Face à la solitude et au confinement, les Français se sont tournés vers la technologie

ordinateur personne âgée © Pixabay
© Pixabay

Kaspersky vient de livrer les résultats d'une étude qui tend à montrer qu'une meilleure maîtrise des technologies aiderait les Français à se sentir moins isolés.

Le confinement a permis de mettre l'accent sur l'un des maux de notre société : la solitude. Beaucoup en ont souffert au plus fort de la crise de coronavirus , mais une étude réalisée par le cabinet Arlington Research pour Kaspersky auprès de 1 000 Français indique qu'ils étaient déjà nombreux à subir l'isolement en dehors du confinement. Et si les technologies faisaient office de salut pour lutter contre la solitude ?

La crise sanitaire a favorisé l'adoption des technologies

Il n'aura donc pas fallu attendre le confinement pour rappeler les Français à leur solitude. 37,9% des Français qui ont déclaré se sentir seuls depuis avril 2020 indiquent l'être tout autant ou moins qu'avant le confinement. Derrière cette statistique, il faut comprendre que la technologie a eu un réel effet durant le confinement. Distanciation physique et état d'urgence sanitaire obligent, l'usage de la technologie s'est répandu pour garder contact avec ses proches. Et enrayer cette solitude parfois destructrice.

Près de trois Français sur quatre (71%) ont déclaré que la technologie a aidé à maintenir le contact avec les membres de leur famille et avec leurs amis. Et 51% des sondés ayant indiqué se sentir tout le temps seuls estiment qu'une meilleure maîtrise du numérique et des nouvelles technologies les aiderait à se sentir moins seuls.

Les jeunes plus marqués par la solitude durant le confinement que leurs aînés

Le confinement aura permis à 34% des Français de se sentir plus à l'aise avec les technologies. Les applications de visioconférence et le e-commerce n'y sont évidemment pas étrangers. Et il est intéressant de voir que chez les Baby-Boomers (ceux nés entre 1946 et 1964) et la génération silencieuse (avant 1946), les Français sont respectivement 29,6% et 27,6% à avoir déclaré être prêts à utiliser plus souvent la technologie après l'épisode du coronavirus.

« C’est la première fois que nous assistons à une adoption massive aussi rapide de la technologie. En général, la technologie a tendance à s'intégrer progressivement dans nos vies, mais la situation
actuelle de pandémie a forcé des personnes auparavant méfiantes à adopter la technologie 
», analyse David Emm, chercheur principal en sécurité chez Kaspersky. « Lorsqu'ils sont
utilisés en toute sécurité, les outils en ligne et numériques dont nous disposons peuvent apporter une
réponse à la solitude 
», ajoute-t-il.

On notera enfin que la solitude aura été étonnement plus prononcée chez les membres de la génération Z (celles et ceux nés après 1994), qui sont 68% à avoir admis s'être sentis seul au moins une partie du temps depuis avril 2020, contre 51% des Français issus de la génération née avant 1946.

Source : Kaspersky

Modifié le 10/06/2020 à 14h59
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Apple lance un système d'échange de vieux Mac dans ses Apple Store
WhatsApp : des numéros de téléphone d’utilisateurs visibles dans… les résultats de recherche Google
Le BMW iX3 électrique entre en pré-production : début des livraisons fin 2020
Le Sénat vote une proposition de loi visant à rendre plus difficile l'accès aux sites pornographiques
En 2019, les aides publiques aux énergies fossiles ont représenté près de 500 milliards de dollars
The Last of Us Part II offrira plus de 60 fonctionnalités d’accessibilité
Le Galaxy Note 20 abandonnerait l’écran incurvé
Tesla : le SUV électrique Model Y rencontrerait des problèmes de production
iOS 14 vous permettra d’enregistrer vos appels et vos conversations sur FaceTime
La ville de Los Angeles poursuivie pour son système de traçage de trottinettes électriques
Haut de page