FTX : des millions ou des milliards ? SBF et les Bahamas ne sont pas d'accord sur le montant de la somme saisie

04 janvier 2023 à 10h50
3
Samuel Bankman-Fried (SBF), ex-patron de FTX © © Reuters
© Reuters

FTX et les Bahamas ne sont pas d'accord sur la valeur des actifs saisis en novembre dans ce pays.

Et la différence est conséquente, puisque pour l'ancienne plateforme d'échange de crypto-monnaie, la valeur de ces actifs serait 10 fois moins élevée qu'annoncé.

Pour FTX, moins de 300 millions ont été récupérés

Une nouvelle polémique serait-elle sur le point de naître dans le dossier FTX ? Alors que son ancien patron Samuel Bankman-Fried vient de passer devant un tribunal pour plaider non coupable de huit chefs d'accusation portés contre lui, ce qu'il reste de l'entreprise est actuellement en dispute avec les autorités des Bahamas.

En effet, le régulateur financier de l'île, où était installé le siège social de FTX, avait annoncé en décembre avoir saisi des actifs de l'entreprise en faillite valant près de 3,5 milliards de dollars.

Or, dans un communiqué produit à la fin du mois de décembre, l'ex-numéro 2 des exchange de crypto a émis un bémol quant à cette information, indiquant que la valeur de ce trésor de guerre ne serait « que » de 296 millions de dollars.

Alors, qui a raison ?

Après quelques jours de silence, la Securities Commission of the Bahamas (SBC) est revenue à la charge. Et elle a confirmé que oui, ce sont bien 3,5 milliards de dollars de crypto-monnaie qui dormaient dans ses coffres.

« Ces affirmations publiques des débiteurs du chapitre 11 étaient fondées sur des informations incomplètes », explique l'autorité, en référence au texte de loi américain relatif aux faillites sous la protection duquel FTX est réorganisé. La SBC a récupéré ces actifs auprès de la filiale FTX Digital Markets et les destine au remboursement des clients et des créanciers.

Les Bahamas et FTX sont à couteaux tirés depuis novembre sur la question de FTX Digital Markets. La SCB souhaiterait accéder aux dossiers de FTX pour liquider cette entreprise, alors que le spécialiste des crypto-monnaies dit ne pas faire confiance à son interlocuteur pour la gestion de ces informations. Des scrupules intéressants pour une entreprise qui, selon son nouveau patron John Ray, aurait perdu 8 milliards de dollars de fonds de ses clients.

Source : Reuters

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
3
4
toast
Ben s’ils ont saisi en majorité des jetons FTT, les deux parties ont sûrement raison. Ça valait peut-être plusieurs milliards au moment de la saisie et peau de chagrin maintenant…<br /> Quelle connerie de baser sa gestion actif/passif sur un jeton sorti de nulle part. C’est bien là que se situe l’arnaque d’une bonne partie de projets cryptos.
ovancantfort
Amusant, j’ai pensé exactement la même chose. A quand la cote en temps réel de la valeur des assets saisis ?
Roster1
Les américain qui veulent nous faire croire qu’ils ont eu accès aux clé privés de ftx et que maintenant ils patogent a savoir si la valorisation est des milliards ou des millions
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Le renouvelable, première source d'électricité dès 2025 ?
Radars en ville : le projet encore reporté
Vous aviez Stadia ? Voici le temps qu'il vous reste pour réactiver votre manette
Fini les bouchons d'oreille pour dormir, Philips veut que vous dormiez avec ces écouteurs spéciaux
Hogwarts Legacy : un véritable carton alors que le jeu n'est même pas encore officiellement sorti
Prix dérisoire pour le clavier mécanique Cooler Master V2 CK530
Désolé Windows 11, les joueurs PC ne t'aiment toujours pas et préfèrent...
Disney+ en difficulté… mais, ouf, les Toy Story et Reine des Neiges nouveaux arrivent
C'est aujourd'hui que les jeux Game Boy débarquent sur le Switch Online
Les FreeBuds Pro 2 de chez Huawei sont toujours à leur prix soldé chez Amazon !
Haut de page