Le groupe EDF s’implique dans la blockchain française Tezos (XTZ)

22 octobre 2020 à 16h15
1

Le groupe EDF, à travers sa filiale Exaion, va participer au fonctionnement de la blockchain française Tezos (XTZ).

Exaion va ainsi devenir validateur des transactions de la blockchain publique.

EDF s’implique dans la blockchain

EDF, troisième plus grosse société de production d’énergie au monde, dont l'Etat français est actionnaire à hauteur de 83,6 %, va s’impliquer dans la blockchain Tezos. Ce sera l’une des premières fois qu’une entreprise publique de taille internationale s'impliquera à ce point dans la technologie blockchain.

Le groupe EDF, par le biais de sa filiale Exaion, devient dans le même temps la première institution à participer à l’écosystème Tezos. Créée en janvier 2020 par la société française, Exaion est une start-up spécialisée dans les solutions blockchain et le Cloud. Fatih Balyeli, P.-D.G. et cofondateur de l'entreprise, a commenté :

« Notre choix d’utiliser la blockchain Tezos est venu naturellement. Miner sur Tezos permettra de réduire considérablement notre consommation d’énergie et s’inscrit dans notre démarche de développement durable ».

Le numérique étant un secteur avec une forte empreinte énergétique, Exaion s’engage en effet à développer des solutions pour minimiser son empreinte carbone et celle de ses clients.

Fonctionnement de la blockchain française Tezos

Tezos utilise un consensus de validation dit de « Liquid Proof-of-Stake », et les mineurs de la blockchain sont appelés des « boulangers ».

Tout nouveau bloc de Tezos est créé par un boulanger sélectionné au hasard, avant d'être approuvé par d'autres et validé par l'ensemble du réseau. En outre, les boulangers mettent leurs propres tezos en garantie pour assurer la bonne validation et la sécurité du réseau. Ce consensus de validation ne nécessite ainsi pas de machine de minage et ne consomme donc pas d’énergie.

En juillet 2020, Tezos avait déjà été choisi par la Société Générale (via sa filiale Forge) pour expérimenter une monnaie numérique de banque centrale pour les règlements interbancaires. Le rapprochement s'était fait dans le cadre d'un appel à candidatures de la Banque de France

C'est le centre de recherche Nomadic Labs, porteur de Tezos et basé à Paris qui participe au déploiement des deux projets, en s'appuyant sur ses 40 chercheurs en ingénierie.

Source : Nomadic Labs

Modifié le 22/10/2020 à 16h15
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

L’Audi e-Tron reçoit un nouveau chargeur 22 kW en option
Black Friday Week : le disque dur interne WD Red 4 To à prix bradé !
Le chargeur MagSafe Duo pourrait arriver le 21 décembre, selon un e-marchand suisse
Control disponible sur le Xbox Game Pass ce mois de décembre ?
Le smartphone Xiaomi Mi 10 Lite 5G 128 Go bradé à l'occasion du Black Friday
Google Best Play Awards 2020 : découvrez les meilleures apps de l'année
L'AMD Radeon RX 6700 XT pourrait être poussée à 2,95 GHz, un overclocking très très conséquent
Le constructeur Lucid ambitionne de produire 400 000 voitures électriques par an
Snapdragon 888 : Qualcomm dévoile son nouveau SoC haut de gamme pour les smartphones de demain
Pas de YouTube Rewind cette année, mais la plateforme dévoile ses contenus les plus regardés en 2020
Haut de page