Microsoft confirme à moitié l’existence d’une faille 0-day sur Windows

Par
Le 30 août 2018
 0
windows 10 fail

Cette semaine, une utilisatrice de Windows a déniché une faille 0-day sur le système d'exploitation de Microsoft. Dans un communiqué, la firme avoue à demi-mot l'existence de cette importante brèche de sécurité.

La découverte d'une faille 0-day n'est jamais une très bonne nouvelle pour un éditeur de logiciel. A fortiori lorsque celui-ci est utilisé par plus de 270 millions de personnes dans le monde.

C'est pourtant ce qui semble se produire pour Microsoft. Cette semaine, une utilisatrice connue sous le nom de SandboxEscaper sur Twitter, s'est plainte de la découverte d'une telle faille.

Une faille de gravité moyenne

La faille 0-day mise en lumière par SandboxEscaper permet ce que l'on appelle une escalade de privilège. Pour simplifier, tout utilisateur d'un système étant en capacité d'exécuter du code sur sa machine tournant sur Windows 10 peut acquérir les privilèges administrateur.

Une faille 0-day étant, par essence, une vulnérabilité qui n'a jamais été patchée depuis la sortie d'un logiciel, sa découverte est synonyme de mauvaise presse. Aussi Microsoft se veut particulièrement vague dans sa réponse, laissant planer le doute quant à la reconnaissance de l'existence de cette brèche de sécurité.

« Windows est engagé auprès de ses clients à investiguer sur les failles qui sont portées à sa connaissance, et à mettre à jour de façon proactive les appareils impactés le plus vite possible. Notre politique est de fournir des solutions par le biais de nos Mises à Jour du mardi » annonce le communiqué de la firme.

Autrement dit, si faille il y a, elle sera comblée lors de la prochaine mise à jour de sécurité de l'OS, qui intervient tous les mardis.

Modifié le 30/08/2018 à 16h52

Les dernières actualités Sécurité informatique

scroll top