Plus d’un tiers des entreprises concernées par le porno au boulot

26 janvier 2018 à 14h22
0
Le monde du travail, dans le domaine de l'industrie pornographique, est un scénario courant : la secrétaire, la stagiaire, la collègue...Il existe des milliers d'exemples et ils n'aident en rien la lutte contre le harcèlement sexuel sur les lieux de travail. Mais il existe aussi un phénomène un peu différent qui mélange les mêmes mondes : regarder du porno au boulot.

Le DailyMail dévoile le 22 janvier 2018 une étude de la firme spécialisée dans la sécurité informatique OneLogin qui devrait inquiéter tous les DSI.

Regarder des films porno au boulot est bien plus courant qu'on ne le pense

Le sondage réalisé par OneLogin a interrogé près de 600 DSI (Directeur des services informatiques) du Royaume-Uni et les résultats sont étonnants : 41 % d'entre eux ont déclaré qu'un « pourcentage élevé » d'employés ont déjà accédé à des sites pornographiques sur leur ordinateur de travail. Si certains ont été sans aucun doute touchés par des publicités et des pop-ups douteux, d'autres ont fort probablement décidé de regarder un film pornographique de leur propre chef.

Si regarder des films pornographiques au travail est déjà un problème en soi, notamment car on perd du temps de travail, la question se pose au niveau de la sécurité de ces sites. Ces derniers sont reconnus pour être des niches de programmes malveillants et de virus en tous genres : en accédant à ces sites les employés ouvrent la voie à des attaques.

01F4000008083668-photo-pornographie.jpg


On ne peut pas faire confiance aux employés

Selon OneLogin, près d'un tiers des entreprises interrogées (29%) ne surveillent pas le trafic Internet de leurs collaborateurs et 36 % ne prévoient pas de formations sur les risques sur Internet et sur la sécurité. C'est un véritable problème puisque selon la firme, réparer une fuite de données coûte en moyenne 2,8 millions d'euros.

Sans surveillance, les employés utilisent massivement des sites dangereux comme les sites pornographiques ou encore les sites de paris en ligne (45 % des DSI déclarent que leurs employés y accèdent) et les sites de streaming illégal (35%).

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le MIT met au point un outil de captation du CO2 plus efficace et moins cher
Une Tesla Model S dépasse le million de kilomètres
L'ancien salarié d'une auto-école condamné pour un avis négatif posté sur Google+
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
La Volkswagen e-up! 2.0 électrique affiche ses prix en France
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top