AVerMedia AVerTV CardBus

23 mars 2005 à 16h55
0
0000007800122563-photo-avermedia-avertv-cardbus-8.jpg
En attendant l'avènement de la télévision numérique, prévu pour la fin de ce mois dans les plus grandes villes de France, nous avons choisi de nous pencher sur un tuner TV peu commun conçu pour les Ordinateurs Portables. Jusqu'alors le moyen de regarder la télévision sur votre portable était d'acquérir un tuner externe USB. Si la solution était tout à fait fonctionnelle, elle n'avait rien de vraiment transportable et il valait mieux disposer d'un portable muni de ports USB 2.0. Depuis peu, le constructeur taiwanais AVerMedia propose une véritable alternative avec un tuner TV pesant moins de 50 grammes et se présentant sous la forme d'une carte PCMCIA ! La solution ultime pour regarder la télévision lors de vos déplacements ?

Présentation et installation

Une fois n'est pas coutume, ce paragraphe sera relativement court puisqu'il n'y a pas grand-chose à dire sur le design de l'AVerTV Cardbus. Livrée dans une minuscule boîte jaune, la carte se présente au format PCCard 32 et dispose sur son extrémité d'une protubérance où sont regroupées les entrées / sorties vidéos. On y trouve un connecteur d'entrée au format S-Vidéo, un connecteur mini-jack pour l'acquisition de vidéos en composite ainsi qu'un second connecteur mini-jack pour relier la carte à une antenne coaxiale. AVerMedia livre naturellement les indispensables adaptateurs pour relier la prise antenne à la carte ainsi qu'un autre module regroupant les entrées composite et audio RCA pour les brancher sur le connecteur mini-jack. AverMedia a sélectionné un tuner TV Philips qui supporte les normes PAL / SECAM et qui permet de capturer des vidéos allant jusqu'à la résolution 720x576 pixels. De plus, l'AVerTV Cardbus est capable de recevoir les programmes diffusés en stéréo.

000000F000122561-photo-avermedia-avertv-cardbus-6.jpg
000000F000122562-photo-avermedia-avertv-cardbus-7.jpg

AVerMedia AVerTV CardBus

L'installation de l'AVerTV Cardbus est relativement simple puisqu'il suffit d'insérer le CD-ROM fournit pour que le logiciel AverTV se déploie. L'opération prend quelques secondes au bout desquelles vous pourrez brancher votre tuner TV en l'insérant dans le lecteur PCMCIA du portable. Lors du premier lancement d'AVerTV vous découvrirez un logiciel somme toute sympathique et basé en partie sur WinPVR d'InterVideo. Vous serez invité à lancer un balayage des chaînes disponibles, étape qui n'est guère fastidieuse le scan étant plutôt véloce. Lorsque les chaînes sont détectées il ne vous reste plus qu'à vous prélasser devant votre programme favori.

Les fonctions et limitations

Commençons par l'ergonomie de l'interface d'AVerTV qui se compose de deux éléments : une fenêtre de visualisation et un module de commande. La fenêtre est l'endroit où sont diffusés les programmes TV ainsi que les sources vidéo externes reliées au PC et elle comporte dans sa partie inférieure une barre de raccourcis permettant de changer de chaîne et de régler le volume. Cette dernière peut être masquée et à tout moment on bénéficie de l'OSD qui permet d'afficher en incrustation le nom et le numéro de la chaîne regardée. Le deuxième élément de l'interface, un module détachable, regroupe toutes les commandes du logiciel et affiche en prime l'heure. Lors de la visualisation, il est possible de basculer en mode plein écran d'un simple double clic. Dans cette configuration, un mouvement de souris fait apparaître dans la partie inférieure de l'écran une barre regroupant les principales commandes permettant de zapper ou bien de régler le volume. Il est également possible de configurer AVerTV pour que sa fenêtre ait une taille prédéfinie (320x240, 640x480) et mieux encore le programme en cours de diffusion peut s'afficher sur votre bureau à la place du fond d'écran sans masquer pour autant les icônes ou la barre des tâches Windows.

000000DC00122564-photo-avermedia-avertv-cardbus-9.jpg
000000DC00122565-photo-avermedia-avertv-cardbus-10.jpg
000000DC00122567-photo-avermedia-avertv-cardbus-12.jpg

Le logiciel AVerTV

Question fonctionnalités le logiciel d'AVerMedia s'avère plutôt riche et cela n'a rien d'étonnant lorsque l'on connaît son lien de parenté. AVerTV propose ainsi le TimeShifting qui, rappelons-le, permet de mettre en pause n'importe quel programme TV pour le reprendre au moment même où vous l'avez interrompu sans en perdre une miette. Le logiciel offre d'ailleurs la possibilité de régler la qualité de l'enregistrement effectué en TimeShifting avec plusieurs niveaux de compression. Pour l'enregistrement traditionnel des émissions TV, AVerTV dispose d'un programmateur, utile pour ne pas oublier d'enregistrer samedi prochain le dernier épisode de votre série favorite. Programmateur assez puissant d'ailleurs puisqu'il vous permet de définir avec précision pour chaque programme le format d'enregistrement, la périodicité éventuelle, la date et l'heure de début. Curieusement, il n'est pas possible de définir une heure de fin comme sur un magnétoscope et il faut définir une longueur d'enregistrement en minutes ou en heures. Le logiciel se propose également de tronquer automatiquement l'enregistrement pour le répartir plus facilement sur des CD ou DVD s'il doit dépasser la limite maximale de stockage de ces médias. En parallèle, AVerTV offre la possibilité de créer des images fixes (BMP, JPEG, PCX ou TIFF), sortes d'instantanés de vos programmes TV.

000000DC00122566-photo-avermedia-avertv-cardbus-11.jpg
000000DC00122568-photo-avermedia-avertv-cardbus-13.jpg
000000DC00122569-photo-avermedia-avertv-cardbus-14.jpg

AVerTV en fonctionnement

Quelque soit la source qui sera enregistrée (TV ou vidéo externe) il est possible de choisir un format d'enregistrement. Ici c'est l'abondance, AverMedia proposant divers codecs comme le MPEG1, le MPEG2, mais aussi le MPEG4. L'utilisateur peut ainsi choisir le codec de son choix y compris les fameux DivX et XviD. De plus, il sera possible de définir la taille de la vidéo enregistrée (320x240, 640x480 ou 720x480 notamment) ainsi que le niveau de qualité. AVerTV renferme également un mode d'enregistrement de l'audio uniquement, avec au choix WAVE ou MP3. Dans un autre domaine, AverTV dispose de quelques skins visant à égayer l'interface et le logiciel dispose de deux modes de désentrelacement (Bob et V-Sharp). On retrouve enfin une fonction de ratio (4:3 ou 16:9) ainsi que la fonction OverScan qui recentre très légèrement l'image en faisant disparaître les bords qui contiennent parfois des parasites.

000000DC00122570-photo-avermedia-avertv-cardbus-15.jpg
000000DC00122572-photo-avermedia-avertv-cardbus-16.jpg
000000DC00122573-photo-avermedia-avertv-cardbus-17.jpg

Ecrans de configuration d'AVerTV

L'offre d'AVerMedia, si elle fonctionne parfaitement, ne saurait faire oublier quelques limitations. Ainsi le télétexte n'est disponible qu'en PAL. Du coup, pour nous autres français qui utilisons le SECAM, il ne sera pas possible de consulter le télétexte via l'AVerTV Cardbus pas plus que nous ne profiterons de l'identification automatique des chaînes reçues. Autre grosse critique, si le tuner TV permet heureusement de recevoir les chaînes en SECAM, l'acquisition vidéo ne fonctionne pas du tout avec les sources PAL produisant ainsi une image en noir et blanc. Pour autant AVerTV propose des pilotes WDM que nous avons pu tester avec des logiciels comme PowerProducer de Cyberlink ou Studio de Pinnacle.

Quid des performances et de la qualité ?

Malgré l'ère Centrino, les portables disposent d'une puissance moindre que les PC de bureau lorsqu'il s'agit de traiter des flux vidéo. Partant de ce constat on aurait pu craindre que l'AVerTV Cardbus se satisfasse assez mal des portables actuels. En vérité, il n'en est rien et AverMedia recommande au minimum un Pentium 3 à 1 GHz alors que la configuration recommandée est un Pentium M 1.5 GHz. Lors de nos tests nous avons utilisé l'AVerTV Cardbus sur un portable Centrino à base de Pentium M 1.4 GHz accompagné de 512 Mo de mémoire et bénéficiant d'un circuit graphique signé Intel, l'i855G. Première bonne nouvelle, il n'y a aucun souci d'overlay et nous pouvons parfaitement regarder la télévision. La deuxième bonne nouvelle vient de l'occupation processeur qui oscille entre 10 et 25 ce qui laisse l'ordinateur utilisable pour accomplir d'autres tâches. Attention toutefois, l'activation du TimeShifting fait grimper dangereusement l'occupation CPU comme montré ci-dessous.

00122560-photo-avermedia-avertv-cardbus-5.jpg

L'activation de l'enregistrement en MPEG2 (qualité DVD) d'un programme TV s'avère particulièrement pénalisante avec une occupation processeur comprise entre 50 et 65 %. En enregistrant un flux vidéo provenant d'un caméscope l'occupation processeur se situe à peu près au même niveau. Nous avons également essayé l'AVerTV Cardbus sur une machine plus puissante, un Toshiba Satellite M30X basé sur un Pentium M 1.7 GHz et une Radeon Mobility 9700 sans rencontrer de problème particulier.

Soulignons tout de même que l'utilisation de l'AVerTV CardBus épuisera les Batteries de votre portable bien plus vite qu'en temps normal. Pour vous donner un ordre d'idée l'autonomie de votre mobile sera vraisemblablement divisée par deux. Question qualité de réception, l'AVerTV CardBus donne un résultat globalement très correct même si on reste un cran en dessous de la qualité d'une Hauppauge PVR250 par exemple. Les pilotes qui l'accompagnent ne semblent pas parfaits et nous avons relevé sur nos deux portables de test un problème de désynchronisation graduelle du son en mode télévision. Au bout de quelques minutes le son prend du retard par rapport à la vidéo ce qui rend n'importe quel programme particulièrement pénible à suivre. De temps à autres, nous avons également pu noter des problèmes de syntonisation. Alors qu'elles étaient pourtant parfaitement réglées, certaines chaînes se résumaient à de simples écrans neigeux nous obligeant à relancer le logiciel.

Conclusion

Novateur, l'AverTV CardBus dispose en principe d'arguments convaincants pour séduire les possesseurs de portables en quête de télévision mobile. Ultra compact, ne nécessitant aucun câble ni aucune alimentation secteur externe, l'AverTV CardBus saura se faire discrète lors de vos déplacements. De plus son utilisation n'exige pas une puissance monstre, la carte s'étant montrée tout à fait raisonnable dans sa consommation processeur avec notre Pentium M 1.4 GHz. Par ailleurs, l'offre logicielle est convaincante et si l'on peut regretter l'absence de programme de montage vidéo, fusse-t-il en version d'essai, l'application AVerTV est véritablement de bonne qualité. On pourra tout au plus lui reprocher son côté un peu trop power-user, qui déconcertera les utilisateurs les moins dégourdis.

Hélas si l'AVerTV CardBus avait sur le papier toutes les qualités pour séduire, avec notamment un prix agressif, le produit se fait au final recaler du fait de défauts beaucoup trop pénalisants. Le plus ennuyeux est bien sûr celui lié à la désynchronisation des flux audio et vidéo qui semble malheureusement affecter nombre de machines... Comme si cela ne suffisait pas, l'acquisition de vidéos n'est pas possible au format PAL et le télétexte n'est pas non plus disponible. Avec de telles limitations, l'AVerTV CardBus sera finalement relégué au rang de simple gadget sauf si son fabricant se décide à corriger les divers bugs liés aux pilotes.


AVerMedia AVerTV Cardbus

2

Les plus

  • Bon rapport qualité/prix
  • Solution compacte
  • Son stéréo

Les moins

  • Pas de télétexte
  • Désynchronisation audio
  • Acquisition non supportée en PAL

0

Fonctionnalités6

Qualité visuelle7

Prise en main7


L'AVerTV CardBus d'AVerMedia vous intéresse ? Retrouvez-la dans le comparateur de prix de Clubic.com
00073195-photo-gif-petite-fl-che-orange.jpg
Comparer les prix de l'AVerMedia AVerTV CardBus
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Vous pouvez activer un
Windows 10 : des soucis avec votre Wi-Fi ? Les nouveaux pilotes Intel devraient changer la donne
The Binding of Isaac Repentance : une version physique sur Switch, PS4 et PS5 plus tard dans l'année
Wii U : 4 ans après la Switch, la précédente console de Nintendo reçoit une mise à jour de son firmware
Lenovo tease le refroidissement de son futur smartphone gamer
Crusader Kings III : la prochaine mise à jour introduit la poésie, un nouveau moyen de séduire et de torturer
Les Français ont dépensé plus de 5 milliards d'euros dans le jeu vidéo en 2020, un record
Test Creative Stage V2 : une barre de son à la technique simple mais au bon rapport qualité-prix
Le disque dur externe Seagate Expansion Portable de 4 To à moins de 100€
Avis Apple iCloud (2021) : un service cloud optimisé pour les Mac, iPhone et iPad
Haut de page