Le cyber-commandement américain est opérationnel

le 04 novembre 2010 à 15h15
0
Le centre de commandement américain pour la cyber-sécurité est « totalement opérationnel ». Le ministère de la Défense vient d'expliquer sur son site que les réseaux américains peuvent désormais être protégés correctement d'éventuels cyber-assauts.

00A0000002016232-photo-pentagone-usa.jpg
Il faut dire que ce centre de commandes était un projet de l'administration actuelle et du secrétaire à la Défense Robert Gates. Il a pour objectif de protéger Internet en engageant une coopération entre le secrétariat d'Etat à la Défense et l'Intérieur. Concrètement, sa mission reste encore un peu vague puisque sa feuille de route lui intime la direction de : « continuer de faire augmenter la capacité pour agir et défendre nos réseaux de manière efficace ». Rien de plus...

Le ministère de la défense se contente d'ajouter que le Centre est paré à toute éventualité depuis le 21 mai dernier. Son chef, le général Keith Alexander s'estime « confiant envers le personnel civil et militaire présent dans l'unité de cyber-commandement. Le cyberespace est essentiel pour notre manière de vivre c'est pourquoi nous allons synchroniser les actions de la Défense et de l'Intérieur ». Des interactions avec les agences gouvernementales pourront également être programmées.

Pour autant, le Congrès américain devra encore préciser le rôle de chacun. Certains députés militent déjà pour que le Centre puisse déclarer l'Etat de cyber-crise et que le président Obama prenne alors le commandement des opérations. Il pourrait alors prendre en charge une partie du réseau privé des professionnels.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Mots-clés : Cyberpolice
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Uber lance son service de location de sous-marin en Australie
La multiplication des très grands nombres réinventée... et bientôt dans nos ordinateurs ?
Kung Fury 2 mettra en scène Arnold Schwarzenegger et Michael Fassbender
IBM :
Une IA créée par Google prouve plus de 1200 théorèmes mathématiques
Apex Legends n'en finit plus de chuter
Le stockage gratuit de Samsung Cloud passe de 15 à 5 Go
Facebook : 2 milliards de comptes supprimés en 2019
Les Google Glass 2 sont disponibles pour les entreprises
Audi se connecte aux feux de circulation en Europe, deux ans après les US
scroll top