Que vaut Photopea, ce clone gratuit de Photoshop en ligne ?

24 novembre 2021 à 10h23
12

Entièrement en ligne, Photopea est un éditeur photo gratuit qui s’inspire en grande partie de Photoshop. Disposant de nombreuses fonctionnalités et d’une prise en main satisfaisante, c’est une solution idéale pour les utilisateurs à la recherche d’une plateforme de retouche complète et économique.

Photopea
  • Flexibilité
  • Bonne prise en main inspirée de la suite Adobe
  • Prise en charge d’un grand nombre de types de fichier
  • Bibliothèque de modèles gratuits
  • Fonctionnalités avancées limitées (3D, intelligence artificielle)
  • Manque de puissance par rapport à un logiciel traditionnel
  • Traduction française parfois incomplète

Photopea est un éditeur de retouche photo en ligne fortement inspiré de Photoshop CC 2021, le célèbre logiciel d’Adobe. Contrairement à ce dernier, Photopea est accessible gratuitement à l’aide d’un navigateur web, que ce soit sur ordinateur, sur tablette et sur smartphone, et il ne nécessite aucune installation.

Créée en 2012 par le développeur ukrainien Ivan Kutskir pendant ses études à l’université, l’application est régulièrement enrichie en fonctionnalités. Aujourd’hui, Photopea est utilisé par plus de 300 000 utilisateurs journaliers partout dans le monde.

Fonctionnalités

Photopea étant largement inspiré par Photoshop, les utilisateurs de la suite Adobe ne seront pas dépaysés par les outils proposés par le logiciel en ligne. En effet, cette web app est conçue comme un clone, à tel point qu’il est possible d’y appliquer le même workflow que si l’on travaillait sur le logiciel professionnel.

Sur la barre d’outils latérale, on retrouve presque toutes les options proposées par son modèle : la sélection rapide à l’aide de la baguette magique, le pinceau, le pot de peinture, le correcteur de tons ou encore le tampon de duplication sont tous présents. En complément des options du menu latéral, la barre supérieure répertorie des fonctionnalités plus avancées. Parmi les outils disponibles, on peut notamment citer le détourage magique, qui permet d’enlever un arrière-plan facilement, ou le remplissage à l’aide du contenu pris en compte, utile pour effacer un élément d’une image.

Photopea - Screen 1

En ce qui concerne l’organisation et la combinaison des différents éléments de l’image, les calques, masques de calques et modes de fusion caractéristiques de Photoshop ont aussi été implémentés dans Photopea. Une fois encore, aucune différence flagrante n’est perceptible entre les deux solutions, ce qui facilite l’utilisation. Les options de fusion - disponibles à l’aide d’un clic droit sur l’élément voulu dans la liste latérale - et la galerie de filtres permettent d’appliquer des effets divers à chaque calque.

Photopea - Filtres

Photopea prend en charge de multiples types de fichiers, dont ceux disposant d’extensions propriétaires de logiciel tiers, comme la suite Adobe, Gimp ou Sketch. Si vous utilisez un autre logiciel d’édition, passer à Photopea se fait donc relativement simplement. Pour les photographes, il est également possible d’importer des photos RAW afin de ne pas perdre de qualité d’image pendant la retouche. Voici la liste complète des formats pris en charge au 16 octobre 2021 :

  • Fichiers complexes : PSD, AI, XCF, Sketch, XD, FIG, PXD, CDR, SVG, EPS, PDF, PDN, WMF, EMF.
  • Fichiers matriciels : PNG (APNG), JPG, GIF, WebP, ICO, BMP, PPM/PGM/PBM, TIFF, DDS, IFF, TGA.
  • Fichiers Raw : DNG, NEF, CR2, ARW, RAF, GPR, 3FR, FFF.

À l’aide du menu d’ouverture, il est aussi possible de charger ses propres brushes (pinceaux) et polices d’écritures, qui deviennent ensuite disponibles lors de l’utilisation des outils correspondants.

Un clone fidèle, mais imparfait

Des performances bridées

Malgré ses nombreuses similitudes avec Photoshop, il faut toutefois souligner que Photopea reste une application web. De fait, elle est limitée par les contraintes techniques du navigateur sur lequel elle tourne, tant au niveau du CPU, du GPU que de la mémoire vive. Un ordinateur alloue un certain nombre de ressources à chaque logiciel, et une web app ne peut pas en utiliser autant qu’un programme installé directement sur votre PC. Ainsi, les performances sont globalement inférieures à celles que l’on pourrait retrouver sur un logiciel installé en local, et nous avons constaté quelques ralentissements lors de notre prise en main.

Pas d'IA, ni de 3D

De plus, certaines fonctionnalités avancées manquent à l’appel, comme celles liées à l’intelligence artificielle et à la 3D. Le seul outil 3D présent dans Photopea est un filtre normal map, simulant du relief sur l’image. À titre de comparaison, Photoshop dispose d’une section entière dédiée à ce domaine. Pour ces raisons, cette application ne peut donc pas remplacer complètement les éditeurs photo traditionnels. Elle reste néanmoins suffisante dans le cadre d’une utilisation modérée.

Photopea - Screen 2
Seule option 3D disponible sur Photopea

Prise en main

Photopea est assez simple à prendre en main, si l’on est habitué à la suite Adobe. L’interface est similaire à celle proposée par Photoshop, et le positionnement des barres d’outils et des différentes options est presque identique dans les deux logiciels. Le site dispose d’une section d’apprentissage, qui est accessible directement à partir de l’éditeur. On y retrouve des tutoriels textuels sur l’organisation de l’interface, sur les calques et sur les différentes fonctionnalités de l’application.

Attention, ces contenus ne sont disponibles qu’en anglais. Si vous voulez apprendre à utiliser Photopea sans passer par ces tutoriels, suivre une formation Photoshop est une bonne alternative au vu des nombreuses correspondances entre les deux plateformes.

Photopea/Photoshop - Comparaison (1)
Comparaison entre Photopea (avant) et Photoshop (après)

Une interface facilement personnalisable

Pour s’adapter à vos préférences, l’interface peut être personnalisée, et il est possible de choisir quels outils et éléments s’affichent à l’écran. Le mode sombre est activé par défaut, mais des thèmes supplémentaires sont disponibles dans les options pour changer la couleur dominante de l’éditeur.

L’application est traduite dans 41 langues, dont le français. Dans l’ensemble, la traduction francophone est correcte, mais certains menus avancés s‘affichent toujours en anglais. Les différentes modifications de personnalisation ne sont pas sauvegardées lors du nettoyage du cache du navigateur, mais un système de création de compte existe pour pouvoir les conserver d’une session à l’autre.

L’inscription, gratuite, peut se faire grâce à un compte Google, Facebook, Microsoft ou GitHub. On regrette cependant l’absence d’une inscription traditionnelle par mail, pour ceux qui sont soucieux de l’utilisation de leurs données.

Lors de création et de l’ouverture d’un fichier, différentes sources sont proposées : l’upload à partir d’un ordinateur, à partir d’une URL ou la prise d’une photo à l’aide de la caméra de l’appareil. Photopea dispose aussi d’une section listant des modèles pouvant être utilisés gratuitement au sein de l’éditeur, comme des mock-ups de téléphones, de t-shirts, des visuels de réseaux sociaux ou des CV.

Les templates proposés sont plutôt convaincants, mais ils ne sont pas facilement accessibles : pour afficher la liste, il faut passer par le menu Fichier, puis par l’option « Ouvrir plus », ou avoir directement l’adresse de la page. Une fois la retouche ou le montage effectué, les images peuvent être enregistrées sur votre machine, sur Imgur en PNG et en JPG, ou directement sur le serveur Photopea. Dans ce cas de figure, une adresse publique vous sera donnée pour accéder à l’image à partir de n’importe quel navigateur. La plateforme promet six mois de stockage, ou plus si vous ouvrez la photo souvent.

Photopea - Modèles
Galerie de modèles

Le fait que Photopea soit intégré au navigateur n’a quasiment pas d’impact sur l’expérience utilisateur par rapport à un logiciel traditionnel. Dans certains cas, cela peut même être bénéfique, car la plateforme est accessible sur n’importe quel appareil, et qu’elle charge beaucoup plus vite. Si le site est stocké dans le cache du navigateur, il est même possible d’y accéder sans connexion internet.

Comme l’explique son créateur, toutes les opérations sont réalisées sur votre ordinateur : « Il n'y a pas de calcul du côté serveur. Une fois Photopea.com chargé, il n'y a plus de communication avec le serveur, et vous pouvez vous déconnecter d'Internet pour l'utiliser hors ligne ». Gardez cependant à l’esprit que, étant donné qu'il s'agit d'une application web, certains raccourcis dédiés au contrôle du navigateur ne fonctionneront pas, et que les raccourcis clavier existant ne sont pas personnalisables.

Offres

Photopea est un logiciel entièrement gratuit, et toutes les fonctionnalités sont accessibles sans débourser un sou. La plateforme est financée entièrement par la publicité (une bannière publicitaire est présente sur la droite de l’écran), et par une offre premium optionnelle qui enlève cette même publicité.

  • Version gratuite : toutes les fonctionnalités sont accessibles ;
  • Offre premium : 9 dollars/ mois (10 dollars pour trois mois, ou 40 dollars pour un an). Pas de publicités, deux fois plus d’étapes répertoriées dans l’historique.

La version premium ne prend pas la forme d’un d’abonnement classique, mais d’un paiement unique sans reconduction automatique. Le service n'enregistre pas les données bancaires. Une fois la période terminée, il faut donc effectuer un nouvel achat pour enlever à nouveau les publicités.

Disponible pour 9 dollars par mois, cette offre présente un tarif dégressif en fonction de la durée et du nombre de personnes. En effet, il est possible de payer pour des équipes de cinq et de 20 personnes, en rentrant les adresses mail des collaborateurs souhaités. Si les membres du groupe confirment cela en rentrant l’adresse mail du chef d’équipe, un paiement groupé peut être effectué.

Photopea - Abonnements

Conclusion

La plateforme Photopea s’adresse avant tout aux créatifs et aux personnes recherchant une bonne alternative à Photoshop qui ne nécessite pas de payer un abonnement au prix fort. Facilement accessible à partir de n’importe quel ordinateur, elle donne accès à de nombreuses fonctionnalités. Cependant, Photopea reste une application web limitée par les contraintes techniques du navigateur, et elle ne peut pas remplacer complètement un logiciel installé sur un ordinateur en termes de puissance.

Pour ces raisons, Photopea est avant tout destiné aux utilisateurs qui n’ont pas besoin de beaucoup de puissance ou de fonctionnalités très avancées. Pour les débutants, c’est une excellente façon de se familiariser avec l’édition d’images, avant de choisir d’investir dans une solution plus complète (comme la suite Adobe).

Entièrement en ligne, Photopea propose un nombre de fonctionnalités impressionnant compte tenu de sa gratuité. Son manque de puissance et d’options avancées ne lui permet pas de rivaliser avec Photoshop, mais il saura satisfaire les utilisateurs à la recherche d’un éditeur d’images complet et performant.

Photopea

8

Photopea est une plateforme étonnamment complète au vu de sa gratuité. S’inspirant en grande partie du logiciel Photoshop, tant dans ses possibilités que dans son agencement, c’est un outil idéal pour se familiariser avec l’édition et le montage. Certaines fonctions de pointe manquent à l’appel, et les performances ne sont pas aussi élevées que sur un logiciel professionnel, mais ces inconvénients sont contrebalancés par la simplicité d’utilisation de la plateforme, et le fait qu’elle soit facilement accessible depuis n’importe quel appareil. Si vous recherchez une bonne alternative à Photoshop, vous ne serez pas déçu par Photopea.

Les plus

  • Flexibilité
  • Bonne prise en main inspirée de la suite Adobe
  • Prise en charge d’un grand nombre de types de fichier
  • Bibliothèque de modèles gratuits

Les moins

  • Fonctionnalités avancées limitées (3D, intelligence artificielle)
  • Manque de puissance par rapport à un logiciel traditionnel
  • Traduction française parfois incomplète

Fonctionnalités 8

Prise en main 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
9
radeon4ever
entièrement en ligne + gratuit = c’est toi le produit. A fuir !
Philoctete
Il serait bon, au lieu d’ânonner un peu bêtement ce principe, de vérifier au cas par cas sa validité. Il existe de nombreux services qui font le choix d’une version gratuite avec publicités (donc pas vraiment gratuite), avec possibilité d’upgrade vers une offre payante sans publicités. Cela semble être le cas ici. Je ne vois pas où est le problème ni l’agression contre ta vie privée…
radeon4ever
produit en ligne = a boycotter ! ils récupèrent tout !
aazert
Paranoïa attituuude. Et quand bien même 1) Nos données sont pillées partout temps le temps, à moins que tu n’utilises jamais de smartphone et 2) Bah oui rien n’est « gratuit », tu penses bien que ceux qui travaille pour que tu puisses utiliser un produit ne le font pas gratuitement. Après ça va on va juste remplir une base de donnée déjà bien remplie. A part si tu es ministres ou agent secret ta réaction me semble légèrement démesurée, tu penses être assez important pour que quelqu’un de particulier ai quoi que ce soit à faire de tes infos ?
Pierro787
Avec les applis en ligne, vous êtes tributaire du serveur en face. En cas de panne, plus d application, jusqu au rétablissement du serveur. Quand vous bossez pour un client et que vous lui dites, « désolé, je bosse avec Photopea, leur site est down, je ne peux plus avancer dans le boulot « vous passez pour un guignol.<br /> Pour un usage pro c’est est rédhibitoire. Sans parler des problèmes de confidentialités d upload et des fichiers commerciaux soumis à des critères de confidentialités drastiques. Si vous bossez dans l automobile ou le design produit, c est clairement interdit d utiliser des applications en ligne qui enregistrent les fichiers à distance.<br /> Sans compter qu en dehors de la fibre, ce genre de système rame lamentablement si vous voulez travailler avec des fichiers un tant soi peu volumineux.<br /> Préférez de loin Gimp. Fonctionne en local, tout gratuit, et diablement efficace quand on fait l effort d apprendre à l utiliser. Sinon évidemment Photoshop qu on peut trouver pour 20 ou 30 euros par mois selon les promos en cours.<br /> Sinon, pour un usage très occasionnel privé, si on a la fibre, oui, pourquoi pas. Si on a pas peur de retrouver ses photos un peu partout sur le web en cas de hack.
Pierro787
Sauf que si Photopea se fait hacker, les fichiers des utilisateurs se retrouveront en ligne, accessibles à tout le monde. Dans le cadre d un usage pro avec des critères de confidentialité, c est très moyen.
vbond007
En soi tu n’as pas tort.<br /> Mais c’est comme tout, ce qu’on peut trouver indigne de notre liberté à un moment et qu’on autorise sans vraiment s’en rendre compte, fait que petit à petit on s’habitue à ce que nous n’ayons plus de liberté du tout.<br /> «&nbsp;Je vous prends un petit peu, rien de gênant, puis j’apprends de vous et je peux alors prendre un peu plus de votre liberté, et vous acceptez.&nbsp;».<br /> Puis à un moment donnez vous avez tellement laissé filé, qu’il est trop tard, il n’est plus possible de faire marche arrière.<br /> Donc oui il y a un peu de parano de la part de radeon4ever, et en même temps il a raison, soyons vigilants car tout devient comme ça et je préfère finalement voir un radeon4ever réagir un peu excessivement que tout le reste du monde ne pas réagir.
aazert
Ce n’est pas tant ça, sur le principe je suis d’accord avec ce que tu dis. Je dis juste que lorsque l’on utilise un soft gratuit on sait, en 2022, où on met les pieds. A nous de faire la part des choses. Sois tu acceptes et utilises ce soft gratuit sois tu ne l’acceptes pas et… bah voilà c’est tout en fait.
benben99
Effectivement, comme tout service en ligne gratuit, c’est toi le produit.<br /> Il y a encore des gens assez naïfs pour croire qu’ils donnent des produits gratuits par bienfaisance.
norwy
@radeon4ever @aazert @Pierro787 et autres<br /> On dirait que vous n’avez ni lu ni compris l’article. L’auteur semble avoir mis en place tout ce qu’il pouvait pour respecter ses utilisateurs tout en valorisant son travail.<br /> Il y a une version gratuite limitée (avec de la pub, certes)<br /> Il y a une version premium payante via l’achat de «&nbsp;tickets&nbsp;»<br /> Aucun stockage d’informations bancaires<br /> le site est stocké via le cache du navigateur<br /> Les images et fichier projet sont manipulés sur le client, pas sur le serveur du site<br />
radeon4ever
«&nbsp;semble&nbsp;». Jme suis arrêté là … aujourd’hui les gens qui travaillent gratos doivent se compter sur les doigts d’une main …
stbx00
Justement ce développeur ne travaille pas gratos. Sur la version gratuite il touche sur les pubs et sinon il y a la version payante…
aazert
Ah mais j’étais parti sur autre chose en fait. Sur le fait de jouer les insurgés pour rien. Justement je sais très bien ce qu’implique utiliser un soft gratuitement, que ce soit au travers de la pub ou de la collecte de données.
Pierro787
Ok, merci pour ces précisions. Mais sincèrement, en quoi est ce mieux que Gimp, ou Krita ?<br /> L éternel problème avec Photoshop, c est que les logiciels compatibles tiers ne géreront jamais toutes les fonctionnalités natives du logiciel mais je reconnais que ce n est pas spécifique à Photopea.<br /> Du coup, quand on récupère un fichier natif Photoshop avec des calques divers et variés, on est souvent obligé d utiliser Photoshop…
norwy
Je ne suis pas en désaccord là-dessus.<br /> Mais la discussion a vrillé sur des aspects qui n’ont rien à voir avec le contenu de l’article.<br /> A vrai dire, le seul truc qui me dérange avec ce soft, c’est le principe du pure copycat (même interface, mêmes icônes).
Voir tous les messages sur le forum

Derniers avis

Avis Hide.me : pourquoi le VPN malaisien revient en force ?
Avis PureVPN : peut-il revenir dans la course des meilleurs VPN ?
Avis Proton VPN (2022) : que vaut la dernière mouture du VPN aux fonctionnalités avancées ?
Avis NordVPN (2022) : est-ce le VPN le plus premium à ce prix (mini) ?
Avis CyberGhost VPN (Test 2022) : que vaut le mastodonte du marché cette année ?
Avis Parallels Desktop 18 (2022) : le roi de la virtualisation sur Mac M1
Avis Adobe Photoshop Express Editor : la meilleure solution gratuite pour retoucher des photos ?
Avis eToro (2022) : une plateforme alléchante mais risquée pour les débutants
Avis Trend Micro Maximum Security (2022) : une couverture multiplateforme fiable et conviviale
Avis AVG AntiVirus : le cousin un peu moins intrusif d'Avast
Haut de page