Microsoft publie son application Selfie sur iOS

le 31 décembre 2015 à 17h08
0
Microsoft vient de publier une nouvelle application au sein de l'App Store d'Apple pour les aficionados de selfies.

Selon une étude du cabinet Flurry, 49,1% des appareils électroniques activés le jour de Noël étaient estampillés Apple. Et pour Microsoft, c'est l'occasion d'y installer une toute nouvelle application sobrement baptisée Microsoft Selfie.

L'application en question présente la particularité d'embarquer une série d'algorithmes permettant d'optimiser le cliché en prenant en compte la couleur de la peau, la luminosité ambiante, l'âge ou encore le sexe de l'utilisateur. L'objectif principal étant bien entendu de gommer les imperfections du visage.

On imagine que Microsoft Selfie s'appui sur les travaux précédemment menés par Microsoft Research au sein du programme How-Old.net. A l'aide d'une photo, le site en question prétend pouvoir retourner le sexe de la personne photographiée, ainsi qu'une estimation de son âge.

Récemment, Microsoft a publié son assistant virtuel Cortana à destination des utilisateurs d'iOS, lesquels peuvent également récupérer la suite d'application Office (Word, Excel, PowerPoint) mais aussi Outlook, Onenote ou encore OneDrive.


08295540-photo-microsoft-selfie.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés :
Applications mobiles
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.
Sélection Clubic VPN 2019

Les dernières actualités

L'Inde veut lancer une station spatiale d'ici 2030
Fiat Chrysler signe avec ENGIE pour offrir des solutions de charges électriques en Europe
88% des Américains consultent leur smartphone en regardant la TV
Le navigateur gamer Opera GX est accessible en early access
Test Asus ROG Strix SCAR III : RTX 2070 et 240Hz pour un portable gamer d'excellence
Malgré des AirPods 2 peu novateurs, Apple maintient son avance sur le marché des écouteurs sans-fil
Les Etats-Unis auraient implanté des
L'UE s'attaque au trafic en ligne d'espèces sauvages
Amazon Game Studios se sépare discrètement de dizaines d'employés
scroll top