est également question de donjons « adaptifs » dont le niveau des monstres serait en rapport avec celui des joueurs. Bien sûr, les récompenses seront à la hauteur de la tâche et Frank Pearce n'a pas caché que les nouveaux objets imaginés par les développeurs bouleverseront plutôt deux fois qu'une l'économie et les habitudes des joueurs : durant quelques trop brèves secondes, Frank Pearce nous a d'ailleurs dévoilé divers articles qui auront fait saliver plus d'une personne dans l'audience !

Cette augmentation de niveau maximum permettra donc de découvrir de nouveaux objets remarquablement puissants, mais elle permettra également d'obtenir de nouveaux talents, sortilèges et compétences. Dans ce domaine, Blizzard semble avoir encore beaucoup de travail, mais Frank Pearce nous a assuré que les arbres de compétences profiteront d'au moins deux nouvelles aptitudes. Enfin, pour en terminer avec cette mise au point des nouveautés de Burning Crusade, Blizzard nous a précisé qu'un très large travail avait été accompli afin que les vieilles zones profitent aussi de nombreuses améliorations. Les nouvelles races seront l'occasion d'arpenter encore une fois ces zones et de nouvelles quêtes, nouveaux monstres et nouveaux objets feront donc leur apparition afin d'apporter un peu de sang neuf. Nous laissant sur notre faim, Blizzard n'a pas souhaité s'exprimer sur les améliorations au mode PvP et a préféré nous donner rendez-vous pour une prochaine présentation... La sortie de Burning Crusade n'étant pas prévue avant la fin de l'année, nous avons encore le temps !

00D2000000338286-photo-world-of-warcraft-the-burning-crusade.jpg
00D2000000338285-photo-world-of-warcraft-the-burning-crusade.jpg
00D2000000338284-photo-world-of-warcraft-the-burning-crusade.jpg
Modifié le 20/09/2018 à 14h23
Mots-clés :
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top